acheter rez-de-chaussee

Acheter en rez-de-chaussée : se poser les bonnes questions

acheter rez-de-chaussee

Christine Quinet, rédactrice achat immobilier

6 min


MAJ mars 2022

Un appartement situé en rez-de-chaussée présente des avantages et des inconvénients spécifiques, et l'achat de ce type de bien mérite de se poser au préalable les bonnes questions. Prix d’achat, charges, nuisances, accessibilité, luminosité, sécurité… Il est nécessaire de passer en revue tous les aspects pour prendre la bonne décision. 

1
Qu'est-ce qu'un rez-de-chaussée ?

Un appartement au rez-de-chaussée d’un immeuble, dit simplement « rez-de-chaussée », se situe au niveau du sol et donne sur la rue ou un espace intérieur, généralement commun. C’est un appartement classique, qui peut être également une ancienne loge de gardien ou un local commercial reconverti en habitation. Des pièces privatives peuvent être situées en sous-sol. On parle alors de souplex. 

2
Quelle différence entre un rez-de-chaussée et un rez-de-jardin ?

Un appartement en rez-de-jardin est un rez-de-chaussée offrant un espace extérieur privatif, petite terrasse ou grand jardin. Plus prisé qu’un rez-de-chaussée classique, surtout dans les grandes villes, le rez-de-jardin se vend aussi plus cher. 

3
Quels sont les avantages d'acheter un appartement au rez-de-chaussée ?

Le coût d'achat

Acheter un appartement au rez-de-chaussée d'un immeuble vous permettra généralement de bénéficier d’un prix au mètre carré inférieur à celui d’un appartement similaire en étage. L'écart de prix peut être non négligeable. C'est un atout majeur si votre budget est limité, qui peut vous donner accès au quartier que vous convoitez. Par ailleurs, pour un budget comparable, vous pourrez bénéficier de plus de superficie et/ou de pièces au rez-de-chaussée qu’en étage. Ce coût d’achat plus avantageux s’explique par un certain nombre d’inconvénients bien identifiés, qui sont abordés ci-dessous. Dans tous les cas, il est un atout majeur du rez-de-chaussée. Ce type de bien étant moins recherché, vous avez plus de chances que votre offre d’achat soit acceptée en cas de négociation avec le vendeur. 

Les charges

Un certain nombre de charges de copropriété sont acquittées par tous les propriétaires d’un même immeuble, en fonction de leur quote-part ou tantième : charges d’entretien des parties communes, travaux dont le ravalement périodique des façades, assurance de l’immeuble… Vous n’échapperez pas au paiement de ces charges de copropriété. En revanche, votre situation en rez-de-chaussée vous permettra d’être exempté des frais de maintenance de l’ascenseur, si l’ascenseur n’est pas utilisé par les co-propriétaires, c’est-à-dire que l’ascenseur ne dessert pas un sous-sol pour se rendre à la cave ou au parking. 

L'accessibilité

L’accessibilité est un atout supplémentaire du logement de rez-de-chaussée. L’absence d’escalier est évidemment une caractéristique très recherchée par les personnes à mobilité réduite, âgées ou en situation de handicap. C’est aussi plus confortable pour emménager, surtout si l’on a des meubles volumineux, ou encore pour déplacer des enfants en bas âge. L’attrait d’un jardin privé dans le cas d'un appartement en rez-de-jardin ou d'une cour commune est également un plus. L’accessibilité sera mise en avant lors de la revente ou de la location du bien. C’est une carte maîtresse pour convaincre les personnes âgées et à mobilité réduite et leurs aidants. 

4
Quels sont les inconvénients d'acheter un RDC ? 

Un appartement situé en rez-de-chaussée présente des inconvénients qui, selon les exigences, peuvent être rédhibitoires. Il est possible cependant de remédier à certains de ces inconvénients.

Comment bien le sécuriser ?

Un rez-de-chaussée est plus exposé au risque de cambriolage, ce qui peut engendrer un sentiment d’insécurité. Il est possible de minimiser le risque en faisant poser, après accord de la copropriété, des grilles de protection aux fenêtres. D’autres équipements (fenêtres oscillo-battantes, volets roulants, système d’alarme, porte-blindée…) vous sécuriseront davantage encore, mais représentent un surcoût non négligeable. Enfin, le risque de cambriolage peut avoir un impact sur le prix de l’assurance habitation.

Luminosité

Le manque de lumière est inhérent à un appartement en rez-de-chaussée, même si certains biens peuvent présenter des hauteurs sous plafond ou des baies vitrées porteuses de clarté. Visitez l’appartement un jour de pluie, pour mieux vous rendre compte. De la luminosité peut être apportée par des miroirs ou un éclairage intérieur adapté, mais cela ne remplacera pas un ensoleillement naturel. 

Intimité avec une fenêtre sur rue ?

