MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention
-

Les risques majeurs

Ski et loisirs, se prémunir des avalanches

Chaque année en France, on dénombre plus d’une centaine de personnes emportées par des avalanches, et l’on déplore entre 30 à 40 décès et de nombreux blessés. La prévision de ces phénomènes naturels s’améliore mais leur localisation précise reste difficile.



Chaque année en France, on dénombre plus d’une centaine de personnes emportées par des avalanches, et l’on déplore entre 30 à 40 décès et de nombreux blessés. La prévision de ces phénomènes naturels s’améliore mais leur localisation précise reste difficile. C’est pourquoi il est impératif de s’informer sur les conditions de neige et leur évolution, et de respecter les consignes spécifiques au risque d’avalanche.

Une avalanche est une masse de neige qui se détache brusquement du flanc de la montagne et glisse très rapidement vers la vallée. C'est un phénomène naturel très dangereux car elle arrive très rapidement et peut surprendre. En effet, cette masse peut varier de quelques dizaines à plusieurs milliers de mètres cubes, et atteindre des vitesses qui peuvent dépasser les 300 km/h, soit la vitesse d’une Formule 1. Elle est provoquée par une rupture du manteau neigeux, qui se produit sur une pente raide, souvent à l’ombre, et couverte de neige soufflée.

    On distingue 2 types d’avalanches :
  • Les avalanches dites spontanées ou naturelles sont liées à des conditions météorologiques telles qu’abondantes chutes de neige, pluie, redoux ou rayonnement solaire. Leur puissance destructrice peut être très importante.
  • Les avalanches dites provoquées ou accidentelles sont déclenchées par les pratiquants de la montagne : skieurs, raquettistes, alpinistes, randonneurs, etc... Le poids d'un skieur ou d'un piéton sur un manteau neigeux instable, suffit à déclencher une avalanche.
    Plusieurs type d’informations sont à la disposition des amateurs de montagne afin d’être alerté d’un risque d’avalanche et de son intensité :
  • Des drapeaux d’alerte d’avalanche sont utilisés par les stations de sports d’hiver.
  • Drapeaux d'alerte d'avalanche
  • Des bulletins météorologiques sont affichés aux points de passage les plus fréquentés de la station. Les pisteurs-secouristes et les professionnels de la montagne sont également une source d’information fiable.
    Que vous soyez skieur débutant ou skieur hors-piste confirmé, surfeur ou amateur de raquette, suivez ces conseils de prudence avant de vous lancer :
  • 1/ Consultez le Bulletin d’estimation du Risque d’Avalanche (BRA) de Météo France (valable en dehors des pistes balisées et ouvertes), disponibles chaque jour à partir de 16h au 08 92 68 10 20 ou 3250. Il propose une estimation du risque, basé sur une échelle européenne graduée de 1 (risque faible) à 5 (risque très fort).
    Lien vers le BRA sur le site de MétéoFrance : www.meteofrance.com
  • 2/ Seules les pistes ouvertes sont délimitées, sécurisées et contrôlées. En dehors de ces espaces, vous évoluez à vos risques et périls.
  • 3/ Faites appel à des professionnels de la montagne si vous voulez pratiquer le hors-piste : Ne partez jamais seul, indiquez votre parcours et votre heure prévisionnelle de retour.
  • 4/ Adaptez votre sortie au niveau technique et physique des membres du groupe. Comptez-vous régulièrement pour être sûr de ne perdre personne.
  • 5/ Équipez-vous d’un DVA (Détecteur de Victime d’Avalanche) : Cet appareil émetteur-récepteur doit être porté sous la couche vestimentaire extérieure. Il doit impérativement être associé à une pelle et une sonde, et des réflecteurs sur les vêtements. Ces accessoires sont disponibles dans les magasins de sport.
  • 6/ En cas de doute sur la stabilité de la neige, ne passez qu’un par un, surveillez-vous mutuellement. Si les conditions sont trop douteuses, n’hésitez pas à renoncer.

Que faire si vous êtes pris dans une avalanche ?

    Compte tenu de la rapidité du phénomène, vous aurez peu de temps pour réfléchir. Il est donc important de mémoriser ces conseils :
  • Essayez de vous échapper latéralement
  • Débarrassez-vous de vos équipements : skis, bâtons, surf, sac à dos
  • Tentez de vous cramponner à tout obstacle pour éviter d’être emporté
  • Fermez la bouche et protégez vos voies respiratoires
  • Essayez de vous maintenir à la surface par de grands mouvements de natation.
  • A l’arrêt de l’avalanche, efforcez-vous de créer une poche d’air avec vos mains devant votre visage.
  • Ne vous essoufflez pas en criant, essayez d’émettre des sons brefs et aigus, ne bougez pas pour économiser l’air.

Si vous êtes témoin d’un accident :

Attention

Les chances de survie sont de près de 95% dans le premier quart d’heure d’ensevelissement, elles tombent à 25% après 45 mn.

  • Suivez des yeux la personne emportée et mémorisez le point où vous l’avez vue pour la dernière fois.
  • Alertez les secours en composant le 112 sur votre téléphone portable

En savoir plus

Vacances d'hiver