À quel âge souscrire une assurance obsèques ?

08/2018 - Mis à jour le 06/08/2018 par Pierre V.

Les proches d’un souscripteur à une convention obsèques peuvent s’appuyer sur le capital laissé pour financer et organiser ses funérailles. Alors, quel est le bon moment pour souscrire à ce type de contrat ? Quel impact le type de versements choisi a-t-il sur l’âge auquel il est conseillé de souscrire son assurance obsèques ?

Age limite assurance obsèques

Assurance obsèques : définition et objectifs

L’assurance obsèques permet d’anticiper le financement de ses obsèques pour apporter un soulagement à ses proches le moment venu. L’objectif derrière la souscription d’un tel contrat peut être double : prévoir un financement pour régler vos frais d’obsèques, et organiser en amont le déroulement de vos funérailles

Tout dépendra du type de contrat d’assurance obsèques choisi par le souscripteur :
  • Contrat en capital : comme son nom l’indique, il offre la possibilité de laisser à sa famille un capital décès, qui sera utilisé pour payer les obsèques. Le montant du capital est choisi par l’assuré, en fonction du coût prévisionnel qu’il envisage pour ses funérailles.
  • Contrat en prestations : en plus d’une solution de financement des obsèques, ce type de contrat permet de laisser des consignes pour l’organisation et le déroulement des funérailles, accompagné par une société de pompes funèbres.
A noter : les assurances obsèques sont à distinguer de l’assurance vie, qui permet elle aussi (notamment) de transmettre un capital à un bénéficiaire, mais que ce dernier pourra utiliser comme il l’entend.

Quand peut-on souscrire une convention obsèques ?

Il n’y a pas d’âge idéal pour prendre une assurance obsèques
Contrairement à l’idée que l’on peut s’en faire, et aux contrats d’assurance décès sur lesquels il peut exister de réelles restrictions liées à l’âge, l’assurance obsèques est plus flexible. Selon les assureurs :
  • Il peut exister un âge plancher
  • Il est possible d’accéder à ce type de contrat jusqu’à 80, voire 85 ans.
  • L’âge auquel on souscrit le contrat n’entraîne pas l’obligation de remplir un questionnaire médical.
Après, tout dépend du montant du capital décès garanti que vous désirez laisser à votre entourage, et combien de temps vous souhaitez cotiser.

Âge de souscription à l’assurance obsèques : quel est l’impact du type de versements ?

Selon le type de versements effectué sur le contrat obsèques, la durée et le rythme des cotisations ne seront pas les mêmes. 
En choisissant le type de versements qui vous correspond le mieux, cela vous aidera à déterminer quel est le bon âge pour souscrire :
  • Versement unique : comme son nom l’indique, il n’y a qu’une seule prime à verser, au moment de la souscription du contrat. Plus vous souscrivez à ce contrat jeune, plus le montant à verser sera faible en regard du capital à terme, puisque celui-ci aura plus de temps pour générer des intérêts. 
  • Versements temporaires : ils s’étalent sur une durée choisie au moment de la souscription (5, 10, 15 ou 20 ans par exemple). Plus la durée sélectionnée est longue, plus le montant des versements est faible. Les versements temporaires peuvent être intéressants lorsque vous êtes encore en activité professionnelle (40/50 ans) ou lorsque vous souhaitez simplement étaler le paiement de vos cotisations.
  • Versements en viager : ils offrent le montant de cotisations le plus faible, en raison du fait qu’elles interviennent jusqu’au décès du souscripteur. Si le contrat le permet, ce type de versement ne doit être considéré qu’à partir de 70/75 ans, pour s’assurer de ne pas trop cotiser par rapport au montant du capital choisi. En effet, avec des versements en viager, même quand le capital décès garanti est atteint, l’assuré doit continuer de verser une prime mensuelle sur sa convention obsèques.
Par exemple : vous souhaitez un capital pour vos obsèques de 4 000 € sur 10 ans. En souscrivant notre contrat obsèques Sollicitudes à l’âge de 60 ans, vous aurez des cotisations mensuelles à hauteur de 40 €.
Les + MAIF
  • Des garanties d’assistance incluses.
  • Le libre choix du déroulement des obsèques, ou l’organisation des funéraires par un prestataire.
  • Le versement d’un capital pour régler les obsèques.
  • Une aide aux démarches administratives.