Comment apprendre à conduire un scooter ?

Drilleaud Catherine, Joumel Mathilde

5 min


MAJ avril 2023

Conduire une petite cylindrée, ça s’apprend ! Maîtriser son deux-roues et prendre conscience des autres usagers de la route est indispensable, notamment pour les 15-19 ans qui représentent 42 % des accidents mortels en cyclomoteurs.

1
Se former

Les élèves se forment depuis leur plus jeune âge à l’éducation routière.

Toutefois, pour conduire un scooter (ou cyclomoteur) de moins de 50 cm3, il est nécessaire d’acquérir le permis AM (ex BSR). Il se compose d’une partie théorique et d’une partie pratique.

La formation théorique, dispensée en deux temps au collège, porte sur les règles de la sécurité routière.

  • L’attestation scolaire de sécurité routière de niveau 1 (ASSR 1) en classe de 5ème
  • L’attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 (ASSR 2) en classe de 3ème

Il est obligatoire d’obtenir l’ASSR 1 ou l’ASSR 2 pour s’inscrire à la formation pratique du permis AM.

La formation pratique se réalise avec une auto-école ou une association d’insertion ou réinsertion sociale ou professionnelle agréée par le préfet.

  • La durée de la formation : 8 heures s’étalant sur deux jours, au moins.
  • Les séquences de la formation :
    • Echanges entre le formateur et l'élève sur sa vision personnelle de la sécurité routière.
    • 4 heures minimum de conduite « hors » et « en » circulation.
    • Apports théoriques sur le code de la route, la signalisation et les règles de circulation.
    • Sensibilisation aux risques spécifiques à la conduite des cyclomoteurs, d'une heure minimum. La présence de l'un des deux parents (ou son représentant légal) est obligatoire si l'élève est mineur.
  • L’équipement obligatoire : le port de vêtements adaptés (bottes, pantalons, blouson manches longues), en plus du casque et de gants certifiés, est obligatoire pendant les heures de conduite, sur plateau et sur route. En cas d'équipement non conforme, la formation ne peut se tenir.

Pour obtenir son permis AM, il sera nécessaire ensuite de se rapprocher de la Préfecture de son domicile.

La validité de la catégorie AM est valable sur une durée de 15 ans, et dans tous les pays de l’UE.

2
Les conditions requises pour conduire un deux-roues motorisé

Type de cyclomoteur
50cm3
Age requis
14 ans
Qualification
  • Brevet de sécurité routière (BSR pour les personnes nées après 1988)
  • Permis AM (depuis le 19/01/2013)
  • Permis de conduire
Identification du cyclomoteur
Carte grise et plaque d'immatriculation
Assurance
Equipement du cyclomoteur
  • Un rétroviseur côté gauche
  • Un ou deux feux avant et arrière
  • Un feu stop
  • Un avertisseur sonore
  • Un indicateur de vitesse
  • Des dispositifs réfléchissants, sur les pédales et à l'arrière du véhicule.
Equipement du cyclomoteur
Obligatoires :
  • Casque homologué
  • Gilet de haute visibilité
Fortement recommandés :
  • Gants
  • Blouson
  • Pantalon
  • Bottes

3
Les règles de conduite

Pour conduire un cyclomoteur, le conducteur doit être encore plus vigilant et prêter attention à l'environnement qui l'entoure.

À savoir

De jour comme de nuit, les feux de croisement sont obligatoires.

  • Première fois ? Entrainez-vous sur une route dégagée pour connaitre les limites de votre véhicule
  • Voir et être vu : Assurez-vous que les autres usagers de la route ont bien détectés votre présence
  • Signalez automatiquement votre changement de file à l'aide de votre clignotant
  • Dépassez toujours par la gauche
  • Vérifiez et utilisez vos rétroviseurs
  • Respectez les règles de priorité et du code de la route
  • Respectez les limitations de vitesse
  • Par mauvais temps, évitez de rouler ou de freiner sur les bandes blanches et les plaques d'égout qui deviennent glissantes et provoquent de nombreuses chutes
  • Comme les automobilistes, pas d'alcool au guidon !

Attention

La pratique du débridage et l'usage d'un véhicule dont la puissance a été augmentée sont interdits, sous peine d'amende et de poursuites pénales (voir notre article sur le débridage des 2 roues).

11%

des personnes tués en cyclomoteur

ne portaient pas de casque

Source : ONISR Sécurité routière

Casque obligatoire et équipement indispensable pour se préserver !

En savoir plus sur la protection des usagers

Côté MAIF

Jeunes conducteurs... la MAIF vous accompagne !

L'association Assurance Prévention propose depuis 2001, en association avec les CRS, des initiations aux bonnes pratiques en matière de sécurité pour les jeunes conducteurs de deux-roues motorisés. Chaque année, une vingtaine d’opérations sont ainsi organisées sur tout le territoire, permettant d’initier près de 10 000 personnes.

Sur le même thème

L'épreuve du permis de conduire et le début de la conduite

Le permis de conduire est obligatoire pour circuler au volant d'une voiture (permis B) ou au guidon d’une moto (permis A). Les usagers se déplaçant en cyclomoteur (50 cm3 ou moins) doivent être détenteurs du permis AM (exemple BSR).

Permis moto : les différents types de permis

Il existe trois niveaux de permis moto : A1, A2 et A. Ces catégories requièrent différents examens et définissent la taille de la cylindrée autorisée à être conduite. Depuis mars 2020, les conditions d’attribution du permis de conduire moto évoluent.
Plus exposé au risque routier, cette nouvelle réforme du permis moto vise, avec cette formation à l’examen qui évolue, à rendre les conducteurs motos plus expérimentées et plus en sécurité.

Comment rouler bien équipé en deux-roues motorisé ?

Les usagers de deux-roues à moteur représentent seulement 2 % de la circulation routière. Ils sont pourtant les plus exposés au risque d'accident corporel. Les 18-34 ans sont les plus touchés : ils ne constituent que 20 % de la population mais représentent 43 % des motocyclistes tués et 42 % des blessés hospitalisés.