1. maif.fr
  2. Associations et Collectivités
  3. Associations
  4. Les guides pratiques pour les associations
  5. Guides fonctionnement
  6. Responsabilité Sociétale des Organisations

La Responsabilité Sociétale des Organisations, c'est quoi ?

MAIF

6 min


MAJ octobre 2022

Comme la RSE pour les entreprises, la Responsabilité Sociétale des Organisations ou RSO est définie par la norme ISO 26000. En bref, c’est tout ce qu’une organisation (collectivité territoriale, association…) met en place pour améliorer son environnement, qu’il soit humain, social, sociétal ou naturel et limiter ses impacts négatifs sur la société. C'est sa contribution volontaire aux enjeux de développement durable.

1
Les grandes thématiques ou engagements

De manière pratique, il s’agit, pour une association, de définir un plan d’action autour des 7 grandes thématiques ou engagements qui définissent la démarche RSO, et de décliner ces actions au cœur de sa gouvernance, de son fonctionnement ou encore des relations avec ses parties prenantes. Ce qui lui permet d’adopter les meilleures pratiques possibles, contribuer au progrès social, à la protection de l’environnement et assurer la résilience de ses activités.

Pour les associations, la RSO consiste à prendre en compte le développement durable au sein de leurs activités et de leur développement, pour répondre aux défis environnementaux, sociaux et sociétaux auxquels elles sont confrontées.

 

Il s’agit par exemple, au niveau environnemental :

  • de collecter, trier ou valoriser ses déchets,
  • de limiter sa consommation d’eau ou d’énergie,
  • de réduire son empreinte carbone en réduisant ses déplacements...

 

Au niveau de la gouvernance et de ses parties prenantes :

  • de définir et mettre en œuvre une gouvernance permettant d’assurer une conduite responsable et durable de ses activités,
  • de communiquer en toute transparence les performances de l’association aux différentes parties prenantes de l’association,
  • d’aider des projets de développement local…

 

Au niveau des conditions de travail :

  • d’instaurer une politique de rémunération identique hommes/femmes pour les salariés de son association,
  • d’avoir une politique de prévention des risques,
  • ou encore de favoriser le télétravail…

Notre responsabilité sociétale d'entreprise

Humanisme, solidarité, démocratie : ces valeurs sont au cœur de notre modèle mutualiste...

2
La RSO est-elle obligatoire pour une association ?

La RSO est définie au niveau international par la norme ISO 26000. Aujourd’hui, il n’y a pas de certification à proprement parler pour les organisations, mais la possibilité d’obtenir un label comme celui reconnu que propose notre partenaire Lucie. Un label qui s’adresse à tous les types d’organisations (entreprises, associations ou territoire) quelle que soit leur maturité RSO, leur taille ou leur secteur d’activité.

3
Pourquoi initier une démarche RSO ?

La mise en œuvre d’une démarche RSO est un levier majeur de différenciation et de performances pour les associations. Elle permet d’adapter leur projet associatif à leurs différentes parties prenantes (membres, salariés, adhérents...), dont les attentes sont de plus en plus élevées en matière de RSO.

La RSO permet :

  • de se différencier par rapport aux autres associations,
  • de renforcer le bien-être de l’ensemble de ses membres, adhérents, salariés, parties prenantes, et d’augmenter leur mobilisation,
  • d’améliorer l’image de son association à l’extérieur,
  • de prévenir et maitriser l’ensemble de ses risques (environnementaux, sociaux, de gouvernance...),
  • de mieux maîtriser ses coûts, avec notamment des économies en matière énergétique...

Améliorer la qualité et l’engagement de ses membres

80%
des associations
estiment mener d’autres actions en faveur de la société en parallèle de la raison pour laquelle elles ont été créées.
70%
des dirigeants associatifs
pensent que l’obtention d’un label RSO aurait des effets positifs.
9,65/20
de maturité
c'est la note moyenne que s’auto-attribuent les associations en matière de RSO, sur les 7 grandes thèmes de la RSO.

4
A vous de jouer ! Testez la maturité de votre association

Le grand public est aujourd’hui très exigeant en matière de respect des enjeux sociaux et environnementaux. Les associations doivent aller bien au-delà de leur projet associatif et s’engager en matière de RSO.

Depuis 2003, MAIF s’est ainsi engagée dans une démarche RSE-RSO pour être aujourd’hui devenue une entreprise à mission, LUCIE, centre de solutions pour aider les organismes dans leur transition RSE-RSO et Goodwill-management, cabinet de conseil en performance économique responsable, partagent cette même vision.

À savoir

Nous vous proposons un autodiagnostic à réaliser en ligne afin de déterminer la maturité de votre association sur le sujet de la RSO.

Parlons vrai

Pour votre association, la RSO est un excellent levier de performances et de motivation pour l'ensemble de celles et ceux (membres, adhérents, salariés…) qui font vivre le projet associatif. Mais elle nécessite un véritable engagement, du temps et des investissements. D'où l'importance de bien réfléchir avant de se lancer, de baliser son périmètre et de confier la démarche RSO aux membres les plus motivés de votre association. Si les bénéfices ne seront pas immédiats pour votre organisation, ils seront en tout cas bien réels. Attention enfin au greenwashing, les parties prenantes étant attentives à vos engagements publics, elles pourront vous demander des comptes.

LUCIE, un partenaire pionnier en RSO

  • 2007 : LUCIE est le premier Label RSO en France. Il est aligné sur l’ISO 26000 et délivré par des experts indépendants.
  • 1 000 entreprises, associations, collectivités font partie de la communauté.
  • Plus de 500 participants/an accompagnés.

Goodwill-management, l’expert de la performance économique responsable

  • Depuis 2003, Goodwill accompagne ses clients vers une performance durable et globale.
  • 3 expertises pour créer et mesurer la valeur autrement : conseil RSO , économie circulaire - low-tech et l’économie et la finance responsable.
  • Plus de 500 organisations accompagnées vers des modèles plus responsables.