1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Guide S'installer quand on est jeune actif
  4. Organiser au mieux votre déménagement
organiser demenagement

Organiser au mieux votre déménagement

organiser demenagement

MAIF


MAJ février 2022

Après de longues recherches, vous avez enfin trouvé l’appartement de vos rêves ? Emménager dans votre nouveau cocon demandera toute votre attention. Si un déménagement peut, au final, s’avérer coûteux, certaines astuces existent pour limiter les frais et préserver votre budget. Anticipation et organisation sont les deux piliers d’un déménagement réussi, à frais réduits. Voici des conseils utiles pour bien prévoir toutes les étapes de votre déménagement et limiter la facture.

1
Anticiper les coûts de votre déménagement

Les frais d’un déménagement peuvent s'avérer élevés et impacter lourdement votre budget. Mieux vaut les anticiper par avance. Les coûts varient en fonction de la taille du logement, de la distance à parcourir, de la ville dans laquelle vous emménagez (coût de stationnement, prix d’une nuit d'hôtel…) ou encore si vous faites appel à des professionnels.

Pendant un déménagement, les mauvaises surprises sont fréquentes et elles peuvent coûter cher (par exemple, votre équipement multimédia est endommagé ou volé). Pensez à faire le point au préalable avec votre assureur pour sécuriser vos biens.

Protéger vos biens pour éviter la casse

Déménager nécessite d’acheter le matériel nécessaire pour emballer vos biens et protéger vos meubles (ruban adhésif, cartons, emballages spéciaux pour les objets fragiles…). Comptez environ 150 € pour un T3.

Vous pouvez aussi faire le tour des supermarchés autour de chez vous: ils vous donneront éventuellement leurs cartons de livraison. Renseignez-vous à l'avance sur les horaires auxquels vous pourrez les récupérer.

Vous aurez peut-être besoin de stocker une partie de votre mobilier. Pour un garde-meuble, comptez entre 150 et 300 € par mois.

Prévoir vos frais de transport

La location d’un utilitaire varie de 50 à 500 € en fonction de la distance à parcourir et du volume de vos meubles. Pour vous éviter de le ramener au lieu d’emprunt (surtout quand il est loin), certains sites proposent des locations avec des allers simples.

Enfin, si vous envisagez de conduire un véhicule en location ou de prêter le volant à des amis, prenez le temps de vérifier auprès de votre assureur votre niveau de protection matérielle et corporelle, en cas d’accident.

Afin de savoir combien vous allez dépenser sur la route, vous pouvez faire une simulation sur un service de calcul d’itinéraires en ligne. Une fois sur place, il faut encore prévoir les frais de stationnement. Réserver une place de stationnement auprès de votre mairie peut s’avérer judicieux et vous permettre de bénéficier d’un emplacement gratuit ou à coût réduit, juste devant chez vous et même dans les zones habituellement réservées. Attention, la demande doit parfois se faire plusieurs semaines à l’avance !

Enfin, si votre logement n’est pas encore habitable, vous devrez peut-être également prévoir une ou deux nuits d’hôtel.

Faire appel à un professionnel ?

Pour vous aider dans cette tâche physique, vous pouvez faire appel à des professionnels. Le coût est variable, de 500 € (quelques meubles) à plus de 2000 € en fonction de la surface. Dans tous les cas, faire des comparatifs vous permettra de bénéficier des meilleurs tarifs. Les comparateurs en ligne peuvent vous aider.

Il existe des formules préférentielles si vous acceptez de prendre en charge l’emballage des meubles, faire vos cartons, les descendre vous-même. Par ailleurs, certains organismes proposent des formules de déménagement groupées : vous partagez le véhicule ainsi que les déménageurs avec un autre foyer afin de limiter le budget du transport.

Anticiper les autres frais de l’emménagement

Lorsque vous emménagez, vous devez vous acquitter de frais importants : frais d’agence, deux premiers mois de loyer, ouverture de vos nouveaux contrats d’électricité, d’internet (entre 30 et 50 € en moyenne) ....

Vous devrez aussi déclarer votre changement d’adresse. La poste propose des formules de transfert du courrier à partir de 38,70 € pour 6 mois (1).

2
Connaître les astuces pour limiter la facture

Réutiliser les meubles

Avant d’acheter, demandez à vos proches et connaissances s’ils ont des meubles à donner, parcourez les pages de réseaux sociaux et les sites de petites annonces. En plus, donner une seconde vie aux meubles est écologique ! C’est aussi l’occasion de faire un grand tri : vous ferez des économies de cartons, d’énergie et de transport.

Demander un coup de main

Pour limiter les coûts de manutention par exemple, vous pouvez déposer un appel sur une plateforme d’échanges de services entre particuliers comme “Allo Voisins”. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer des personnes habitant les environs.

Avez-vous pensé à mobiliser vos connaissances ? Vous pourrez transformer ce déménagement en un moment convivial, en proposant à vos amis ou votre famille de partager une pizza. Vous pouvez aussi les solliciter pour emprunter du matériel : diable, sangles, draps…

Consulter les aides au déménagement

Selon votre situation, vous êtes peut-être éligible à des aides au déménagement. Certaines entreprises proposent par exemple des aides dans le cadre de mutations. Vous pouvez également vous tourner vers les aides de l’Etat, comme la prime de déménagement2 auprès de la Caisse d’Allocations Familiale (destinée aux familles nombreuses), ou le Fonds solidarité logement (FSL)3, auprès des Conseils Généraux. Cette dernière s’adresse aux personnes en situation difficile. Enfin, il existe un « Mobili-pass » qui dispense des avances pouvant aller jusqu’à 3500 € pour les salariés du secteur privé4.

Vous pouvez également opter pour un crédit de déménagement. Il peut être utile de comparer les différents tarifs que proposent les banques.

3
Prendre de l’avance pour réduire vos frais

En organisant votre déménagement à l’avance, vous disposez d’un temps précieux pour vous renseigner sur les différentes options et faire les meilleurs choix.

Déposer votre préavis à temps vous évitera par exemple de payer un double loyer. Le préavis est de 1 mois dans les zones immobilières tendues, 3 mois dans les autres zones. Le délai est réduit à un mois quand le locataire déménage pour certaines raisons professionnelles (mutation, CDD non renouvelé, licenciement...).

Il est important de prévoir du temps pour faire les éventuels petits travaux, le ménage, remplacer les objets perdus ou abîmés si vous quittez une location meublée. Vous aurez ainsi plus de chance de récupérer votre dépôt de garantie.

 

Les sources :

(1) Déménagement | Réexpédition de courrier nationale – La Poste, le 17/01/21

(2) (3) (4) Economie.gouv, Déménagement : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?, Bercy Infos, le 06/05/2021, https://www.economie.gouv.fr/particuliers/demenagement-aides#

Côté MAIF

MAIF propose un contrat de protection juridique qui couvre de nombreux domaines du droit. Il peut se révéler utile en cas de litige avec un déménageur, un fournisseur de service (électricité, internet…) ou avec le propriétaire de votre logement. Vous bénéficiez d’une prise en charge des démarches et des frais de procédure*, dont honoraires d’avocat et d’expert si nécessaire.

Le contrat Protection Juridique met également à votre disposition :

  • un service d’informations juridiques en ligne accessibles 24h sur 24 et 7j sur 7 via votre espace personnel,
  • et une prestation de renseignements juridiques personnalisés par téléphone. Pour y accéder, il vous suffit d’appeler votre délégation conseil.

*Dans les limites et conditions du contrat