Assurance obsèques en viager, c’est quoi ?

09/2018 - Mis à jour le 18/09/2018 par Pierre V.

Protéger ses proches en cas de décès est la priorité de nombreuses personnes. L’assurance obsèques en viager permet de répondre à cette problématique en permettant d’anticiper l’aspect financier d’un décès. En viager, ce sont des cotisations régulières qui alimentent un capital jusqu’à la disparition de l’assuré. Explications.

Assurance obsèques en viager

Qu’est-ce qu’une assurance obsèques ?

L’assurance obsèques est un contrat de prévoyance qui permet d’anticiper le décès de son souscripteur. Via le versement de cotisations régulières, ce dernier prévoit le financement des frais liés à son décès afin de soulager ses proches. Le coût des obsèques se situe en moyenne à 3 350 € pour une inhumation et 3 609 € pour une crémation d’après UFC Que Choisir. Ce montant comprend :
  • l’achat du cercueil et des accessoires ;
  • la crémation ou l’inhumation ;
  • les frais liés à la cérémonie, au transport, aux fleurs, etc.
L’organisation des obsèques est une charge financière qui revient à la famille, dont les membres peuvent avoir des difficultés à en assumer le coût, sans parler de la lourde charge émotionnelle qu’ils représentent. Grâce au versement de primes lors de son vivant, le souscripteur s’assure de provisionner un capital qui aura pour but de couvrir les frais d’obsèques.

Les différents types d’assurance obsèques

L’assurance obsèques peut être :
  • un contrat obsèques en capital dont l’objectif est simplement, via le versement de cotisations, d’atteindre un montant de capital déterminé pour financer les frais liés au décès ;
  • un contrat obsèques en prestations par lequel le souscripteur choisi, avec l’aide d’un professionnel, les détails liés à ses obsèques tels que le type de cercueil, la cérémonie ou encore les funérailles souhaitées.

Comment fonctionne un contrat obsèques en viager ?

Un contrat d’assurance obsèques peut être souscrit auprès d’un assureur. Ce type de contrat fonctionne de la manière suivante :

  • le souscripteur s’engage à effectuer des versements réguliers qui peuvent être mensuels, trimestriels, semestriels ou annuels ;
  • les cotisations sont versées par le souscripteur jusqu’à son décès ;
  • au moment de souscrire le contrat pour le financement des obsèques, l’assureur fixe le montant des cotisations à verser selon la périodicité choisie par le souscripteur. La fixation de ce montant est liée à l’âge du bénéficiaire, mais également au montant du capital qu’il souhaite assurer (montant qui sera versé lors du décès pour le paiement des frais des pompes funèbres et autres frais d’obsèques).

Avantages et inconvénients de l’assurance obsèques en viager

Le principal avantage de l’assurance obsèques en viager est que le montant des primes versées par le souscripteur est souvent plus faible que les autres modes de financement de ce type de contrat. Néanmoins, le viager est fondé sur l’aléa. Le souscripteur doit verser les cotisations jusqu’à son décès ce qui laisse beaucoup de doutes quant à la durée du contrat. De ce fait, il est ainsi possible que le montant des primes versées excède le montant du capital fixé dans le contrat. Par conséquent, le souscripteur aura payé bien plus que le montant qui sera reversé pour financer ses obsèques.
Les + MAIF
  • Des garanties d'assistance incluses.
  • Le libre choix du déroulement des obsèques, ou l'organisation des funéraires par un prestataire.
  • Le versement d'un capital pour régler les obsèques.
  • Une aide aux démarches administratives.