Conseils et prévention

Les incendies domestiques, un risque majeur

Partage : 
Les incendies domestiques, un risque majeur

Un incendie d'habitation se déclare toutes les deux minutes en France. C'est la deuxième cause de mortalité accidentelle chez les enfants. A l'origine de ce fléau, qui fait chaque année 10 000 victimes et 77 000 habitations sinistrées : négligence d'entretien, inattention et inconscience du risque.
Des chiffres dramatiques
Les incendies
  • 100 000 incendies nécessitent chaque année l'intervention des sapeurs-pompiers.
  • 70 % des décès se produisent la nuit, faute d’avertissement.
Les victimes
  • 1 Français sur 3 sera victime d'un incendie au cours de sa vie.
  • 80 % des décès sont dus à l’intoxication par la fumée.
Source : Ministère de l’écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer

Chauffages

Cheminées et inserts : ramonage indispensable !

Les mesures de précaution
  • Confier l'installation d'une cheminée, d'un insert ou d'un conduit d'évacuation à un professionnel qui respectera des normes précises, tant pour la qualité des matériaux utilisés (norme NF) que pour l'isolation.
  • Utiliser un pare-feu contre le risque de projection de braises.
  • Ne pas entreposer d'objets inflammables (tissus, papier...) à proximité du conduit et du foyer, attendre le refroidissement complet des cendres avant de les jeter.
A savoir !
Un ramonage annuel est obligatoire, deux ou plus en cas d’usage intensif. Les obligations pour chaque département sont fixées dans le Règlement Sanitaire Départemental géré par l'Agence Régionale de Santé. De même, les chaudières doivent être révisées annuellement par un professionnel.


Chaudières et chauffe-eau : entretien obligatoire

  • Leur durée de vie est généralement de quinze à vingt ans
  • Un entretien annuel par un professionnel qualifié s'impose, pour contrôler l'étanchéité des joints, l'efficacité des brûleurs, des valves et autres soupapes de sécurité. Le plus simple est de souscrire un contrat d’entretien.
  • L'entretien et le nettoyage annuel du conduit d'évacuation des gaz brûlés est une obligation légale, il est à la charge de l'occupant du logement.

Chaudières au fioul

Le décret 2009-649 du 9 Juin 2009 prévoit que toute chaudière au fioul doit être annuellement contrôlée par un professionnel.

L’utilisateur peut également vérifier régulièrement par lui-même :
  • La pression de l’eau et la régler si besoin 
  • Les radiateurs et effectuer une purge avant la saison hivernale
  • Pensez à mettre le mode « hors gel » de votre chaudière en cas d’absence prolongée 

Appareils à gaz

98 % des incendies dus au gaz résultent d’installations vétustes, de négligence d’entretien ou de comportements imprudents (source GDF). Depuis le 01/01/2003, toute cession d'un immeuble équipé d'une installation au gaz de ville doit être précédée d'un "diagnostic gaz" réalisé par GDF.
  • Tuyaux flexibles de raccordement au gaz : à changer impérativement avant la date limite indiquée.
  • Bonbonne : opter pour un procédé de raccordement type "Vissogaz" doté d'un robinet de sécurité et d’embouts à vis.

Appareils à alcool

Ne jamais remplir à chaud les appareils à réservoir (poêle d'appoint, chaufferette...). Ce conseil est également valable pour le réservoir d'alcool d’un appareil à fondue.

Une protection obligatoire : le détecteur de fumée
