1. maif.fr
  2. Famille et vie quotidienne
  3. Guide Se séparer divorcer
  4. Gérer votre budget après un divorce
Baisse de revenu

Comment gérer votre budget après un divorce ou une séparation ?

Baisse de revenu

Laura


MAJ février 2022

Un divorce ou une séparation entraîne dans la majorité des cas une baisse de niveau de vie chez les ex-conjoints. Charges courantes, éducation des enfants, logement, impôts… Nous vous donnons quelques conseils pour anticiper au mieux ces changements de budget.

1
Divorce ou séparation : faire face à une baisse du niveau de vie

Un divorce ou une séparation entraîne dans la plupart des cas une baisse du pouvoir d’achat des deux ex-partenaires. Cet appauvrissement est encore plus important chez les femmes car ce sont souvent elles qui ont un emploi à temps partiel ou arrêtent de travailler pour pouvoir s’occuper de leur foyer durant le mariage*.

Après un divorce, les charges du ménage (factures d’électricité, loyers, frais scolaires) ne sont désormais plus réparties entre les ex-partenaires. Les dépenses deviennent plus importantes pour chacun d’eux. Très souvent, la garde des enfants revient à un seul conjoint.

Dans le cas d’une résidence habituelle (quand un seul parent a la garde des enfants), une pension alimentaire est due par l’ex-conjoint qui n’a pas la garde des enfants. Elle sert à couvrir les charges financières de votre enfant (nourriture, hébergement, éducation...).

Il arrive que l’ex-partenaire manque à son obligation de verser la pension alimentaire. Des solutions existent alors pour y remédier :

  • faire intervenir la Caisse d’allocations familiales (Caf) pour vous aider à obtenir le paiement de la pension,
  • saisir un huissier de justice pour engager une procédure de “paiement direct” ou pour obtenir une saisie sur le compte bancaire,
  • solliciter le juge aux affaires familiales pour une saisie sur le salaire de votre ex-partenaire,
  • en dernier recours (après l’échec de l’une des procédures précédentes) vous pouvez confier le recouvrement au Trésor public.

 

* Institut national de la statistique et des études économiques - Les séparations : un choc financier, surtout pour les femmes, Cédric Lacour - 16 octobre 2018.

2
Réorganiser votre budget après une séparation

Pour faire face à une baisse de ressources, une réorganisation de votre budget est nécessaire. Vous pouvez évaluer seul ou à l’aide de professionnels, les charges que vous devez assurer :

  • les charges fixes récurrentes (loyers, nourriture, assurances, énergie…). Opter pour des prélèvements automatiques mensuels permet de maîtriser son budget,
  • les charges occasionnelles (entretien de la voiture, équipements maison, vacances...), à anticiper pour une gestion encore plus optimale de votre budget.

L’évaluation de vos charges récurrentes et occasionnelles vous donne une idée précise de vos postes de dépenses et du budget mensuel dont vous devez disposer. Il ne faut pas hésiter à utiliser les applications de vos banques ou assurances, pour suivre et gérer encore plus facilement et rapidement votre budget.

3
Pallier la perte de revenus après une séparation

Il existe plusieurs solutions pour atténuer la baisse du niveau de vie après une séparation ou un divorce.

De nombreuses aides existent pour vous accompagner dans votre nouveau quotidien (parent isolé, aide au logement, aide rentrée scolaire...). Vous pouvez vous renseigner sur les sites du gouvernement et des collectivités locales pour faire valoir vos droits. Un assistant social peut vous guider vers les démarches à effectuer.

Lorsque vous faites le point sur vos dépenses, regardez si vous ne pouvez pas résilier des abonnements ou contrats qui font double emploi et/ou dont vous n’avez plus l’utilité dans votre nouveau quotidien.

Côté MAIF

Pour maîtriser et faciliter la gestion votre budget, MAIF vous invite à découvrir son application. Elle vous permet, avec la fonction Mon Budget, de suivre vos dépenses et votre épargne.

Sur le même thème

définition pension alimentaire

La pension alimentaire

Pourvoir aux besoins matériels, au logement, assurer l’éducation et les loisirs de ses enfants : après une séparation ou un divorce, une pension alimentaire est souvent mise en place pour permettre un partage équitable des charges entre les deux parents. Vous vous interrogez sur vos droits, devoirs ou recours éventuels au sujet de la pension alimentaire ? Nous vous partageons dans cet article comment elle est déterminée, versée et sujette à évoluer.

La prestation compensatoire

Partage des biens, revenu moins important… au cours d’une procédure de divorce, un déséquilibre financier entre les ex-conjoints est parfois constaté. Pour parer à cette situation, l’ex-époux en difficulté a la possibilité de faire une demande de prestation compensatoire. Nous vous orientons pour mieux en comprendre le principe et les démarches.

Divorce, séparation : quelles conséquences sur votre patrimoine et vos dettes ?

Lors d’un pacte civil de solidarité (Pacs), d’une union sous le régime de la séparation des biens ou d’un concubinage, chacun des deux conjoints possède son patrimoine propre. Lorsque vous êtes mariés sous le régime de la communauté, qu’elle soit réduite aux acquêts (régime légal en l’absence de contrat de mariage) ou universelle, la question se complique car vous avez mis en commun l’ensemble de vos biens, mais aussi de votre patrimoine. Entreprise, immobilier, placements, dettes… Dans cet article, nous vous aidons à comprendre comment s’effectue la répartition de votre patrimoine et les différentes options possibles.

définition pension alimentaire

La pension alimentaire

Pourvoir aux besoins matériels, au logement, assurer l’éducation et les loisirs de ses enfants : après une séparation ou un divorce, une pension alimentaire est souvent mise en place pour permettre un partage équitable des charges entre les deux parents. Vous vous interrogez sur vos droits, devoirs ou recours éventuels au sujet de la pension alimentaire ? Nous vous partageons dans cet article comment elle est déterminée, versée et sujette à évoluer.

pension alimentaire enfant majeur

La pension alimentaire et l’enfant majeur

Votre enfant vient d’avoir 18 ans et vous vous demandez si le versement de la pension alimentaire doit cesser ou continuer ? À la majorité d’un enfant, les modalités de versement de la pension alimentaire peuvent évoluer. Quels sont alors les impacts sur la déclaration de revenus des parents ou du jeune adulte ? Nous vous éclairons sur ces changements de situation.