Conseils et prévention

Réussir une sortie nature

Partage : 
Réussir une sortie nature

MAJ Juillet 2018

Partir en randonnée avec sa famille ou organiser une sortie en groupe doit se faire avec un objectif prioritaire : la sécurité. Connaître les dangers, petits ou grands, permet bien souvent d'y faire face. Quelques conseils pratiques pour profiter pleinement de ces moments sans stress.

Petits "bobos" ou gros ennuis


PIQURES D'INSECTES

Les piqûres d'abeilles, de guêpes ou de frelons sont fréquentes, surtout en été. Un simple passage près de leur habitat peut provoquer leur agressivité.

Quelques précautions à prendre :
  • Les aliments sucrés les attirent : vigilance lors du pique-nique ! Fermer les bouteilles et vérifier que rien n'y est entré avant de boire.
  • Des personnes allergiques ? Mieux vaut éviter de se parfumer.
  • Les couleurs vives, les motifs fleuris, ou bien le noir sont déconseillés : ils attirent les insectes. Plus que le blanc, le vert ou le kaki qui se fondent dans le paysage.
  • Enfin, garder bras et jambes couverts.
En cas de piqûre :
  • Appliquer une pommade antihistaminique, nettoyer la zone à l'eau et au savon et désinfecter si nécessaire.
  • Piqûre d'abeille : à l'aide d'une pince à épiler, retirer délicatement le dard sans trop le pincer (le venin est à l'intérieur).
  • Piqûres multiples, piqûre dans la bouche, la gorge ou réaction allergique (fortes douleurs, gonflements, sensations de mal-être...) : appeler immédiatement les secours (le 15, le 18 ou le 112).

MORSURES DE TIQUES

Dans les prés ou les forêts, même bien couverts, attention aux tiques : leur morsure peut être source d'infections bactériennes, la plus fréquente étant la maladie de Lyme.

  • Après une balade, inspecter minutieusement la peau de la tête aux pieds.
  • Une tique est accrochée à la peau : l'extraire rapidement en prenant soins de retirer la tête. L'utilisation d'un tire-tique, disponible en pharmacie, rend ce geste simple et sûr.
  • Bien désinfecter et surveiller tout signe d'inflammation ou rougeur les jours suivants.

MORSURES DE SERPENTS


Le risque d'être mordu par un serpent est faible sous nos latitudes. Malgré tout, en randonnée, rester vigilant à l'approche de lieux de prédilection (tas de pierres, haies, bords de rivières...).

  • En balade, s'équiper d'un pantalon long, chaussuettes hautes et chaussures fermées.
  • Penser au bâton multifonctions !
  • Sous la tente, vérifier chaussures, vêtements, duvet...
  • Se déplacer la nuit avec une lampe de poche en faisant du bruit

A savoir : que faire en cas de morsure ?

Alerter les secours immédiatement (le 15, le 18 ou le 112). Allonger la victime sur le dos pour éviter la diffusion du venin, puis désinfecter la plaie.


COUP DE FOUDRE


  • En cas d'orage, s’abriter dans un bâtiment, dans un véhicule ou dans une forêt dense (à condition de ne pas rester en lisière et de ne pas se tenir près des arbres les plus hauts).
  • Lorsqu'il n'y a pas d'abri disponible, se tenir à distance des autres promeneurs, le plus près possible du sol, à genoux, les mains sur les cuisses, le corps incliné.


COUP DE CHALEUR


  • Le coup de chaleur est favorisé lors d'une marche en plein soleil, aux heures les plus chaudes.
  • En cas d'insolation, asseoir la personne (tête haute si la face est rouge ou tête basse si elle est livide).
  • Appliquer des compresses froides.
  • Donner de l'eau à boire abondamment par petites doses.


COUP DE FATIGUE


  • Prévoir des pauses.
  • Boire régulièrement.
  • Consommer des aliments énergétiques.

A savoir !

Un petit groupe doit toujours progresser à la vitesse du plus lent.


AMPOULES

  • Bien s'équiper : chaussures de randonnée confortables et chaussettes spéciales randonnée, renforcées avec coutures plates. Adapter le laçage de vos chaussures et gardez les pieds au sec.
  • Si la peau est arrachée, désinfecter et protéger la peau à l'aide d'un pansement.

ENTORSE

  • Elle est fréquente en randonnée... Si elle survient, utiliser de l'eau froide pour réfrigérer l'articulation, en interposant un linge.
  • L’immobiliser avec un bandage souple
  • Consulter au plus vite un médecin.

Bonnes précautions, bonnes réactions

Emmener une trousse à pharmacie

  • Elle permet de remédier aux petites blessures.
  • Il est possible d’acheter une trousse "complète" ou de la constituer en demandant conseil à un médecin ou à un pharmacien.
  • Les personnes allergiques emporteront leurs traitements spécifiques.
  • Si possible, opter pour une boîte étanche.

