MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention
-

La vie quotidienne

Les démarches en cas de sinistre

/

Quand un sinistre endommage un logement, un ensemble de mesures doit être pris rapidement par l'assuré pour protéger l'habitation et éviter une aggravation des dommages. Le processus d'indemnisation est initié dans le même temps.

En cas d'urgence

Si le sinistre nécessite l'intervention rapide d'un artisan, téléphonez immédiatement à la délégation MAIF. En dehors des heures d'ouverture, le serveur vocal vous orientera vers notre service d'assistance à domicile qui peut intervenir 24 heures sur 24.

En cas de dégât des eaux

  • Supprimez la cause du sinistre (coupez l’arrivée d’eau, prenez contact avec votre voisin si la fuite provient de chez lui…) pour éviter une aggravation des dommages. Téléphonez immédiatement à votre délégation MAIF qui vous orientera vers son service d'assistance à domicile.
  • Déclarez le sinistre à votre délégation MAIF qui indiquera la marche à suivre. Si un tiers est concerné, précisez ses coordonnées et celles de son assureur.

En cas d’événement climatique : tempête, grêle, orage, inondation…

  • Prenez les dispositions nécessaires pour éviter l'aggravation des dommages (bâchage de la toiture…).
  • Déclarez au plus tôt le sinistre à votre délégation en précisant la nature et le détail des dommages.

Attention au coup de foudre !
Si on ne prend pas garde de débrancher son ordinateur par temps d’orage, même équipé d’un onduleur (efficace uniquement pour les micro-coupures de courant) entre l’ordinateur et la prise, on s’expose à perdre toutes ses données informatiques.
Dès lors que la preuve de la surtension électrique a pu être rapportée, les dommages consécutifs sont pris en charge en fonction de la formule souscrite avec une garantie valeur à neuf pendant 5 ans pour les souscripteurs de Sérénité.

En cas de cambriolage

  • Prenez les dispositions nécessaires pour éviter un nouveau vol ; téléphonez immédiatement à votre délégation MAIF qui vous orientera vers son service d'assistance à domicile.
  • Déposez plainte auprès de la police ou de la gendarmerie et demandez un compte rendu du procès-verbal de l'infraction.
  • Faites l'inventaire des biens dérobés et réunissez tous les justificatifs attestant de leur existence et de leur valeur.
  • Déclarez le sinistre à votre délégation MAIF qui vous indiquera la marche à suivre.

En cas d’incendie

  • Mettez en place une protection contre les intempéries et le risque de cambriolage. Ces mesures de sauvegarde seront prises en charge au même titre que les dommages subis.
  • Conservez les biens endommagés (dans la mesure du possible) en vue d'une éventuelle expertise.
  • Déclarez au plus tôt le sinistre à la délégation MAIF en précisant le détail des dommages. Si un tiers est concerné, précisez ses coordonnées et celles de son assureur.

À savoir !

Si le logement est temporairement inhabitable, les frais de relogement provisoire seront pris en charge selon les termes du contrat.

Justifier le préjudice subi auprès de l’assurance

Justifier et prouver l’existence et la valeur des biens endommagés est une obligation légale pour l’assuré. De la nature et de la qualité de ces justificatifs dépend le montant de l’indemnisation qui pourra être complète, partielle ou nulle (en l’absence de preuve). Les documents produits devront être des originaux.

Comment fournir la preuve de l’existence et des caractéristiques d’un bien ?

  • Gardez vos factures : elles présentent tous les renseignements nécessaires à l’indemnisation (identité du vendeur, nature exacte de l’article, prix et date de l’achat).
  • En l’absence de facture : un ticket de caisse, un bon de livraison ou de garantie peut valoir preuve de l’’existence et des caractéristiques d’un bien, s’il est correctement renseigné (exemple : fer à repasser Rowenta Kalor 108 €, acheté le 28 mai 2007).
  • Une photo ou une vidéo montrant les biens en situation avant le sinistre constituent des preuves de l’existence qu’il faudra renforcer en produisant les preuves des caractéristiques (emballage, notice, facturette…).
  • En cas de bien hérité ou reçu en don, la photo sera très utile.
  • Pour les objets précieux, produisez l’un de ces documents : certificat d’authenticité, estimation établie par un professionnel avant le sinistre, expertise préalable, inventaire notarié.

À savoir !

En l’absence de facture originale, la MAIF règle les sinistres mobiliers en se basant sur les deux critères de la preuve de l’existence et de la preuve des caractéristiques.

Ça peut aussi vous intéresser

Assurance habitation - vie quotidienne

Un seul contrat pour assurer votre logement et les risques du quotidien.

En savoir + Votre tarif en ligne Souscrire en ligne