Mode de garde de son enfant: comment bien choisir?

garde d'enfant - grand parent et enfant

Karl.D


MAJ janvier 2023

Avant même d’envisager d’avoir un enfant, il faudrait déjà penser à le confier à des tiers… L’affirmation est à peine exagérée tant la pression sur les modes de garde est importante dans la plupart des communes. Compte tenu des files d’attente, mieux vaut anticiper avant la naissance. Avez-vous réfléchi à la solution qui vous conviendrait le mieux ? Voici quelques éléments pour vous aider à choisir sereinement.

1
Quels sont les différents accueils collectifs?

Il existe différents d'organisations collectives. Toutes présentent des avantages. A vous de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins, à votre philosophie ...1

La crèche collective

C’est l’offre la plus répandue. Les crèches sont gérées par une collectivité territoriale ou une structure privée. Une équipe de professionnels prend les jeunes hôtes en charge. De l’âge de quelques mois à leur entrée à l’école maternelle, les petits s’égayent dans des locaux adaptés. La vie en communauté favorise l’éveil des enfants. La prise en charge est assurée par un personnel multi-compétent. Dans les grosses structures, les germes circulent allègrement et le rhume des uns devient souvent celui des autres. Cela dit, le système de défense immunitaire est soumis à un bel entraînement.

La crèche parentale

Elle est gérée par une association de parents. L’accueil par petits groupes est privilégié. Pères et mères sont invités à s’impliquer dans l’organisation de l’établissement, ils participent à l’accueil des petits, sont garants de la bonne ambiance amicale voire familiale du lieu. L’établissement dispose de places très limitées.

Le jardin d’enfants

Son fonctionnement est à mi-chemin entre la crèche collective et l’école maternelle. Des activités d’éveil et d’apprentissage sont proposées aux enfants âgés de 2 à 6 ans. Son rôle est avant tout pédagogique avec une ouverture aux apprentissages et la préparation à l’entrée à l’école. Ce type de garde coûte environ 30 % moins cher qu’une crèche classique.

La halte-garderie

Un mode souple qui permet aux parents de vaquer à leurs propres occupations, tout en confiant leurs bambins à une structure qui participe à son éveil. Ici, l’accueil est assuré pour quelques heures seulement. Pour les enfants, elles constituent une adaptation progressive à la vie en communauté. Les parents peuvent profiter d’une liberté d’action ponctuelle, souffler un peu. 

La crèche familiale

A mi-chemin entre l’accueil collectif et individuel, la crèche familiale est le fruit du rassemblement ponctuel – quelques heures par semaine – des assistants(es) maternels(les) et de leurs protégés. L’enfant bénéficie des compétences croisées de l’assistant(e) et de l’équipe de professionnels qui travaillent à la crèche : éducateurs, pédiatres, psychologues… L’ambiance est par définition, chaleureuse et familiale. Le petit alterne vie en comité restreint, au domicile de l’assistant(e), et en groupe, à la crèche, ce qui le prépare tranquillement à la sociabilité. La souplesse des horaires, les arrangements avec l’assistant(e) maternel(le) sont appréciés. . C’est la crèche qui emploie les assistants(es). Vous n’avez pas de lien employeur-employé(e) à assurer.

Le multi accueil

Comme son nom l’indique, le multi-accueil propose plusieurs modes de garde en un seul lieu : régulier, ponctuel ou d’urgence. Une solution idéale qui permet à la fois de s’organiser au long cours, avec une inscription classique et de répondre aux imprévus et aléas du quotidien. Le multi-accueil s’adapte aux besoins des familles avec des horaires plutôt étendus, couvrant une journée classique de travail, temps de trajet compris. L’équipe de professionnels reçoit les enfants âgés de 2 mois à 4 ans. Certains peuvent proposer des activités périscolaires en plus des prestations habituelles.

Préparer l'arrivée d'un enfant

Découvrez tous les conseils et les solutions MAIF pour protéger et accompagner votre enfant.

2
Quels sont les différents accueils individuels ?

Certains préfèrent les solutions de garde individuelle, en petit comité, ou n’ont pas encore trouvé de place dans les structures d’accueil plus vastes. Heureusement, des solutions sécurisées dispensées par du personnel qualifié sont disponibles.

L’assistant(e) maternel(le)

Vous pouvez devenir employeur d’un ou d’une assistante maternelle. Il ou elle reçoit l’enfant à son domicile. Un agrément atteste de ses compétences et de la sécurité de son espace de travail. L’assistant(e) maternel(le) peut accueillir votre enfant seul mais il sera le plus souvent accompagné de petits camarades : six enfants maximum âgés de moins de 11 ans simultanément et quatre petits de moins de 3 ans, (en comptant les enfants de la famille).

La garde à domicile

L’auxiliaire parental(e) se déplace chez vous pour s’occuper de votre enfant. Il ou elle peut également le conduire sur les lieux de ses activités, à l’école. La solution est très souple et confortable. Il n’est plus nécessaire de déposer son enfant à un bout de la ville, pour courir à un autre. 

La garde à domicile partagée

Il est cependant possible de mutualiser les gardes à domicile en s’arrangeant avec d’autres parents. Une solution qui étend le champ d’intervention et réduit les coûts. Il n’y a pas d’agrément ou de diplôme obligatoire pour l’exercice de la profession sous cette forme. Cependant, l’auxiliaire parental(e) peut suivre des formations pour offrir des garanties de sérieux.

