L'assurance

Si vous lui achetez un véhicule, n'oubliez surtout pas de la déclarer "conducteur principal". Cette déclaration est obligatoire si votre fille conduit habituellement le même véhicule ; en cas de manquement à cette obligation, une sanction pour fausse déclaration est applicable, conformément aux dispositions du code des assurances.


Cette déclaration en qualité de conducteur principal présente un avantage pour votre fille, son expérience réelle va être prise en considération pour le calcul de la clause de réduction/majoration (bonus/malus), et elle pourra ainsi s'en prévaloir lorsqu'elle s'assurera personnellement.


Pour la tarification, nous n'appliquons aucune surprime "jeune conducteur". Votre fille pourra rester sur votre contrat en tant qu'enfant à charge jusqu'à 28 ans si elle est encore étudiante et si elle n'a pas de revenus. Pour ce qui concerne la sécurité sociale, vous pourrez vous adresser à la Mutuelle des Etudiants, seul centre national de sécurité sociale étudiante.

Vous pouvez transporter dans votre voiture autant de passagers qu'indiqué sur votre carte grise (ex : 5 places = 4 passagers plus le conducteur).

Oui. Votre contrat Vam s'applique lorsque, à titre occasionnel et pour des déplacements privés, vous prêtez le véhicule assuré par la MAIF ou Filia-MAIF.

Ainsi, en cas d'accident, votre ami bénéficiera du contrat que vous avez souscrit :

  • s'il est responsable, prise en charge des dommages causés à un tiers.
  • s'il est blessé, remboursement de ses frais médicaux et d'hospitalisation et versement d'une indemnité journalière dans les limites prévues au contrat et en complément des prestations des organismes sociaux et de prévoyance.
  • en cas de décès, versement d'une indemnité à sa famille.

Si vous avez souscrit le contrat Pacs, votre ami bénéficiera d'une indemnisation renforcée au titre des dommages corporels.

NB : Si votre ami est responsable de l'accident, nous serons contraints de vous appliquer les règles du bonus-malus. De même, si vous avez souscrit la garantie Dommages tous accidents, vous garderez la franchise à votre charge.

Votre contrat VAM contient une garantie d'assistance. MAIF Assistance, via son prestataire Inter Mutuelles Assistance (IMA) prendra en charge :

  • le remorquage de votre voiture hors d'état de marche, jusqu'au garage le plus proche,
  • l'envoi des pièces détachées nécessaires à la réparation.

Si votre véhicule est irréparable et doit être laissé sur place, IMA vous rapatriera en France, ainsi que vos passagers. En outre, en cas d'accident, IMA vous conseillera sur les démarches à entreprendre et décidera d'une éventuelle expertise de la voiture.

IMA est à votre disposition 7 j/7 - 24 h/24, au + 800 75 75 75 75 (appel gratuit à partir d'un
poste fixe).

Si vous êtes victime d'un accident d'auto engageant la responsabilité d'un automobiliste étranger (y compris d'ailleurs si l'accident survient en France), le fait d'être assurée "au tiers" est pénalisant. En effet, en cas d'accident entre deux automobilistes immatriculés en France, des conventions conclues entre assureurs permettent d'indemniser rapidement les victimes. Ces conventions ne s'appliquent pas si le responsable de l'accident est assuré à l'étranger, même en Europe.


En conséquence, tout sociétaire MAIF confronté à une telle situation devra attendre de longs mois l'aboutissement éventuel du recours auprès de l'assureur du responsable. La souscription d'une garantie dommage (formules Différence ou Plénitude du contrat Vam) s'avère être le seul moyen pour être indemnisé rapidement et avec certitude. Pour un service optimal, remplissez le constat d'accident avec la plus grande attention : nom et adresse du tiers lisibles, immatriculation correcte, cases bien cochées ?

Depuis 2004, certaines rumeurs circulant sur le net prétendent qu'il est obligatoire de signer le certificat d'assurance apposé sur le pare-brise. Cette rumeur est fausse. Aucun texte ne demande la signature de ce document. La carte verte, quant à elle, n'a plus à être signée depuis 2010.

Tous ces engins, qu’ils soient homologués ou non, relèvent de l’obligation d’assurance des véhicules terrestres à moteur. Par conséquent, ils doivent être assurés au titre de votre contrat Vam, même s’ils ne circulent pas sur la voie publique. En outre, leur conduite nécessite d’être titulaire des titres ou permis exigés par la réglementation.

En ce qui concerne les engins non homologués et dont la vitesse peut excéder 25km/h, ils doivent obligatoirement être déclarés en préfecture ; celle-ci attribue alors un numéro d’identification qui doit être gravé sur le véhicule et figurer également (sauf en cas de pratique sportive) sur une plaque d’identification.

À noter : en cas de participation à des courses ou à leurs essais, aucune garantie n’est accordée.

Les remorques jusqu’à 750 kg de poids total autorisé en charge (PTAC) sont couvertes, au titre de l’assurance du véhicule tracteur, sans déclaration préalable pour les risques responsabilité civile-défense (mention " RC Remorque porteuse < 751 kgs " figurant sur la carte verte).

En revanche, vous devez nous déclarer ces mêmes remorques si vous souhaitez les assurer tous risques (accident, vol et incendie). Les remorques de poids total en charge de plus de 750 kg, quant à elles, doivent toujours être déclarées pour être garanties.

Si vous êtes souscripteur du contrat RAQVAM, la garantie " objets transportés " vous est automatiquement acquise. Si vous ne détenez pas ce contrat, vous devez souscrire l’option " objets transportés ", quelle que soit la formule de votre contrat VAM.

Ce tableau précise dans quelle mesure ces garanties peuvent être accordées :



(1) La formule Pertinence ne peut plus être souscrite mais reste acquise aux sociétaires qui en sont détenteurs.
(2) Quelle que soit la distance du domicile.
(3) 20 km du domicile pour la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion.
(4) L'option véhicule de remplacement ne concerne pas les véhicules de collection.