Comment aider votre enfant à choisir son activité sportive ?

07/2021 - Mis à jour le 26/07/2021 par Antonin

Après l’école ou le week-end, l’un des meilleurs moyens de se dépenser pour un enfant est de pratiquer une activité sportive. Dès leur plus jeune âge, les enfants peuvent être initiés à de nombreuses activités extrascolaires dont les sports collectifs ou individuels. Le sport génère aussi de merveilleux moments de vie et d’apprentissage. Alors, comment aider votre enfant à choisir son sport ? Nous vous proposons quelques astuces pour le guider dans ses réflexions.

skater

Orienter votre enfant en fonction de sa personnalité

Votre enfant peut participer à des initiations au sport

Vous êtes l’une des personnes les mieux placées pour guider votre enfant dans le choix de son activité sportive. Si votre enfant ne manifeste pas d’intérêt pour une activité en particulier, des initiations existent : le baby sport pour les plus petits et des activités multisports pour les jeunes. C’est l’occasion pour eux de découvrir leurs préférences et de les affiner.

La personnalité de votre enfant oriente vos conseils

Par la suite, vous pourrez continuer à orienter votre enfant selon son caractère et ses envies. Naturellement, un enfant plutôt extraverti s’orientera vers des activités collectives quand un enfant réservé peut être plus porté vers les sports individuels. Cela n’a cependant pas valeur de règle générale : c’est en dialoguant avec votre enfant que vous réussirez à identifier l’activité qui lui correspond.

Écouter les envies de votre enfant pour choisir son sport

Le désir de pratiquer une activité est essentiel

Votre rôle de conseil aide votre enfant à faire ses choix. En revanche, il est primordial d’accorder la priorité à son envie et de l’écouter. Si vous voyez en lui un caractère taillé pour les sports collectifs, mais que votre enfant préfère opter pour un sport individuel, ne mettez pas de côté ses envies. Le désir de pratiquer une activité est le premier pas vers le plaisir.

La pratique du sport doit rester une source de plaisir

La pratique du sport peut occuper une place centrale dans la vie de votre enfant. C’est ce qui se passe en cas de pratique intensive et de participation à des compétitions. Le sport devient alors synonyme de performance et de résultats. Attention aux effets indésirables : il n’est pas sain pour votre enfant que la pratique d’une activité devienne une source d’anxiété plus que de bien-être. Veillez donc à ce que votre enfant ne subisse pas une trop grande pression.
Lorsque la pratique est saine, le sport est à l’origine de nombreux bienfaits. Le tir à l’arc ou les sports d’adresse favorisent la précision et la concentration de votre enfant. Les arts martiaux et les sports de combat apprennent le respect de l’adversaire, la maîtrise de soi et aident l’enfant à canaliser son énergie. Les sports collectifs développent l’esprit d’équipe, la solidarité et l’entraide…

Préparer au mieux la pratique de votre enfant

Anticiper les frais générés par la pratique du sport

Pour que votre enfant pratique dans les meilleures conditions, vous pouvez anticiper les frais et les conditions d’exercice qu’implique chaque discipline. Certains sports comme le tennis ou l’équitation engendrent des frais et nécessitent la présence d’infrastructures spécifiques. C’est moins le cas pour d’autres activités comme la course à pied ou la gymnastique… Il s’agit d’un paramètre à considérer : un temps de trajet ou des coûts trop importants pourraient perturber la pratique de votre enfant.

Certains sports requièrent un certificat médical

L’obligation de fournir un certificat médical dépend du sport en question et de la façon dont le sport est pratiqué (en milieu scolaire ou en club, au sein d’une fédération…). Pour en savoir plus sur les obligations en vigueur, vous pouvez consulter le site service-public.fr.

En résumé :

  • Orientez le choix de votre enfant selon sa personnalité.
  • Restez à l’écoute de ses envies et dialoguez avec lui.
  • Veillez à ce que le sport reste une source de bien-être.
Côté MAIF

La pratique du sport contribue au développement de votre enfant, mais comme toute activité, elle n’est pas sans risques. En cas d’accident, le contrat d’assurance des accidents de la vie courante, Praxis Solutions, met en place un enseignement à domicile dès l’âge de 6 ans (en cas d’interruption de la scolarité supérieure à 15 jours).