Confinement : comment réagir en cas de dégât des eaux ?

Fuite d’un appareil, rupture de canalisation, robinet laissé ouvert chez le voisin du dessus... Généralement, le dégât des eaux n’attend pas et peut provoquer des dommages considérables. En période de confinement, comment gérer la situation ? Qui contacter ? Les artisans peuvent-ils intervenir au domicile ? MAIF vous apporte des éléments de réponse.

degat-des-eaux.jpg (1205345262)

 

Comment réagir en cas de dégâts des eaux ?

Pour limiter l’étendue des dégâts, mieux vaut réagir vite. Quels sont les bons réflexes à avoir ?

  • Avant toute intervention, coupez l'électricité.
  • Fermez l'alimentation en eau si le problème vient de votre installation.
  • Si le problème ne vient pas de chez vous, contactez la personne qui vous semble en charge du problème (voisin, gardien, syndic…).
  • Identifiez la fuite qui peut aussi bien se trouver chez vous que chez un voisin ou dans les parties communes.
  • Prévenez votre propriétaire si vous êtes locataires.
  • Si la fuite est importante et inaccessible, faites appel aux pompiers pour couper l’eau. Ils sont habilités à entrer dans un logement si la situation le justifie.
  • Dans la mesure du possible, ne jetez pas les objets endommagés : ou sinon, pensez à prendre des photos pour justifier votre préjudice.

 

Qui contacter ?

En cas de dégât des eaux, contactez aussitôt la MAIF pour déclarer le sinistre. Vous pouvez le faire en ligne, en toute confiance sur votre espace personnel ou par téléphone au 09 72 72 15 15 (appel non surtaxé, coût selon opérateur).

 

Les démarches à faire

Une fois le sinistre constaté, vous devez remplir le constat de dégât des eaux et le joindre à votre déclaration.

Comment remplir le constat ?

  • Sur maif.fr, à partir de votre espace personnel, vous pouvez commander un constat et le recevoir par voie postale (cliquez sur l’habitation concernée, puis dans la rubrique « Documents et attestations » et laissez-vous guider).
  • Que vous soyez la cause ou la victime du sinistre, ce document est indispensable (suivez nos conseils pour bien le remplir).
  • Même en l'absence de tiers impliqué, le constat vous aide à préciser et mémoriser les circonstances du sinistre

Faites l'inventaire des dommages :

  • Listez tous les dommages immobiliers (peinture, sol, mur…) et mobiliers (meubles, électroménager, objets…).
  • Rassemblez les documents prouvant l'existence et la valeur des biens endommagés (factures, garanties, tickets de caisse, photos…).
  • Prenez des photos des dégâts.

 

Les artisans peuvent-ils intervenir chez moi ?

En cette période de confinement, de nombreux artisans ont temporairement stoppé leur activité.

Dans le cadre des mesures d’urgence prévues par MAIF Assistance, les artisans disponibles n’interviennent en principe que pour des dépannages de première nécessité, par exemple, suite à une fuite d’eau. Lors de leur intervention au domicile, ils sont tenus de respecter des règles de sécurité sanitaire très strictes (combinaison, masque, gestes barrières…).

Dans le contexte actuel, MAIF évalue chaque situation au cas par cas, et s’efforce de mettre en œuvre les solutions appropriées, suivant les possibilités des artisans.

Priorité sera donnée aux mesures d’urgence : recherche de la fuite, bâchage...Les interventions non urgentes seront reportées après la levée du confinement.

 

Comment suis-je couvert par mon assurance ?

Si vous êtes détenteur d’un contrat habitation à la MAIF, vous pouvez bénéficier d’une intervention d’urgence pour rechercher l’origine de la fuite et d’une prise en charge pour les dommages causés par l’eau (sol, murs, plafond).

Suivant la nature des dommages et pour vous accompagner au mieux, MAIF vous oriente vers l’une de ces 3 solutions :

  • Faire appel à une entreprise partenaire missionnée par MAIF.
  • Faire appel à l’entreprise de votre choix (grâce à l’indemnité versée).
  • Effectuer vous-même les réparations. L’indemnité est calculée suivant plusieurs paramètres, notamment la surface et les fournitures nécessaires.

L’immobilier est généralement indemnisé en “valeur de reconstruction” (remise en état à l’identique des sols, murs…) dès lors que la vétusté n’est pas trop importante.

Votre contrat d’assurance couvre également les dommages causés par la fuite d’eau aux biens mobiliers. L’indemnisation dépendra alors la formule souscrite.

Dans tous les cas, une franchise sera déduite de votre indemnisation (entre 80 € et 135 € suivant votre contrat).

Notez que les frais de réparation de la fuite sont exclus de la garantie « dégât des eaux ».