1. maif.fr
  2. Conseils de prévention
  3. La vie quotidienne
  4. Maison
  5. Protéger son habitation des cambriolages

Conseil de prévention

Protéger son habitation des cambriolages
Partage :
cambriolage dans une maison

MAJ juillet 2022

En France, en 2019, près de 237 400 cambriolages ont été déclarés, soit environ 650 effractions par jour, près de 28 vols à chaque heure de l'année (bilan statistique 2019 - Ministère de l'Intérieur). Pour lutter contre ce fléau de nombreux moyens de sécurité, plus ou moins élaborés, existent pour protéger sa maison et minimiser les tentatives d’intrusion.

Comment se prémunir du cambriolage ?

Le temps et le bruit dissuadent les cambrioleurs. Il faut donc commencer par leur compliquer la tâche... Le délai moyen est de 5 minutes pour que l’intrus abandonne son effraction. 80 % des cambrioleurs passent par la porte.

Renforcer les protections existantes

  • Équipez les fenêtres et vasistas facilement accessibles de barreaux et (ou) de volets résistants équipés de barres anti-effraction.
  • Pensez à installer un dispositif intérieur de blocage d'ouverture.
  • Optez pour un entrebâilleur, facile à installer et économique il permet de renforcer la sécurité de votre porte d’entrée mais aussi de vos fenêtres.

Sécuriser sa porte (ou ses portes) d'entrée

  • Il est vivement recommandé de faire équiper sa porte par un professionnel d'une serrure à multiples points d'ancrage (certifiée A2P) : un dispositif qui résiste plus de cinq minutes décourage la plupart des intrus !
  • Pour remplir sa fonction, une bonne serrure va de pair avec une bonne solidité de la porte et des huisseries qui l'encadrent.
  • Vous pouvez compléter cette protection en installant, sur la face extérieure, des cornières anti-pinces qui empêchent l'utilisation efficace d'un pied-de-biche.
  • On peut aussi poser un blindage (1,5 mm d'épaisseur minimum) sur une porte quand elle constitue le seul accès au logement.
  • Inutile, par exemple, de blinder la porte principale d'un pavillon si celle du garage communicant est en plastique...
Les conseils de prudence
  • Évitez de laisser des objets de valeur (sac à main, bijoux, porte-monnaie...) à proximité des ouvertures.
  • Changez vos serrures si vous avez perdu vos clés.
  • Ne laissez pas de clé sous le paillasson, dans le pot de fleurs ou dans la boîte aux lettres.
  • Pensez à verrouiller les portes et fermer les fenêtres dès que vous vous absentez, même pour quelques minutes. Sans oublier celles de l'arrière des pavillons : souvent à l'abri des regards, ce sont les préférées des voleurs.
  • Placez vos bijoux et valeurs en lieux sûrs (les piles de linge sont les cachettes les plus connues !).
  • Veillez à rentrer échelles et outils de jardin : ils peuvent être utilisés comme matériels d'effraction.

Que faire en cas d’absence durable ?

  • Vous pouvez informer vos voisins, le gardien de votre résidence ou encore la gendarmerie (Pour des vacances en toute sécurité - interieur.gouv.fr).
  • Évitez de laisser un message d'absence sur votre répondeur téléphonique (si vous le pouvez, transférez vos appels téléphoniques).
  • Faîtes suivre votre courrier ou faites-le prendre par une personne de confiance : une boîte à lettres débordante de plis révèle une longue absence.
  • Ne laissez pas d'indices de votre absence sur les réseaux sociaux. Attendez votre retour pour poster vos photos de vacances !
  • Ne laissez pas vos clés sous le paillasson ou dans un pot de fleur.
  • Vérifiez toutes les issues de votre maison.
  • Déclenchez votre alarme ou votre télésurveillance.

Retrouvez dans cette vidéo des gestes simples à mettre en place avant une absence plus ou moins longue de votre domicile.

Comment détecter la présence d'un cambrioleur ?

Un système de protection à domicile consiste à équiper son habitation de détecteurs et de caméra qui se déclenchent en cas de besoin.

Les alarmes

Équipez votre domicile d’une alarme centralisée qui déclenche une sirène en cas d’effraction est une alternative intéressante.

  • Associée à des détecteurs de mouvement, elle se déclenche lorsqu’une personne traverse de rayon infrarouge du dispositif. Cela nécessite une bonne installation en amont.
  • Lors d’une intrusion, l’alarme se met en route et a pour objectif de faire fuir les cambrioleurs. Elle permet également d’avertir le voisinage.

Certains modèles vous avertissent à distance lorsque l’alarme se déclenche.

La surveillance électronique

La surveillance à distance est proposée par des entreprises spécialisées. Elle se constitue d’un ensemble de système connecté.

  • Une alarme se déclenche pour avertir un cambriolage, un incendie ou un dégât des eaux.
  • Les caméras enregistrent les faits et certains modèles peuvent prendre des photos.
  • Un agent à distance est immédiatement prévenu et peut prendre le contrôle des appareils de télésurveillance .

Suivant le forfait choisi un agent peut se déplacer directement au domicile.


95 % des cambrioleurs prennent la fuite après le déclenchement d’une alarme.

Solutions MAIF

Faire surveiller son logement 24h/24 et 7j/7 : la télésurveillance

  • Les solutions de Télésurveillance MAIF "e-Veille", "à la carte" et "tout inclus" garantissent la sécurité de votre logement contre les risques de cambriolage. Plusieurs possibilités : soit vous pilotez la télésurveillance de votre logement, soit vous en confiez la gestion des alertes aux opérateurs certifiés en station de télésurveillance IMA PROTECT, partenaire de la MAIF. En cas d’intrusion, un agent de sécurité est dépêché sur place, et les forces de l’ordre sont alertées*.
  • MAIF s’engage à supprimer la franchise prévue au contrat assurance habitation en cas de vol ou de tentative de vol dès lors qu'un système de télésurveillance est activé.
  • À savoir : en cas de cambriolage, vous pouvez déclarer votre sinistre en ligne.


* Prestation incluse ou non en fonction des offres.