Quelles précautions pour conduire par mauvais temps ?

Catherine Drilleaud

5 min


MAJ septembre 2023

Les intempéries accroissent les dangers de la route : par mauvais temps, les accidents sont plus nombreux et plus graves. Il est donc indispensable de rouler dans une voiture entretenue, bien équipée et d’adapter sa conduite aux conditions de circulation et météorologiques. Avec notre partenaire AD, bénéficiez d’un check-up gratuit de votre voiture.

1
Roulez dans un véhicule bien entretenu et équipé

Par tout temps et à fortiori en cas d’intempéries, la fiabilité technique du véhicule est essentielle à la sécurité de tous.

À savoir

C'est le moment de faire un check-up de votre véhicule. Le froid arrive, ne vous laissez pas prendre au dépourvu !

Offre sociétaire MAIF : avec notre partenaire AD, bénéficiez d’un check-up auto gratuit

Pour rouler tranquille cet hiver, notre partenaire AD vous propose à nouveau de bénéficier d’un check-up auto gratuit du 16 au 30 octobre 2023.
AD procédera à un diagnostic visuel de 30 points de contrôle essentiels pour votre sécurité (pneus, essuie-glaces, éclairage, etc…) et vous informera de ses observations en vous remettant une fiche de contrôle.

Voir la fiche

Pour en bénéficier, inscrivez-vous avant le dès maintenant à partir du lien suivant :

(En cas d’empêchement ou d’indisponibilité, pensez à annuler votre rendez-vous auprès d’AD afin que d’autres sociétaires puissent bénéficier du créneau que vous aurez rendu disponible.)

À noter : le créneau réservé correspond à l’heure de dépôt de votre véhicule. Le réparateur vous confirmera l’heure de restitution de votre véhicule le jour du RDV.

Loi Montagne – Une voiture bien chaussée

Les intempéries accroissent les dangers de la route : par mauvais temps, les accidents sont plus nombreux et plus graves. Depuis le 1er novembre 2021, la loi montagne impose dans 34 départements, des équipements spécifiques (pneus hiver ou 4 saisons) obligatoires
En savoir plus sur la Loi Montagne

Vérifiez l'état général de votre véhicule :

  • Assurez-vous du bon état de vos pneus et penser à régler la pression de vos pneumatiques.
  • Vérifiez l’état de vos freins, de votre batterie.
  • Faites régler votre éclairage.
  • Nettoyez vos essuie-glaces, changez-les si nécessaire.
  • Faites le plein de liquide lave-glace " spécial hiver ".
  • Nettoyez vos vitres et votre pare-brise pour une bonne visibilité.

2
Quelles sont les limitations de vitesse par mauvais temps ?

Sur la route, le mauvais temps est synonyme de danger. La réglementation en tient compte, notamment en limitant les vitesses en cas d’intempéries. Celles-ci ont été fixées à partir de l’observation scientifique des limites de l’individu (perception visuelle, temps de réaction…) et de la complexité de l’environnement.

  Par beau temps Par mauvais temps
Conducteurs confirmés Conducteurs débutants Pluie, neige, grêle... Visibilité, inférieure à 50 m
En agglomération 50 50 50 50
Sur route à double sens, sans séparateur central 80 80 80 50
Section de route comportant au moins 2 voies affectées à un même sens de circulation 90 80 80 50
Sur route à 2 chaussées séparées par un terre-plein central (voie rapide) 110 100 100 50
Sur autoroute 130 110 110 50

Source : Service Public.

3
Comment adapter votre conduite par mauvais temps ?

Par temps de pluie

La visibilité est réduite, la chaussée est glissante et l’adhérence des pneus est divisée par deux.
Pour éviter les dérapages, l’aquaplaning, et les collisions :

  • Réduisez votre vitesse de 20 km/h.
  • Méfiez-vous des flaques et cuvettes d’eau.
  • Allumez vos feux de croisement.
  • Doublez votre distance de sécurité.

Attention !

La pluie multiplie par deux le risque d’accident de la route.

Par temps de brouillard

La visibilité est réduite et déformée, les repères sont perturbés, certains obstacles sont invisibles et les distances sont mal appréciées.
Pour éviter la collision :

  • Allumez vos feux de croisement et vos feux antibrouillard.
  • Si la visibilité est inférieure à 50 m, ne dépassez pas les 50 km/h, y compris sur autoroute.
  • Doublez votre distance de sécurité.
  • N’effectuez pas de dépassement.
  • Soyez très vigilant aux intersections.

Les accidents par temps de brouillard sont deux fois plus graves que la moyenne.

Par temps de neige et/ou verglas

La conduite est difficile et dangereuse. Ne conduisez qu’en cas d’extrême nécessité. En effet, la luminosité et la visibilité sont plus faibles, la route est glissante, la direction et les freins du véhicule sont moins efficaces, l’habitacle s’embue.

Gardez le contrôle de votre véhicule :

  • Conduire sur neige demande beaucoup d’attention : partez reposé.
  • Utilisez des pneus hiver et des chaînes si nécessaire.
  • Allumez vos feux de croisement.
  • Réduisez votre vitesse et adoptez une conduite souple.
  • Doublez vos distances de sécurité.
  • Anticipez, évitez les accélérations, freinages et changements de direction brutaux.
  • Méfiez-vous des zones humides : ponts, sous-bois, marécages...
  • Ne doublez pas les engins de salage et déneigement et laissez-les passer.

Pour rouler tranquille cet hiver, notre partenaire AD vous propose à nouveau de bénéficier d’un check-up auto gratuit du 16 au 30 octobre 2023.

AD procédera à un diagnostic visuel de 30 points de contrôle essentiels pour votre sécurité (pneus, essuie-glaces, éclairage, etc…) et vous informera de ses observations en vous remettant une fiche de contrôle.

Côté MAIF

Même les bons conducteurs ne sont pas à l’abri d’un risque de dérapage. L'assurance auto-moto MAIF, couplée à l’assurance corporelle PACS, vous offrent de solides garanties en cas d’accident.

Sur le même thème

Que faire en cas de panne ou accident de voiture ?

Être victime ou témoin d'une panne, d'un accident, ça n'arrive pas qu'aux autres. C'est le moment d'agir de façon pertinente, avec sang-froid et prudence. Objectif : sécuriser les lieux, donner l'alerte et porter assistance aux éventuels blessés...

Comment faire un constat amiable ?

Un moment d'inattention, un démarrage intempestif, une manœuvre qui dérape... Même sans gravité, un accident est toujours traumatisant. Autant éviter ennuis et tracas supplémentaires grâce à un constat bien rempli : c'est le gage d'un règlement efficace et rapide de votre sinistre !

Conseils pour éviter les distractions au volant ?

La conduite d’un véhicule nécessite de bonnes capacités de perception, d’analyse, de mouvement, de réaction et également un comportement adapté. De multiples sources de distraction liées aux nouvelles technologies peuvent altérer les capacités de conduite.