Lorsque le problème semble grave

  • Rester calme et analyser la situation avant de chercher de l'aide ou d'appeler les secours.
  • Lorsque vous appelez les services d'urgence (15,18 ou 112), communiquer : votre n° de téléphone, la nature du problème et votre localisation très précise. Puis répondre aux questions et appliquer les consignes des services d'urgence.
  • A savoir : même si vous n'avez pas de réseau, vous pouvez parfois contacter les secours. Essayer de les appeler car il est possible que votre appel soit quand même localisé (même s'il n'aboutit pas). Laisser votre téléphone allumé si vous êtes en situation d'urgence, car il est possible que l'on vous retrouve plus rapidement si des informations sont transmises de votre téléphone à des antennes.
  • Priorité sécurité : ne jamais surestimer ses forces et sous-estimer les risques : mieux vaut remettre à plus tard une sortie qui s'annonce mal.



Attention !

  • Certains médicaments utiles ne peuvent être prescrits que sur ordonnance.
  • Vérifier la date de péremption des différents produits...

Connaissance du terrain


PRÉPARER L'ITINÉRAIRE :

  • Avant de partir, se renseigner sur le site choisi auprès de la mairie ou de l'office du tourisme.
  • Estimer le plus précisément possible la durée de la promenade, en intégrant le degré de difficulté et les temps de repos.
  • Tenir compte du rythme des enfants : ils se fatiguent plus vite que des adultes.
  • Si la randonnée dure la journée ou plus, prévenir quelqu'un de l'heure approximative de son retour. En cas de retard inquiétant, il se chargera d'appeler les secours.
  • Enfin, consulter impérativement les services de la météorologie locale. Reporter la promenade si les conditions sont mauvaises ou simplement incertaines. En cas de fort risque d'orage, annuler la sortie.

L'ÉQUIPEMENT

  • Choisir soigneusement son équipement en fonction du type de sortie et de la saison.
  • Porter des chaussures adaptées.
  • Anticiper les changements rapides de température et de climat (vêtements chauds, tenue de pluie).
  • Prévoir beaucoup d'eau et des en-cas.
  • Penser à sa sécurité (couverture de survie, carte et boussole, canif, comprimés désinfectants pour l'eau, briquet ou allumettes et lampe pour la nuit).
  • Penser à emporter bonnet, lunettes et crème solaire.

LA MONTAGNE

  • Apprécier d'abord le niveau de difficulté de la sortie.
  • Demander conseil à des professionels de la montagne
  • Il est prudent de prévoir aussi un itinéraire de repli (avec abri si possible).
  • Attention aux glissades ! Rester sur les parcours balisés et éviter les "raccourcis".
  • Se méfier aussi des pentes herbeuses et des névés qui peuvent subsister en été.
  • Chutes de pierres : elles peuvent être déclenchées par des animaux ou d'autres randonneurs. Franchir sans flâner les couloirs à risques.

Nos conseils pour bien préparer sa randonnée

L'EAU (rivières, torrents, mares...)

  • Côté équipement, des bottes en caoutchouc et une tenue de rechange sont indispensables.
  • La prudence est de mise si les berges sont glissantes et les pontons instables.
  • Ne pas s’approcher des bassins profonds ou des cours d'eau à fort courant.

A savoir !

En cas de chute dans l'eau, réagir rapidement : changer ses vêtements, firctionner pour se réchauffer et se préparer, si possible, une boisson chaude.

  • Attention aux variations brutales du niveau d'eau. C'est particulièrement vrai dans les lits des rivières ou des torrents, qu'il est préférable de contourner.
  • S'informer impérativement de la présence d'installations hydroélectriques et de la fréquence des "lâchers automatiques".

A savoir !

Le risque existe aussi en cas d'orage, même si le site semble épargné par la pluie.

LA FORÊT


  • Attention au débardage de bois, surtout dans les forêts touchées par les tempêtes.
  • Ne pas braver les interdictions et se renseigner sur l'existence de travaux en cours.
  • Pour ne pas s’égarer, emprunter les chemins ou les sentiers balisés. Chaque randonneur pourra se munir d'un sifflet.
  • Se renseigner pour savoir si le site choisi est une zone de chasse importante ou fréquentée par les chasseurs. En période de chasse, manifester bruyamment sa présence.

A savoir !

Attention aux risques d'incendie. S'abstenir de faire du feu, et ramener les mégots de cigaretttes avec soi. Si vous constatez une fumée suspecte, appelez dès que possible le 18.

LA CAMPAGNE


  • Éviter les chemins empruntés par des véhicules tout terrain (motos, 4 x 4...).
  • Se méfier des clôtures (fils barbelés ou électriques) et des animaux domestiques ou sauvages. En règle générale, ne pas les approcher ni les affoler (risques d'attaque ou de blessure).

A savoir !

  • Respecter les interdictions, les propriétés et les clôtures.
  • Refermer les barrières après son passage pour éviter que des animaux ne s'échappent.
  • Ramener ses déchets avec soi (bouteilles, matières plastiques, papiers...)


LA SORTIE EN VÉLO


Quand l'équilibre est instable...

  • Se trouver "dans la roue" d'un ami qui freine : c'est la chute assurée...
  • Dans le virage d'une descente, une plaque de gravillons nous surprend...
  • Faire un écart en roulant de front et les guidons s'accrochent...

À savoir : en vélo, on n'est jamais trop visible ni trop protégé !

  • Pour les cyclistes, le port du gilet rétro-réfléchissant est obligatoire la nuit hors agglomération ou de jour lorsque la visibilité est insuffisante, sous peine d'une amende pouvant aller jusqu'à 75€.
  • Le port du casque réduit de 80% la gravité des blessures à la tête.
Nos conseils pour bien circuler à bicyclette