Conseil Patrimonial

Retraite

L'offre

Objectif Patrimonial

  • Se constituer une rente viagère pour la retraite.
AVANTAGES MAIF
  • En cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, le contrat prend en charge les cotisations, la rente continue ainsi de se constituer normalement
  • La rente est revalorisée chaque année, il n'existe qu'un seul fonds commun aux cotisants et aux retraités permettant de bénéficier des mêmes revalorisations
  • Le montant de la rente acquise à 65 ans est connu dès la souscription
  • Une large offre financière, dont une gamme de fonds à horizon particulièrement adaptée à la préparation de la retraite.
Fiscalité

Plafonds de déduction des cotisations

  • Dans ce plafond, sont déduits les cotisations aux régimes complémentaires (pour la part facultative excédant la cotisation minimale) et des versements de l'employeur ou du salarié au PERCO.
  • Les cotisations que vous versez au titre de l'assurance vieillesse sur votre contrat Madelin sont déductibles de vos bénéfices imposables : votre tranche marginale d’imposition (TMI) est donc un critère essentiel pour calculer votre économie d’impôt. Ces cotisations sont déductibles dans la limite d'un plafond calculé sur la base du bénéfice imposable réalisé l'année de versement des cotisations :

    • 10 % du bénéfice imposable dans la limite de 8 fois le plafond de la Sécurité sociale, plus 15 % sur la fraction du bénéfice comprise entre 1 et 8 fois le plafond de la Sécurité sociale ;
    • avec un plancher minimum de 10 % du plafond annuel de la Sécurité sociale.

Imposition des rentes

  • Elles sont également soumises depuis le 1er avril 2013 et sous certaines conditions à une contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie au taux de 0,30 %.
  • Les prestations servies sont imposées dans la catégorie des rentes viagères à titre gratuit. Elles sont donc soumises au barème de l'impôt sur le revenu après déduction d'un abattement de 10 %.

ATTENTION : FAUT-IL VERSER SUR UN CONTRAT MADELIN EN 2018 ?

  • Avec le passage au prélèvement à la source en 2019 et le mécanisme de l’année blanche sur 2018, les versements sur les contrats Madelin font l’objet de diverses questions. 
  • Si ces versements viendront effacer d’éventuels revenus exceptionnels, ils n’auront aucun effet sur les revenus courants qui seront neutralisés par un crédit d’impôt modernisation recouvrement (CIMR).
  • Diminuer ou annuler ses versements Madelin en 2018 aura pour conséquences :
    • Une augmentation du bénéfice ou du revenu, constituant ainsi un revenu exceptionnel qui sera imposable pour sa fraction excédant le plus haut des 3 dernières années (au taux moyen d’imposition).
    • En cas de non-respect de l’obligation contractuelle de versement annuel, les versements antérieurs peuvent alors être requalifiés et voir ainsi leur déductibilité remise en cause.
16_9

NOS SOLUTIONS EN GESTION DE PATRIMOINE

PARTENAIRE
Generali
Generali

Leader sur le marché des contrats retraite Madelin