1. maif.fr
  2. Conseils de prévention
  3. La vie quotidienne
  4. Maison
  5. Les incendies domestiques, un danger au quotidien

Conseil de prévention

Les incendies domestiques, un danger au quotidien
Partage :
Les incendies domestiques, un risque majeur

MAJ novembre 2020

Chaque année, un incendie d'habitation se déclare toutes les 2 minutes en France. C'est la deuxième cause de mortalité accidentelle chez les enfants. A l'origine de ce fléau, qui fait chaque année 10 000 victimes et 77 000 habitations sinistrées : négligence d'entretien, inattention et inconscience du risque.

100 000
incendies
nécessitent l'intervention des sapeurs pompiers
70 %
des décès
se produisent la nuit, faute d'avertissement
1/3
des français
sont victimes d'un incendie au cours de leur vie
80 %
des décès
sont dûs à l'intoxication par la fumée

Source : Ministère de l’écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer

Comment éviter l’incendie ?

Votre installation électrique

Toute installation électrique vieillit, du fait de l’usure naturelle des matériaux et de l’utilisation qui en est faite. Même si elle était aux normes lors de sa réalisation, l’installation électrique d’un logement est susceptible, notamment lorsqu’elle a plus d’une quinzaine d’années, de devenir dangereuse et inadaptée aux besoins.
Le feu d’origine électrique se déclenche lorsqu’un câble ou un appareil chauffe anormalement (poussières, plastique…). Les parties combustibles environnantes s’échauffent à leur tour et prennent feu. Ces échauffements se produisent particulièrement quand l’installation électrique est vétuste (ampérages inadaptés, absence de disjoncteurs différentiels, section de fil trop fin, circuit surchargé de prises de courant).
Si vous avez des doutes sur votre installation électrique, faites appel à un installateur électricien qualifié qui contrôlera l’état de vos équipements, effectuera un diagnostic et effectuera les réparations qui s’imposent pour que vous soyez en sécurité dans votre logement.

Vos appareils de chauffage

  • Confier l’installation de votre chaudière, cheminée, insert, poêle, conduit d’évacuation à un professionnel qui respectera les normes précises tant pour la qualité des matériaux utilisés (normes NF) que pour l’isolation.
  • Faites ramoner annuellement vos conduits d’évacuation de vos appareils et cheminée, deux fois ou plus en cas d’usage intensif, par un professionnel agréé, inscrit au registre du commerce. Le professionnel qui interviendra devra vous remettre un certificat de ramonage. Les obligations pour chaque département sont fixées dans le Règlement Sanitaire Départemental géré par l’Agence Régional de Santé.
  • Procédez à l’entretien annuel de votre chaudière par un professionnel qualifié.
  • Vérifiez régulièrement les joints d’isolation de vos poêles : avec le temps, ils peuvent se distendre et entrainer une fuite de monoxyde de carbone, un gaz inodore mais très toxique.
  • Utilisez un pare-feu devant vos foyers ouverts contre le risque de projections de braises.
  • Soyez très vigilants avec les appareils de chauffage à alcool. En effet, ce type d’appareil est à utiliser uniquement en chauffage d’appoint occasionnel et en respectant toutes les mesures de sécurité liées à un appareil qui utilise un combustible liquide : remplissez le réservoir uniquement lorsque l’appareil est froid, aérez systématiquement les pièces dans lesquelles ce chauffage d’appoint est utilisé, ne pas faire fonctionner ces appareils pendant votre absence et encore moins pendant votre sommeil.

