Où souscrire un contrat obsèques ?

07/2018 - Mis à jour le 24/07/2018 par Pierre V.

L’assurance obsèques permet de laisser une somme d’argent à vos proches qui servira à financer vos obsèques. Elle permet également d’anticiper l’organisation de vos funérailles. Où peut-on souscrire une convention obsèques et quels sont les atouts et limites de chacun des organismes en question ?

Où souscrire un contrat obsèques

Convention obsèques : qu’est-ce que c’est ?

La convention obsèques est un produit d’assurance pensé pour soulager les proches au décès de l’assuré, grâce à une double fonction : 
  • Le souscripteur du contrat prévoit de laisser une somme d’argent à un ou des bénéficiaires, afin de financer ses obsèques.
  • Il peut aussi laisser des consignes claires entourant le déroulement de ses obsèques.
On distingue 2 types de contrats d’assurance obsèques :
  • Le contrat en capital : il permet, comme son nom l’indique, de laisser un capital décès à vos proches, afin de les alléger du financement de vos obsèques. 
  • Le contrat en prestations : ce type de contrat va plus loin car, en plus de laisser le soutien financier nécessaire au règlement de vos funérailles, il vous permet de les organiser en amont, en partenariat avec une entreprise de pompes funèbres.
Bon à savoir : le montant moyen pour organiser des funérailles en France est de 3350€ (prix moyen hors caveau et concession, selon une étude de UFC-Que Choisir en 2014)

Chez qui peut-on souscrire une assurance obsèques ?

Il est possible de souscrire une convention obsèques auprès de différents établissements : banques, assureurs, courtiers, pompes funèbres, etc. Tout dépend du type de contrat que vous souhaitez contracter, et des garanties dont vous désirez bénéficier :
  • Par exemple, une société de pompes funèbres ne pourra nécessairement pas être votre seul interlocuteur puisqu’elle est apte à vous accompagner pour l’organisation de vos obsèques, mais pas pour la constitution du capital nécessaire à leur financement.
  • En revanche, si vous souhaitez souscrire un contrat en capital, l’assureur sera votre interlocuteur privilégié. Sachez que la compagnie d’assurance peut également vous mettre en relation avec un opérateur funéraire de confiance, si vous désirez aussi anticiper la préparation de vos funérailles.
Attention : ne versez aucun acompte à une société de pompes funèbres. Elles ne sont en effet pas habilitées à percevoir de réserve d’argent puisqu’un contrat d’assurance obsèques doit être lié à un assureur.

Quels éléments vérifier avant de souscrire un contrat obsèques ?

De nombreux contrats d’assurance obsèques existent sur le marché et on note une réelle disparité au sein des prestations et garanties qu’ils proposent. C’est pourquoi il est important de vérifier un certain nombre de points avant de choisir l’organisme chez qui vous allez contracter votre convention obsèques :
  • Le détail des prestations funéraires : qu’elles soient standards ou personnalisées, les prestations doivent être explicitées. Les prestations non couvertes par le contrat doivent également être détaillées (transport du corps, caveau, salon funéraire, etc.).
  • Le détail des garanties et exclusions de garantie : selon les contrats, l’étendue des garanties, ainsi que leurs exclusions éventuelles, ne sont pas les mêmes. Pensez à bien comparer pour choisir le contrat qui vous fera profiter de la meilleure couverture possible.
  • L’indexation du capital garanti : vérifiez comment le contrat prévoit l’indexation du capital choisi et la prise en charge d’un surcoût éventuel de la prestation.
  • Le détail de la clause bénéficiaire : dans le cas d’un contrat en prestations, le bénéficiaire de votre convention obsèques est la société de pompes funèbres. Vérifiez bien qu’en cas d’excédent au capital décès, celui-ci reviendrait à vos ayants droit, et non au bénéficiaire du contrat.
  • La possibilité de choisir son type de versement : unique, temporaires ou en viager. Selon votre âge, il est plus intéressant de choisir l’un ou l’autre de ces types de cotisations.
  • Le délai de carence : il varie selon l’établissement que vous choisirez. Si le décès arrive suite à un accident, il n’y a en général pas de délai de carence, mais s’il fait suite à une maladie, ce délai peut aller de 9 à 24 mois selon les organismes.
A noter : le montant des cotisations à verser augmentant avec l’âge, il est préconisé de souscrire à une convention obsèques alors que vous êtes encore en activité professionnelle.
Les + MAIF
  • Des garanties d’assistance incluses.
  • Le libre choix du déroulement des obsèques, ou l’organisation des funéraires par un prestataire.
  • Le versement d’un capital pour régler les obsèques.
  • Une aide aux démarches administratives.