Enseignants - Actualités

Trois questions sur... un nouveau test pour aider les enfants concernés par des troubles divers par Louis-Adrien Eynard.

Partage : 


Les tests psychologiques sont des outils d'évaluation essentiels pour les psychologues, notamment en milieu scolaire. Depuis le test Binet-Simon (1905), les psychologues n'ont cessé d'améliorer et actualiser leurs outils, et l'innovation mène désormais vers de nouvelles pistes : « Les tests font généralement le point sur ce qui ne fonctionne pas, et l’interprétation qui en est faite s’arrête souvent à ce constat, explique Louis-Adrien Eynard, psychologue, chargé d’enseignement à l'université Paris Descartes, doctorant à Paris X Nanterre.

Nous avons pris la question à rebours en ne cherchant pas simplement à détecter les difficultés d’un enfant, mais également à mettre en lumière ses potentialités, avec comme objectif ultérieur de pouvoir mettre en place les bonnes solutions. À difficultés, en apparence égales, certains enfants pourront bénéficier d’une souplesse d'esprit permettant une évolution rapide là où d'autres auront besoin de davantage de temps et d'accompagnement pour surmonter les obstacles qu'ils rencontrent...»

Ce nouveau test est en cours de finalisation. Il est baptisé UDN-III, en référence aux versions antérieures de cet outil portant sur l’Utilisation du nombre (UDN) et, plus largement, sur le raisonnement logique chez l’enfant. Il a été conçu par une équipe de cinq chercheurs en psychologie*, parmi lesquels Louis-Adrien Eynard, qui a fait de ce projet le sujet d’une thèse de doctorat à l'université Paris X Nanterre.


700 enfants à trouver ! 


À l’heure actuelle, le test entame sa phase d’étalonnage. Il s’agit de proposer l’UDN-III à plus de 700 enfants de 4 à 18 ans, statistiquement représentatifs, dont les résultats serviront de base et de référence. Les concepteurs du projet sont à la recherche d'enseignants ou de parents qui accepteraient que leurs élèves ou enfants participent ainsi à la création de cet outil d’investigation, qui sera fort utile à tous. Ils peuvent entrer en contact avec Louis-Adrien Eynard à cette adresse : la.eynard@gmail.com. L’anonymat des enfants participant à l’étude sera respecté, et ceux-ci devront répondre à des critères de diversité de l'échantillon. Les tests ainsi réalisés feront l’objet d’une demande d'autorisation administrative.

* L’équipe de psychologues menant cette recherche est également composée de Corinne Bernardeau, Claire Meljac, Katia Terriot et Claudine Wierzbicki.