LLD ou LOA : décryptage des formules de location

01/2020 - Mis à jour le 27/01/2020 par Etienne T.
Vous souhaitez acquérir un véhicule neuf, récent ou d’occasion, mais vous hésitez encore quant à la façon de financer son achat ? Alternative simple au crédit classique, la location de voiture ou “leasing” compte déjà de nombreux adeptes en France. Il existe aujourd’hui deux formules : la LOA, Location avec option d’achat, et la LLD, location longue durée. Voici un bref comparatif pour vous aider à bien choisir.
ldd ou loa

LLD et LOA : location longue durée et location avec option achat

Le fonctionnement des deux formules est plutôt similaire :

  • La location longue durée, ou LLD, est exclusivement de la location : tous les mois vous payez un loyer fixe, pendant une période allant généralement de 2 à 5 ans. Cette formule de location ne permet pas d’acquérir le véhicule in fine, qui doit être rendu au terme du contrat de location, contrairement à la location avec option d’achat (LOA).
  • En effet, avec ou sans apport, la location avec option d’achat, LOA, vous donne, elle, comme son nom l’indique, la possibilité de racheter l’automobile au terme du contrat. Pour la garder, il vous suffit alors de vous acquitter de ce que l’on nomme « la valeur résiduelle » préalablement fixée lors de la signature du contrat de location. Si la cote de la voiture est supérieure à la valeur de rachat, vous pourrez racheter la voiture et ainsi faire une plus-value à la revente. À l’inverse, si la cote est inférieure, vous rendrez le véhicule et pourrez repartir sur un nouveau contrat de LOA… ou pas. La revente de l'option d'achat à un tiers est également tout à fait envisageable. La LOA est soumise à la quasi-totalité des dispositifs prévus pour la Protection des consommateurs dans le cadre d’un crédit à la consommation (encadrement du délai de rétractation et informations contractuelles...). Néanmoins, il n’y a pas d’encadrement du taux annuel effectif global car il y a un loyer.

LLD et LOA : deux formules tout compris ?

Les deux formules proposent des mensualités qui englobent le financement du véhicule en location.

La LLD intègre des services d’entretien et d’assistance dans ses mensualités. Alors que ces prestations sont généralement optionnelles dans une LOA, tout comme l’extension de garantie. Le prix de reprise est fixé préalablement dans le contrat.

Concernant l’assurance auto, vous devrez obligatoirement souscrire une formule Tous risques (vous avez la possibilité de la souscrire chez votre assureur habituel). Les assurances pertes financières, décès, invalidité temporaire sont quant à elles conseillées.

Avec, ces deux formules vous payez pour l’usage réel de votre voiture sans vous soucier de sa valeur de revente - garantie au moment de la signature du contrat de location - ni des démarches pour en changer.

Vous pouvez ainsi maîtriser votre budget tout en roulant avec le modèle de votre choix. Le montant des mensualités ainsi que la durée et le kilométrage estimés sont déterminés à l’avance selon vos besoins.

Calculer le coût de vos mensualités

Plusieurs paramètres déterminent le coût de vos mensualités :

  • Le prix d'origine du véhicule neuf
  • Le kilométrage
  • La durée de la location, dite “leasing”
  • Le montant de l'apport initial
  • Le montant de la valeur résiduelle

Vous pouvez simuler le montant de vos mensualités sur notre service dédié Acheter votre voiture.

LLD et LOA, principaux avantages

Les avantages liés à l’acquisition d’une voiture neuve en location sont multiples :

  • La location permet de changer plus facilement et plus régulièrement de voiture, de rouler dans un véhicule récent, et de ne pas se soucier de la revente ;
  • Le loyer payé est souvent moins cher que le montant mensuel d’un crédit car les mensualités correspondent à la décote du véhicule sur la durée de la location et non à la totalité de la valeur du véhicule ;
  • La garantie-constructeur est incluse dans le contrat de location si vous louez un véhicule neuf ;
  • Le budget automobile est mieux maîtrisé car le leasing vous permet de lisser vos dépenses ;
  • Pour les professionnels, les loyers apparaissent comme des charges dans vos comptes de résultat ;
  • Et, si vous êtes un gros rouleur, au-dessus de 30 000 km par an, la location permet d’éviter les décotes trop importantes du véhicule.

Risques et inconvénients de la location

Le leasing n’est pas sans inconvénients :

  • Des frais de remise en état peuvent vous être facturés ou des pénalités si vous dépassez le kilométrage maximum "autorisé", au moment de la restitution de votre véhicule.
  • Le coût global pour disposer du véhicule peut être supérieur à un achat avec crédit auto classique. Il faut tenir compte du taux d’intérêt.
  • Enfin, en cas d’impayés, au même titre que pour un crédit à la consommation, le loueur pourra mettre un terme anticipé au contrat de location et vous réclamer l'intégralité des sommes dues (mensualités impayées et à échoir + montant de l'option d'achat), et appliquer une pénalité ! A moins qu’il ne décide de vendre la voiture. Son prix étant alors déduit de votre dette.

LOA ou LLD, quelle formule choisir ?

Le choix dépend de l’usage que vous ferez de l’auto. Si vous souhaitez vous porter acquéreur en fin de contrat, optez pour la LOA, la solution la plus flexible.

Attention cependant, en LOA comme en LLD, l’apport est en réalité une avance sur les loyers. Vous ne le récupérerez pas en fin de contrat. Mieux vaudra donc limiter au maximum cet apport, d’autant que cela n’impactera qu’à la marge le coût total du financement. Renseignez-vous auprès de nos experts sur Acheter votre voiture.