1. maif.fr
  2. Conseils de prévention
  3. Sur la route
  4. Ma sécurité
  5. Piétons

Les piétons

Catherine Drilleaud, Mathilde Joumel

2 min


MAJ octobre 2022

La route est un espace à partager, chacun doit respecter les règles de sécurité et veiller aux autres utilisateurs. Les piétons sont les usagers de la route les plus vulnérables, ils doivent donc redoubler de vigilance.

1
Piéton, être attentif et vigilant

Pour se frayer un chemin, le piéton doit prêter attention à tout ce qui l’entoure. Voitures, cyclomoteurs, vélos... peuvent constituer un danger pour les piétons, et encore plus la nuit ou par mauvais temps.

7300

Piétons blessés

Les piétons constituent 15 % des tués sur la route et 14 % des blessés graves (sources : ONISR bilan accidentalité 2020).

+50%

des tués ont 65 ans ou plus pour une part de la population française.

391

piétons sont décédés sur la route.

2
Qu’est-ce qu’un piéton ?

Un piéton est un usager à pied, sur un trottoir ou sur la chaussée. Les usagers qui poussent un vélo ou un cyclo avec leurs mains sont donc considérés comme des piétons. Les usagers handicapés en chaise roulante, les skateboards et les trottinettes sans moteur qui roulent au pas sont également considérés comme des piétons.

3
Piéton, comment se déplacer en toute sécurité ?

Plus vulnérables, les piétons doivent se conformer aux règles du code de la route et redoubler de vigilance tant en milieu urbain que sur les routes de campagne. Il est donc important de rester vigilant et d’adopter les règles de sécurité des piétons.

  • Utilisez obligatoirement les passages piétons (sauf s’il n’en existe pas à moins de 50 m) et vérifiez bien des deux côtés de la route avant de traverser, même si c’est une voie à sens unique.
  • Suivez les instructions des feux de signalisation : traversez lorsque le bonhomme est vert et attendez sur le trottoir lorsqu’il est rouge.
  • Évitez les distractions comme le téléphone ou la musique au moment où vous traversez la chaussée.
  • Par mauvais temps ou la nuit, mettez des vêtements clairs ou munis de bandes réfléchissantes et fluorescentes.
  • Attendez que le bus redémarre et assurez-vous d’avoir une bonne visibilité des véhicules qui arrivent de l’autre côté de la route.

Le passage à l’heure d’hiver et la baisse de luminosité sont la cause de 50 % des décès de piétons entre octobre et janvier. Il est donc important de rappeler les règles de sécurité facile à mettre en place au quotidien :

  • Restez visible en portant des couleurs claires ou un accessoire rétroréfléchissant.
  • Privilégiez les passages piétons protégés et prioritaires.
  • Marchez du côté gauche de la chaussée en l’absence de trottoirs.

Piétons, comment se déplacer en toute sécurité ?

Avec le changement d'heure, vos trajets à pied du matin et de fin d'après-midi se feront dans l'obscurité. Il est capital pour votre sécurité de rester bien visible en arborant des accessoires fluorescents.

Comment se déplacer en toute sécurité ?

4
Quels sont les droits des piétons ?

Bien que le piéton soit prioritaire, il doit accepter de partager l’espace avec les autres usagers de la route et adopter un comportement responsable :

  • Avant de traverser, positionnez-vous sur le bord de la chaussée, assurez-vous que le conducteur présent sur la route vous a bien identifié et que vous avez le temps de traverser sans risque.
  • Évitez de courir sur la route.

5
A quel moment le piéton est-il prioritaire ?

Quelle que soit la situation, le piéton a la priorité sur tous les autres usagers de la route (article R415-11 du code de la route).

Tout conducteur est tenu de céder le passage au piéton qui s’engage sur la chaussée ou qui circule dans une zone de rencontre ou une aire piétonne.

Cette règle vient compléter le principe de prudence, inscrit dans le code de la route, qui indique que tout conducteur doit faire preuve de prudence à l’égard des personnes les plus vulnérables.

6
Comment protéger ses enfants ?

Parce que les enfants sont encore plus vulnérables sur la route, il est important de veiller sur eux et leur apprendre les bons gestes pour traverser la route en toute sécurité.

Attention fragile : les enfants piétons

Attention ! Sur la voie publique, les enfants sont vulnérables. Les panneaux, les signaux, le comportement des autres…Tout cela s’apprend progressivement dès le plus jeune âge ! Découvrez en vidéo les bons conseils de Jamy !

#AgissonsAvecJamy

Pour aller plus loin

  • Pour les enfants dans un cadre scolaire : dans un univers pédagogique et ludique, l'association Prévention MAIF, accompagne vos enfants avec le permis piéton.
  • La Fondation MAIF soutient le projet " Freinage automatique d’urgence sur piéton " pour faire évoluer les systèmes de freinage automatique des véhicules et améliorer la protection des piétons.

Côté MAIF

Pour vous et vos enfants, il est important d’être couvert en cas de dommages corporel. Le contrat Praxis Solutions prend en compte toutes les conséquences d’un accident de la vie courante : une indemnisation financière à la hauteur du préjudice subi et des services d’aide à la personne pour faire face aux difficultés du quotidien.

Sur le même thème

Partager la route avec les autres usagers

La route est un espace à partager entre les différentes catégories d’usagers. Piétons, cyclistes, deux roues motorisés et véhicules sont très souvent amenés à se croiser sur les routes françaises. Le respect des règles de la route et la prudence des usagers les uns envers les autres, en particulier les plus vulnérables est essentiel.

Changement d'heure, restez visibles !

Avec le passage à l’heure d’hiver, les journées deviennent plus courtes, et la luminosité diminue. Voitures, piétons, cyclistes, trottinettistes ou motards, le changement d’heure impacte tous les usagers de la route.