Quelle assurance décès pour un senior ?

10/2018 - Mis à jour le 16/10/2018 par Matthieu D.

La prévoyance décès est un contrat d’assurance qui garantit le versement d’un capital ou d’une rente, en cas de décès ou d’invalidité de l’assuré. Quel contrat choisir quand on est senior ? Quelles sont les garanties possibles et leur étendue ? Voici quelques points à vérifier avant de souscrire une assurance décès.

assurance deces pour senior

Assurance décès : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance décès, ou « assurance vie en cas de décès », est un contrat de prévoyance qui permet de mettre vos proches à l’abri, si vous veniez à disparaître. En effet, un capital décès serait alors versé au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat. 

 
La couverture en cas de décès n’est pas la seule garantie de l’assurance décès. D’autres garanties existent pour couvrir divers degrés d’invalidité :
  • IPT (invalidité permanente totale) ;
  • ITT (incapacité temporaire de travail) ;
  • PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie).
En cas de décès, comme en cas d'invalidité, le capital garanti peut être versé dans sa totalité, ou sous forme de rente. Cette rente peut être destinée à votre conjoint, ou à vos enfants, pour financer leurs études. Dans le second cas on parle alors de rente d’éducation.
En contrepartie de cette garantie en capital, l’assuré verse une cotisation, dont le montant dépend de plusieurs facteurs. Les primes versées varient selon la somme choisie pour le capital décès, selon les garanties choisies, mais aussi suivant votre âge au moment de la souscription du contrat. 
 
À noter : l’assurance décès ne doit pas être confondue avec l’assurance obsèques, dont le capital décès sert exclusivement à couvrir les frais des funérailles, qui se situent généralement entre 3 500 et 4 000 € en France d’après l’UFC Que Choisir.

Senior : quel contrat de prévoyance décès choisir ?

Passé un certain âge, quand vous souscrivez une assurance décès, vous devez tout d’abord être attentif à l’âge de souscription maximum du contrat. Beaucoup d’assureurs ou mutuelles ne proposent plus d’assurances décès après de 65 ans. Âge au-delà duquel votre contrat ne pourrait par conséquent pas être renouvelé.
 
Sachez par ailleurs qu'il existe des contrats d’assurance décès spécialement pensés pour les seniors, qui comportent davantages de garanties qu'un contrat classique et des services en plus. Ces contrats prévoient par exemple :

 

  • Un accompagnement pour prévenir des risques liés à l’âge : certaines compagnies d’assurance fournissent un guide pratique vous donnant toutes les informations relatives au dépistage des maladies les plus courantes (maladies cardiovasculaires, hypertension, etc.), des conseils pour garder une bonne hygiène de vie. A cela, s’ajoute parfois des réunions de prévention, ainsi que l’organisation de groupes de parole, en partenariat avec des professionnels de santé.
  • Un service de téléassistance : ce service prévoit l’alerte de la famille et/ou l’intervention des services d'urgences en cas de chute ou d’accident.
  • Le soutien des proches au moment du décès : assistance psychologique, financement de solutions de garde pour vos enfants et/ou petits-enfants, protection juridique en cas de litige, etc.
 

 

Côté MAIF
  • Les proches du défunt bénéficient d’une assistance téléphonique et d’un soutien dans les démarches administratives.
  • L’âge limite de souscription est de 75 ans et de 65 ans pour bénéficier d’une garantie en cas d’invalidité.
  • MAIF propose une offre de téléassistance, qui peut être souscrite indépendamment du contrat d’assurance décès.