CONSEILS ET PRÉVENTION

Conduire à l'étranger : nos conseils

Conduire à l'étranger : nos conseils

MAJ août 2018

Permis de conduire, règles de circulation, tous nos conseils pour conduire à l’étranger en toute sécurité.
  • Si vous voyagez en Europe, votre permis de conduire français est valable.
  • Si vous vous rendez hors Europe, votre permis français peut suffire pour conduire temporairement lors d’un court séjour. Dans certains pays, il doit être accompagné d'un permis international. Ce permis est la traduction officielle de votre permis français. Il est gratuit, et vous devez en faire la demande avant votre départ.
    EN SAVOIR PLUS
  • Renseignez-vous avant de partir sur les règles de conduite en vigueur dans le pays visité. Limitations de vitesse, équipement de sécurité, les règles varient d’un pays à l’autre.

Bon à savoir : En Europe, le Royaume-Uni, la République d'Irlande, l'île de Malte et l'île de Chypre pratiquent la conduite à gauche. La vitesse n’est pas limitée sur certaines voies rapides en Allemagne, et en Suède le taux d'alcoolémie autorisé est de 0.2 g par litre soit 0 verre d'alcool !
Quant aux Etats-Unis, la vitesse et les distances sont indiquées en MILES (1 mile ≈ 1.6 km), et la priorité à droite n’existe pas.

Si vous conduisez votre propre véhicule, embarquez avec vous :

  • Votre certificat d'immatriculation
  • Votre carte internationale d'assurance automobile (ou carte verte), après avoir vérifié la validité de votre assurance automobile à l'étranger.
  • Plusieurs exemplaires de constat amiable d’accident, valable dans tous les pays européens et utilisable dans certains pays hors Europe. La procédure de constat, dans certains pays, dépend des usages locaux.
  • L’équipement de sécurité : gilet de sécurité, triangle de signalisation de danger, roue de secours en état et le matériel pour la monter, éthylotest, lampe de poche.
  • Une carte routière est toujours utile dans certaines contrées sauvages, là où le GPS peut facilement perdre la boule !