Conseils et prévention

Les capacités du conducteur

Partage : 

Médicaments : bien lire les notices

De nombreux médicaments ont un retentissement avéré sur les capacités de conduite d’un véhicule : ils peuvent entraîner somnolence, vertiges, troubles visuels ou du comportement.
On estime qu’une exposition à un médicament potentiellement dangereux est présente chez environ 10 % des accidentés de la route. Les hypnotiques et les anxiolytiques (en particulier les benzodiazépines) sont les substances les plus fréquemment retrouvées.

Les risques sont accrus :

  • si les médicaments sont pris en interaction avec l'alcool (baisse de vigilance, prise de risque, agressivité),
  • chez les personnes âgées qui suivent parfois plusieurs traitements aux effets secondaires imprévisibles.
À savoir !

Les médicaments " sensibles " sont signalés par un pictogramme sur l'emballage : il existe 3 niveaux de risque. Il faut lire avec attention la notice et les mises en garde indiquant les cas où il convient de s’abstenir de conduire. Ne pas hésiter à prendre l’avis de son médecin ou de son pharmacien, notamment en cas de traitement prolongé.