La jeune fille au pair

Voilà une belle occasion de faire découvrir une autre culture et une autre langue à votre enfant et de contribuer à l’enrichissement culturel d’une personne étrangère. En plus, la jeune fille au pair vous rendra bien des services en matière de garde d’enfant. Moyennant le gîte, le couvert et un peu d’argent de poche, elle s’occupera des petits quelques jours par semaine et leur donnera des cours linguistiques. 

Le baby-sitting

Ce mode de garde propose des services de gardiennage ponctuels, souvent en soirée, au domicile des parents. Outre le fameux bouche-à-oreille qui permet de décrocher la perle rare qui vous permettra de vous rendre à telle soirée l’esprit tranquille, plusieurs plateformes mettent en contact parents dans le besoin et jeunes désireux de gagner un peu d’argent de poche.

3
Quelles aides financières pour la garde d’un enfant ?

Il existe en France diverses aides pour faire face à la charge financière que représente la garde de votre enfant.

Complément de libre choix du mode de garde de la Caf (CMG)

Le dispositif CMG 2 est proposé par votre Caisse d’allocations familiales. Il s’adresse aux parents dont les enfants sont âgés de moins de 6 ans. Son montant est variable et dépend de vos revenus et du mode de garde choisi : assistant maternel agréé, garde à domicile, crèche…

Aide à la Garde d’Enfant pour Parent Isolé (AGEPI) avec Pôle emploi

Cette aide financière de Pôle emploi permet de financer la garde de l’enfant quand le parent doit réaliser les démarches de formation pour trouver un emploi. Elle est destinée au parent isolé, au demandeur d’emploi, dont l’enfant a moins de 10 ans. Le montant, réactualisé par Pôle emploi le 23 novembre 2022, est forfaitaire 3:

  • 416 € pour une formation comprise entre 15 h et 35 h hebdomadaires, plus 62,40 € par enfant supplémentaire.
  • 176,80 € pour une formation inférieure à 15 h par semaine ou 64 heures par mois, plus 26 € par enfant supplémentaire.

En savoir plus

Si vous devez faire face à un handicap ou une longue maladie de votre enfant, nous vous invitons à découvrir le dispositif d’aide spécifique qui permet au parent de se libérer du temps pour le soutenir.

Crèche : aide à la garde selon vos revenus

Les tarifs appliqués par les crèches sont calculés en fonction de votre quotient familial. Le taux de participation est fixé chaque année suivant un barème national.

Garde d’enfants : quel crédit d’impôt ?

Au moment d’effectuer sa déclaration de revenus annuels, il faut penser à renseigner la partie liée aux frais de garde d’enfant. Le montant du crédit d’impôt, à la date du 8 juin 2022 sur Service-Public.fr 4, peut aller jusqu’à 1 150 € par enfant, s’il est gardé par un professionnel agréé ou une structure telle qu’une crèche.

Entreprise : aide à la garde d’enfant proposée par certains CSE

Certaines entreprises ou comités sociaux d’entreprises proposent une aide financière à la garde d’enfant. Elle est plafonnée depuis le 1er janvier 2022 à 2 265 € annuels et peut être cumulée si les deux parents travaillent dans la même structure.5

SOS garde d’enfant pour les intérimaires (FASTT)

Le propre du travail intérimaire est qu’il peut arriver à tout moment. Il faut vite s’adapter au plus vite pour répondre à la mission dont les horaires peuvent être décalés… Grâce au Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire (FASTT) vous pouvez bénéficier d’une garde à domicile pour 1 € de l’heure durant 80 heures annuelles. En plus, le réseau FASTT permet de trouver des professionnels près de votre domicile.6

Aide locale du Département

Le Département est la collectivité territoriale dotée de la compétence sociale. A ce titre, il dispose d’un panel d’aides dont certaines sont liées à la garde d’enfant. Renseignez-vous auprès de votre CCAS qui saura vous indiquer si vous pouvez y prétendre.

Le CESU

Le chèque emploi service universel est tout indiqué pour financer une partie des heures d’une aide-ménagère par exemple ou de travaux de jardinage. Il peut aussi faciliter le paiement de garde d’enfant.

Côté MAIF

Quel que soit le mode de garde choisi (crèche, jardin d’enfant, assistante maternelle…), si votre enfant se blesse, l’assurance corporelle Praxis Solutions prévoit des solutions pratiques et financières pour faire face aux conséquences de l’accident. Chute, accident domestique ou de loisir, votre enfant est couvert à la maison tout comme sur son lieu de garde.

1- Travail-emlploi.


2- Complément de libre choix du mode de garde .


3- Bulletin Officiel de Pôle emploi - Délibération n° 2022-57 du 23 novembre 2022.


4- Impôt sur le revenu - Frais de garde d'enfant hors du domicile (crédit d'impôt)- Vérifié le 08 juin 2022.


5- Urssaf - Les prestations liées aux activités sociales et culturelles .


6- FASTT


Sur le même thème

Vacances : confier les enfants aux grands-parents

Chaque année à l’approche des vacances scolaires, nombreux sont les parents qui s’interrogent sur le mode de garde de leurs jeunes enfants pendant les congés d’été. Quand cela est possible, les confier aux grands-parents est une solution aux multiples avantages.

Congé enfant malade: quels sont vos droits ?

L’hospitalisation d’un enfant inquiète toujours, c'est bien légitime. La mise en place d’une organisation s’impose pour permettre aux parents de se tenir à son chevet. Quelles sont les solutions pour accompagner leur enfant ?