#ÇaYestJeSuisProf

J'AI MON CONCOURS

Vous avez obtenu le concours, félicitations ! Quel que soit le statut avec lequel vous abordez votre première année (stagiaire à mi-temps, à temps plein), vous serez pour les élèves un-e enseignant-e à part entière qui les accompagnera tout au long de l’année scolaire.

jeune enseignant

Conseils pratiques

  • Gestion du stress

    Prendre ses marques

    Repérer son établissement d’affectation, prendre contact avec son tuteur, l’équipe pédagogique et la direction de l’établissement sont autant de questions qui se posent lors d’une première ou d’une nouvelle affectation.
    Avant le jour J, une visite de l’établissement scolaire peut être sollicitée par téléphone, elle permet de trouver quelques repères et de prendre ses marques progressivement. Il est toujours rassurant, avant même de rencontrer ses premiers élèves, de s’orienter, de se repérer dans l’établissement (salles de classe, salle des professeurs, administration…) et de se munir d’outils pratiques indispensables : les clés des salles de classe, des stylos pour le tableau blanc, une carte de cantine, le code de la photocopieuse...
    La pré-rentrée est traditionnellement l’occasion de finaliser ces préparatifs, d’estimer le trajet entre son domicile et son lieu de travail, et de rencontrer ses collègues. Lors de cette première rencontre avec l’équipe pédagogique, n’hésitez d’ailleurs pas à aller vers vos collègues et à vous présenter ; ce qui vous aidera à vous sentir bien et commencera à créer du lien professionnel. Le métier d’enseignant, encore aujourd’hui, peut parfois être vécu comme un métier solitaire… Mais il ne l’est pas, et la tendance est au développement du travail collaboratif !

    Ne pas oublier qu’enseigner est avant tout une relation

    Il est bien normal de chercher en premier lieu à préparer consciencieusement un cours pertinent et cohérent, des documents clairs sur lesquels s’appuyer, une progression qui permette de « finir le programme », au moins en théorie. Mais bien sûr, les élèves que vous allez avoir devant vous sont bien différents du public théorique visé par les leçons des concours. Les sentiments de compétence et de sérénité viendront dans la relation que vous établirez avec vos élèves, petit à petit, au fil de l’année. À ce propos, gardez à l’esprit que rien n’est jamais perdu définitivement dans une classe et, même si tout ne se déroule pas comme vous le souhaitez, il est toujours possible de modérer, redéfinir des règles, réinstaurer un climat plus favorable...

    Lâcher prise et accepter d’être déstabilisé

    Un établissement scolaire est un monde à part entière, avec ses codes, son histoire et ses locataires. Les élèves arrivent, grandissent, partent, d’autres arrivent... Les adultes restent majoritairement plus longtemps, garantissant une certaine continuité, une culture d’établissement que l'on appréhende avec le temps. Il n’est donc pas possible de tout maitriser d’un coup et d’obtenir des réponses immédiates à toutes vos questions. Mais en s’appuyant sur l’équipe pédagogique, en acceptant de faire parfois quelques erreurs, on peut intégrer progressivement les gestes professionnels principaux pour une année scolaire réussie et formatrice.

On a testé pour vous !

3 outils numériques collaboratifs pour s’informer et informer à la fois les élèves et les parents d’élèves