Quelle assurance habitation pour une maison à ossature bois ?

12/2018 - Mis à jour le 19/12/2018 par Aurélie S.

Habiter une maison à ossature bois présente de nombreux avantages en termes de confort, de respect de l’environnement et même pour l’aspect financier. Mais quelles sont les conséquences pour l’assurance habitation ? Voici ce qu’il faut savoir pour assurer la protection de sa maison à ossature bois.

Assurance habitation pour maison à ossature bois

Qu’est-ce qu’une maison à ossature bois ?

Un chalet, une cabane de jardin : l’image d’Epinal de la maison en bois est loin de la réalité d’une maison à ossature bois. En effet, il ne s’agit pas de son aspect extérieur mais de sa structure qui se compose de panneaux de bois
Si la MOB représente moins d’une construction neuve sur dix, elle dispose de nombreux atouts :
  • elle est plus rapide à construire, car les travaux de fondation sont moins importants et l’assemblage des panneaux en bois est plus simple ;
  • elle est plus respectueuse de l’environnement, grâce aux performances du bois en termes d’isolation et sa capacité à réduire les émissions de gaz à effet de serre en stockant le carbone.
Seul bémol : s’agissant d’un marché de niche, la MOB est souvent plus coûteuse et nécessite davantage d’entretien, ce qui réduit son développement en France.

Une assurance habitation « normale » suffit-elle pour une MOB ?

À partir du moment où les matériaux et les méthodes utilisés lors de la construction sont conformes aux réglementations professionnelles en vigueur, assurer une maison à ossature bois ne pose pas de problème particulier. Comme pour n’importe quel type d’habitation, le constructeur doit disposer de toutes les certifications légales obligatoires. Il est donc tout à fait possible de souscrire un contrat d’assurance habitation « classique », similaire à celui d’une maison traditionnelle.

Faut-il souscrire une garantie incendie spécifique aux maisons à ossature bois ?

Contrairement aux idées reçues, les maisons à ossature en bois ne sont pas plus vulnérables que d’autres types d’habitations. Au contraire, elles sont même souvent plus résistantes aux incendies que des constructions classiques, car le bois transmet moins vite la chaleur que le béton, il n’explose pas et résiste plus longtemps avant de perdre sa capacité de portance.

Comment bien assurer une MOB ?

Comme pour une maison traditionnelle, il est indispensable que le contrat d’une MOB couvre l’ensemble des risques de base d’une assurance habitation, à savoir les dommages aux biens (bâtiments, meubles et objets). Ce type de construction n’implique en effet aucune différence en termes de couverture : les conditions de l’assurance habitation sont les mêmes pour une maison à ossature bois que pour une maison en parpaings ou en briques. Aucun surcoût ne peut être appliqué au motif de l’ossature bois.

A noter : il peut être intéressant de demander des couvertures complémentaires comme la garantie dommages aux biens extérieurs. Elle permet de protéger les installations et équipements extérieurs en bois contre un vol ou une dégradation.

Côté MAIF
  • Le + confiance : assurance de matériels échangés, prêtés ou confiés, sans déclaration préalable.
  • Le + communauté : colocation, échange de logements couverts.
  • Le + budget : une assurance scolaire en inclusion, dès la première formule.