MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention
-

Sur la route

Le kit de sécurité obligatoire

Gilet rétro-réfléchissant et triangle de pré-signalisation sont désormais obligatoires à bord de votre véhicule. Conducteur mieux perçu, véhicule mieux signalé : déjà adoptée par nos voisins européens, cette nouvelle règle vise à renforcer la sécurité des usagers en situation d'arrêt d'urgence.


Ce que dit la loi

Depuis le 1er octobre 2008, tous les véhicules en circulation* doivent être équipés d'un kit sécurité comprenant un gilet rétro-réfléchissant et un triangle de présignalisation.

  • Le gilet doit être mis par le conducteur lorsqu'il sort de sa voiture après un arrêt d'urgence.
    Il doit donc être rangé dans un endroit facilement accessible (plutôt la boîte à gants que le coffre).
  • Le triangle doit être posé à 30 mètres à l'arrière du véhicule (l'allumage des feux de détresse reste obligatoire lorsque le véhicule en est équipé).
  • Le gilet et le triangle doivent être conformes aux normes en vigueur : marquage CE sur le gilet (avec notice d'utilisation) et E (27 R) pour le triangle.

Depuis le 1er Juillet 2012, les automobilistes doivent détenir un éthylotest répondant aux normes NF dans leur voiture.
Depuis le 1er Mars 2013, la sanction pour le défaut de possession d’un éthylotest a été supprimée, néanmoins l’obligation pour l’automobiliste d’en détenir un reste obligatoire.

À savoir !

Pour les cyclistes, le port du gilet rétro-réfléchissant est obligatoire la nuit hors agglomération ou de jour lorsque la visibilité est insuffisante, sous peine d’une amende de 22 à 150€.
Notre conseil : s’équiper aussi en agglomération et porter un casque.

Qu’est-ce que je risque en cas de contrôle ?

  • Absence du gilet ou du triangle : 135 € (minorée à 90 € si paiement dans les 3 jours).

À savoir !

Depuis le 1er Janvier 2016, pour les deux roues, véhicules à trois roues et quadricycles à moteur non carrossés, le conducteur doit obligatoirement disposer d’un gilet de haute visibilité sur lui ou dans un rangement de son véhicule. Le gilet doit être homologué avec un marquage CE. Le conducteur doit le revêtir suite à un arrêt d’urgence sur la chaussée ou ses abords, sous peine d’une amende de 38 à 750 €.

*sauf cycles, deux-roues motorisés, véhicules à trois roues et quadricycles à moteur non carrossés

Quand et comment les utiliser ?

Se protéger soi-même

  • Le mieux est d’adopter le réflexe d’enfiler son gilet pour toute sortie d’urgence du véhicule, surtout de nuit, sur 4 voies ou autoroute.
  • De jour, c’est trois fois plus de visibilité (300 m au lieu de 100 m sans gilet).
  • De nuit, cinq fois plus (160 m au lieu de 30 m sans gilet).

Protéger le périmètre d'une panne ou d'un accident

  • Le triangle de signalisation est indispensable pour protéger une voiture arrêtée (panné, accident…) ou pour porter secours à un tiers.
  • Placer le triangle : à 100 m environ en aval (distance d'arrêt nécessaire des véhicules roulant à 90 km/h) ou en amont du virage lorsque le véhicule est immobilisé à sa sortie.
  • Non obligatoire mais doublement utile : un deuxième triangle permet de signaler un accident en amont et en aval.

Comment s’équiper ?

Pour environ 10 €, on trouve des kits sécurité conformes dans tout l’hexagone :

  • Au rayon accessoires automobiles des supermarchés.
  • Chez les équipementiers automobiles.
  • Dans les stations-service.

À savoir !

La MAIF organise des rencontres mutualistes "Les bons réflexes face à l’accident", à l’issue desquels un gilet est offert à chaque participant.

Autres équipements de sécurité

On préfèrerait ne pas avoir à s’en servir et pourtant, ils peuvent sauver des vies et permettent d’intervenir efficacement dans bien des situations :

  • Un extincteur d’1 kg : suffit à circonscrire un début d'incendie dans le compartiment moteur.
  • Un marteau brise-vitre : utile pour sortir de l'habitacle en cas de chute du véhicule dans l'eau par exemple. Un modèle muni d’une lame de rasoir permet de couper les ceintures de sécurité.
  • Une bombe anti-crevaison : indispensable pour rejoindre un garage ou une station-service.
  • Une trousse de secours (pansements, désinfectant, sparadrap, compresses, ciseaux...) peut rendre de grands services.
  • Une couverture de survie : une personne blessée se refroidit très vite.

À savoir !

" Nos solutions sécurité "
Avec ce service en ligne, la MAIF facilite vos démarches, vous informe et vous conseille pour vous aider à prévenir le risque. Elle vous accompagne dans le choix des meilleurs équipements pour sécuriser vos déplacements (rubrique Sur la route). Les produits proposés ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse et indépendante par les experts du partenaire de la MAIF, Calyxis.
Vous pouvez commander directement en ligne les équipements qui vous intéressent après avoir été dirigé vers les sites des fournisseurs sélectionnés.

Accéder au service