Conseils de prévention

Assurance Prévention
Partage :

MAJ novembre 2021

Accidents de la vie courante : les assureurs se mobilisent

Chute, brûlure, intoxication... Chaque année, en France, les accidents de la vie courante font 11 millions de blessés et plus de 20 000 morts. Les personnes de plus de 65 ans sont particulièrement vulnérables.

Pour alerter le plus grand nombre sur ces risques et les moyens de les éviter, Assurance Prévention et ses adhérents, dont la MAIF, organisent cette année au mois de décembre la Journée Prev’Attitude.

Cette nouvelle édition mettra l’accent sur la chute des seniors. En effet, près d’un senior sur deux a déjà chuté à son domicile et ces accidents domestiques sont à l'origine de nombreux décès et handicaps. Chaque année, 450 000 seniors chutent et 9 300 personnes de 65 ans et plus décèdent des suites d'une chute.

Pour sensibiliser les Français et favoriser un vieillissement à domicile en bonne santé, l’association Assurance Prévention dévoile les résultats de son étude “Les seniors face au risque de chute”.

Les résultats clés de cette étude

  • Seuls 17 % des seniors savent que les chutes au domicile représentent la première cause de mortalité accidentelle.
  • Et si 50 % disent avoir déjà chuté chez eux, seuls 16 % ont aménagé leur logement pour prévenir ce risque.

Pour en savoir plus, consultez l’étude “ les seniors face au risque de chute.

Pour autant, des solutions simples permettent de réduire la survenance de ces chutes. Une campagne digitale informe les seniors et leurs aidants sur ce risque et délivre des conseils pour aménager son domicile et adapter la bonne attitude afin de l’éviter au quotidien.


  • La campagne de sensibilisation se déroulera dans les médias du 1er au 22 novembre 2021.
Risques domestiques : comment s’assurer ?

MAIF vous recommande son assurance corporelle des accidents de la vie, valable toute l’année, pour toute la famille. Vous serez indemnisé à la hauteur du préjudice subi : frais médicaux sans plafond, financement de vos pertes de revenus si vous arrêtez votre activé pour rester au chevet de votre enfant, indemnité versée en cas de séquelle, indemnisation de la perte d’une année scolaire... Suivant vos besoins et ceux de l’enfant, MAIF peut aussi proposer différentes prestations pour vous assister au quotidien.