Adoptez les bons gestes au quotidien

  • Maintenez les allumettes et briquets hors de portée des enfants.
  • Eloignez et stockez vos produits inflammables et vos bombes aérosols loin des sources de chaleur (radiateurs, lampes…).
  • Bien éteindre vos cigarettes et ne pas fumer au lit.
  • Restez toujours dans la cuisine lorsque vous avez des plats sur le feu.
  • Prenez soin de fixer vos bougies sur un support stable et surtout éteignez-les lorsque vous sortez de la pièce.
  • Eteignez tous vos appareils électriques lorsque vous ne les utilisez plus (évitez de laisser vos appareils en veille).
  • Prohibez les fils dénudés ou passant sous les tapis.
  • Pas de surcharge des prises électriques et bannissez la multiprise sur une multiprise..
  • Ne mettez pas de linge à sécher sur un radiateur ou un convecteur.

Que faut-il pour sécuriser mon habitation contre l’incendie ?

  • Un ou plusieurs détecteurs de fumée (norme NF-EN 14604) selon la taille et la configuration de votre habitation. Cet appareil obligatoire vous permet d'être alerté quelques minutes seulement après un départ d'incendie, ce qui est essentiel la nuit pendant votre sommeil.
  • Un système d'extinction : extincteur standard ou design, aérosol extincteur, extincteur grenade, choisissez le produit qui vous correspond le mieux.
  • Une couverture anti-feu, facilement accessible, elle vous permettra d'étouffer un feu de casserole par exemple.
  • Une échelle de secours, pour évacuer un appartement en hauteur, en cas d'incendie.

Pour retrouver ces produits, sélectionnés par Calyxis (expert du risque) pour la MAIF, consultez notre boutique en ligne « Nos solutions sécurité ».

Que faire en cas d’incendie ?

Si je peux le faire en toute sécurité, suivant le type de feu, j’essaie d’éteindre le feu (extincteur, couverture, serpillière mouillée). Sinon, j’évacue avec toute ma famille.
En effet, au bout de trois minutes, un incendie n’est plus maîtrisable, sauf par des moyens professionnels. Et il suffit de cinq minutes d’exposition à la fumée pour courir un risque d’intoxication grave.
Dans chaque situation il y a une réaction particulière à adopter, mais dans tous les cas, il ne faut jamais prendre l’ascenseur ni pénétrer dans les fumées « Là où il y a des fumées, il ne faut pas aller ».

L’incendie se déclare dans votre logement, votre maison :

  • Alertez et rassemblez les occupants du logement.
  • Evacuez les lieux (risque d’intoxication par les fumées).
  • Si possible, coupez l’électricité et le gaz.
  • Fermez la porte de la pièce où se situe le feu, ainsi que la porte d’entrée.
  • Attention, avant d’ouvrir ou de fermer une porte, touchez-la : si elle est brûlante, utilisez une autre sortie.
  • Lorsque vous êtes dehors, appelez avec votre portable les services de secours en composant le 18 ou le 112 ou le 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et les malentendants)..

L’incendie se déclare à votre étage ou en dessous :

  • Fermez les portes et mettez des linges humides dans le bas.
  • Appelez les services de secours en composant le 18 ou le 112 ou le 114 (numéro d’appel d’urgence pour les sourds et les malentendants) et signalez-vous en vous mettant à la fenêtre.
  • Baissez-vous et appliquez un linge humide sur la bouche et le nez en cas de fumée dans la pièce.

L’incendie se déclare à l’étage au-dessus :

  • Sortez par l’issue la plus proche.
Solutions MAIF
  • La MAIF met gratuitement à votre disposition le service Maison connectée : vous obtenez un diagnostic incendie personnalisé en répondant aux questions de l’assistant virtuel, ainsi que des conseils utiles pour limiter les risques.
  • L’outil tient également à jour un agenda dédié à votre maison pour ne plus rien oublier : rappel du ramonage, entretien de la chaudière...
  • Les solutions de Télésurveillance MAIF "e-Veille", "A la Carte" et "Tout inclus" proposent d’équiper votre habitation d’un détecteur de fumée connecté à votre système de télésurveillance. En cas de départ d’incendie, ce détecteur vous avertit, que votre alarme soit active ou non, via le déclenchement simultané de l’alarme et d’un appel sur votre smartphone. Vous êtes donc prévenus même lorsque vous vous absentez.