Conseils et prévention
Éthylotests obligatoires
Partage : 
ethylotests obligatoires

Les éthylotests sont désormais obligatoires à bord de votre véhicule (sauf pour les deux ou trois roues ne dépassant pas 50 cm3 et les fauteuils roulants électriques) et ce depuis le 1er juillet 2012.

Cette mesure favorise les démarches d’autocontrôle et permet au conducteur de prendre conscience de son taux d’alcoolémie et de sa capacité à prendre le volant. Il peut également être utilisé pour inciter un proche à vérifier qu’il n’a pas dépassé le taux légal autorisé.

Ce que dit la loi

Depuis le 1er juillet 2012 (décret 2012-284 du 28 février 2012), tous les conducteurs de véhicules terrestres à moteur (inclus les conducteurs de véhicules électriques ou sans permis) auront obligation de détenir un éthylotest dans leur véhicule.

Sont exclus de cette mesure, les conducteurs de deux ou trois roues ne dépassant pas 50 cm3, les conducteurs de fauteuils roulants électriques.

Par un nouveau décret, paru au Journal officiel le vendredi 1ers mars 2013, les conducteurs doivent toujours continuer à posséder un éthylotest dans leur véhicule, mais en leur absence, ils ne seront pas sanctionnés


Pourquoi une telle mesure ?

Des chiffres marquants

L’alcool est la première cause de mortalité sur la route

En 2015, 30% des personnes tuées le sont dans un accident ou le facteur alcool est présent

Taux légal d’alcoolémie respecté = 1.150 vies épargnées


Cette mesure s’inscrit dans une démarche globale de lutte contre l’alcool au volant, au même titre que la mesure rendant obligatoire depuis le 1er décembre 2011 la présence d’éthylotests dans les discothèques, également à des fins d’autocontrôle et de responsabilisation des conducteurs.


Qu’est-ce qu’un éthylotest ?

Un éthylotest permet le dépistage du taux d’alcool dans l’air expiré. Le taux maximum d’alcool par litre d’air expiré ne doit pas excéder 0,25 mg (rappel : 0,25 mg/l d’air expiré = 0,5 g/l dans le sang).


Quel éthylotest choisir ?

L’usager de la route peut recourir aussi bien à l’éthylotest chimique qu’à l’éthylotest électronique. Le choix entre ces deux éthylotests relève de l’appréciation du conducteur et de la fréquence d’utilisation.

À savoir !

Quel que soit l’éthylotest choisi, il doit être conforme aux normes applicables et en cours de validité :

  • Éthylotest chimique : norme NF X 20-702 (attention à la date de péremption – leur durée de vie est d’environ deux ans)
  • Ethylotest électronique : norme NF X 20-704 (validité du dispositif : vérification annuelle obligatoire auprès du fabricant).

logo Seuls les éthylotests certifiés portant le logo logo vous apportent toute garantie de qualité et de fiabilité.

Comment fonctionne un éthylotest ?

Il faut faire le test une heure après avoir absorbé une boisson alcoolisée car l’alcoolémie maximale est atteinte environ une heure après la dernière consommation d’alcool.

Les éthylotests chimiques

Les éthylotests chimiques

  • Avant d’utiliser un éthylotest jetable, assurez-vous que la norme NF est bien présente et que la date de péremption n’est pas dépassée.
  • Préparez le tube de réactifs en appuyant fortement sur les deux embouts, et gonflez le ballon en une seule fois à votre rythme. Le ballon peut être gonflé sans effort de souffle.
  • Placez ensuite le tube à la sortie du ballon et pressez-le pour vider complètement l’air qu’il contient à travers le tube contenant les cristaux.
  • Analyse des résultats :
    - si c’est JAUNE : je peux conduire
    logo si c’est VERT et que la couleur dépasse le cercle indiqué sur le tube : je ne conduis pas
Les éthylotests électroniques

Les éthylotests électroniques
  • Vérifier la validité et la conformité de votre appareil (logo NF).
  • Soufflez de façon continue dans l’embout prévu à cet effet.
  • Le résultat s’affiche immédiatement sur l’écran digital :
    - taux inférieur à 0,25 mg : je peux conduire
    logo taux supérieur à 0,25 mg : je ne peux pas conduire
  • Pour les permis probatoires :
    - Taux inférieur à 0,2g/l -> je peux conduire
    - Taux supérieur à 0,2g/l -> je ne peux pas conduire

Où peut-on se procurer des éthylotests ?

  • Les éthylotests sont disponibles dans de très nombreux points de vente, que ce soit dans la grande distribution ou dans le commerce de détail.
À savoir !

Nos solutions sécurité

Avec ce service en ligne, la MAIF facilite vos démarches, vous informe et vous conseille pour vous aider à prévenir le risque. Elle vous accompagne dans le choix des meilleurs équipements pour sécuriser vos déplacements (rubrique Sur la route). Les produits proposés ont fait l’objet d’une sélection rigoureuse et indépendante par les experts du partenaire de la MAIF, Calyxis.
Vous pouvez commander directement en ligne les équipements qui vous intéressent après avoir été dirigé vers les sites des fournisseurs sélectionnés.

Accéder au service

Article suivant: Les capacités du conducteur