Pour plus d’intimité en rez-de-chaussée si votre appartement est côté rue, vous pouvez avoir recours à des films opaques posés sur la partie basse des vitres, ou tout simplement à des voilages ou des jardinières qui vous mettront à l’abri des regards indiscrets.

Nuisances sonores 

Les nuisances sonores peuvent être bien réelles si le logement se trouve dans une rue très passante ou commerçante, à proximité de restaurants ou de bars fermant tard. Il est recommandé de visiter l’appartement à différents moments de la journée et en soirée pour mesurer au mieux l’impact du bruit. S’il se trouve côté cour, les nuisances sonores seront plus modérées mais prenez soin de le vérifier. Côté rue, livraisons et passages des éboueurs pourraient vous réveiller de très bon matin. De même pensez à évaluer le bruit généré par la circulation des résidents et visiteurs dans le hall d’entrée. 

Délais de revente et quelle décote ? 

Du fait de ces inconvénients possibles et de sa moindre attractivité, un bien immobilier en rez-de-chaussée sera généralement moins facile à revendre qu'un appartement à l'étage. Prévoyez un plus long délai de revente. En fonction des fluctuations du marché, la décote pourra être plus sensible et votre plus-value réduite. Si vous envisagez la location de votre appartement, sachez qu'un bien en rez-de-chaussée est idéal pour l'accueil de professionnels libéraux (médecins, avocats, kinés...). Ce changement de destination est toutefois soumis à autorisation administrative. 

Côté MAIF

Vous souhaitez protéger votre appartement en rez-de-chaussée des risques de cambriolage ?

  • Les solutions de Télésurveillance MAIF "e-Veille", "à la carte" et "tout inclus" garantissent la sécurité de votre logement. Plusieurs possibilités : soit vous pilotez la télésurveillance de votre logement, soit vous confiez la gestion des alertes aux opérateurs certifiés en station de télésurveillance IMA PROTECT, partenaire de la MAIF. En cas d'intrusion, un agent de sécurité est dépêché sur place, et les Forces de l’Ordre sont alertées.
Télésurveillance MAIF : ces offres, proposées par MAIF, sont conçues et gérées par IMA PROTECT. 
IMA PROTECT - société du Groupe IMA (Inter Mutuelles Assistance) - Siège social : 31 route de Gachet - CS20802 - 44308 Nantes cedex 3 - S.A.S.U. au capital de 1 300 000 € - 422 715 458 RCS Nantes. Autorisations CNAPS n° AUT-044-2116-06-14-20170351265 et AUT-049-2116-06-14-20170357207. L'autorisation d'exercice ne confère aucune prérogative de puissance publique à l'entreprise ou aux personnes qui en bénéficient. 
MAIF - Société d'assurance mutuelle à cotisations variables - CS90000 - 79038 Niort cedex 9. 
Entreprises régies par le Code des assurances.

Sur le même thème

Couple qui visite un logement

Faut-il acheter dans le neuf ou dans l'ancien ?

Le choix d’un logement neuf ou ancien est une affaire de goût mais aussi de projet personnel. L’un et l’autre répondent à des attentes spécifiques, et comportent leur lot d’avantages et d’inconvénients. Prix, fiscalité, garanties et charges diffèrent. Avant de se lancer dans un projet immobilier, mieux vaut évaluer objectivement tous ces paramètres.

couple devant une calculette

Comment évaluer les charges de son futur logement ?

Avant de finaliser l’achat de son futur logement, il est recommandé d’en évaluer précisément les charges. Taxe foncière, consommation d’énergie, frais de copropriété, travaux… Ces charges diverses auront un impact sur votre budget.
Vous allez devenir propriétaire. Des frais incontournables viendront s’ajouter au prix de la maison ou de l’appartement que vous allez acquérir. Ils pèseront sur votre budget mensuel et votre reste à vivre. Les connaître à l’avance et bien les évaluer vous permettra d’éviter de mauvaises surprises et de concrétiser votre projet en pleine connaissance de cause.

Négociation du prix d'un logement

Comment bien négocier le prix d'une maison ou d'un appartement ?

Même si de nombreux critères objectifs aident à le définir, le prix d’achat d’un bien immobilier n’est pas une science exacte. Il existe généralement une marge de négociation plus ou moins importante sur le prix affiché. Pour négocier au mieux l’achat de sa maison ou de son appartement, il est indispensable de bien évaluer le marché local, les caractéristiques du logement, les travaux éventuels.

contre visite immobilière

Comment bien faire sa contre-visite immobilière ?

L’achat d’un bien immobilier vous engage sur la durée. C’est un projet qui mérite d’être mûrement réfléchi. Si vous avez eu un coup de cœur pour une maison ou un appartement lors d’une première visite, il est en effet recommandé d’effectuer sur les lieux une ou plusieurs contre-visites. Un examen plus minutieux vous permettra d’identifier d’éventuels points faibles, qui auront un impact sur le prix que vous proposerez et sur votre décision finale.