CONSEILS ET PRÉVENTION

L'Apprentissage anticipé de la conduite ou AAC

bandeau conduite accompagnée

L’apprentissage anticipé de la conduite est proposé, depuis le 1er novembre 2014, aux jeunes à partir  de 15 ans. Cet apprentissage permet une acquisition, progressive et étalée dans le temps, des compétences indispensables à une conduite sûre et responsable d’un véhicule de la catégorie B. C’est une occasion unique d’apprendre à maîtriser son comportement, à dédramatiser la conduite tout en identifiant ses risques et sa complexité, et d’accéder ainsi progressivement à l’autonomie.

Comment ça se passe ?

Cet apprentissage se déroule en deux phases :

  • La formation pratique initiale

L'élève suit l’enseignement théorique de préparation au code de la route. Il doit au préalable être titulaire de l'ASSR 2 (Attestation de sécurité routière de niveau 2), passée en classe de 3ème, ou de l'ASR (Attestation de sécurité routière).

S’il réussit cet examen, l'élève prend ses cours de conduite avec un enseignant d'une école de conduite pendant un minimum de 20 heures. Quand le niveau de conduite est jugé suffisant, l'auto-école lui délivre une attestation de fin de formation (A transmettre à son assurance).

Véritable autorisation de circuler, elle permet d’accéder à la seconde phase.

  • La conduite accompagnée

Cette nouvelle étape se déroule sur une durée d'au moins un an et une distance d'au moins 3 000 km, parcourue à différents moments du jour et de la nuit, et dans des situations de conduite les plus
variées possibles (conditions météorologiques diverses, réseau routier et autoroutier...).

Elle débute par un rendez vous pédagogique d’une durée minimum de 2 heures où l'enseignant de
l'école de conduite dispense ses conseils à l’accompagnateur et à l’élève pour bien commencer la période de conduite accompagnée. Un guide comportant les informations utiles pour un bon
déroulement de la conduite accompagnée est remis à l'issue de ce rendez-vous.

La phase de conduite accompagnée est ensuite jalonnée de 2 rendez-vous pédagogiques obligatoires avec l'auto-école d’une durée d’au moins 3 heures :

  • Le premier, 4 à 6 mois après la fin de la formation en auto-école.
  • Le deuxième, après un minimum de 3 000 km parcourus.
  • la présence de l’accompagnateur est obligatoire.
  • la partie pratique d’une heure de conduite, permet de faire le point sur les progrès réalisés et d’apporter les conseils nécessaires pour poursuivre l’apprentissage dans de bonnes conditions,
  • la partie théorique de 2 heures permet de faire le point sur les expériences vécues, sur la sécurité routière et facteurs de risques (alcool, vitesse, fatigue...), généralement réalisée en collectif.

L’importance des rendez-vous pédagogiques :

Ces rendez-vous pédagogiques sont une opportunité pour réorganiser ses connaissances, pour donner plus d'aisance dans l'accompagnement et pour mieux comprendre les pratiques de conduite à mettre en place chez le jeune.

Les avantages de l'AAC

  • Pouvoir commencer la formation initiale en école de conduite dès 15 ans.
  • Acquérir une expérience de conduite
  • Passer l'épreuve pratique du permis de conduire dès 17 ans et demi (toutefois, l'apprenti ne pourra conduire sans son accompagnateur qu'à partir de 18 ans).
  • Un taux de réussite plus important à l’épreuve du permis de conduire : 74 % de chances de l'obtenir dès la première fois contre 55 % par la voie de l'apprentissage traditionnel.
  • Une période de permis probatoire réduite : 2 ans au lieu de 3 ans.
A savoir : Réduction du délai probatoire

Depuis le 1er janvier 2019, le délai probatoire peut être réduit pour les titulaires d'un premier permis de conduire, qui auront suivi une formation complémentaire de 7h. En savoir plus