MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention
-

À l'étranger

Voyager, résider à l'étranger

  • Que dois-je faire si je me fais voler mes bagages pendant mes vacances ?

    Vous devez faire une déclaration de vol auprès des autorités locales. Vous pouvez également prendre contact avec MAIF Assistance en téléphonant au 0 800 875 875 depuis la France (appel gratuit depuis un poste fixe), ou + 33 5 49 77 47 78 depuis l'étranger, qui vous apportera aide et conseils. MAIF Assistance pourra notamment vous consentir une avance de fonds (somme que vous devrez rembourser) si vous devez engager une dépense à la suite d'une difficulté grave et imprévue.

    Si vous avez souscrit le contrat Raqvam Arbitrage, Raqvam Équilibre ou Raqvam Sérénité, sachez que l'assurance des bagages est incluse. Néanmoins, pensez à faire une déclaration auprès de votre délégation dès votre retour.

  • En mon absence, mon logement laissé vacant est-il garanti sans condition ?

    Votre habitation, même vacante, bénéficie du même niveau de garantie que lorsque vous y demeuriez. Sachez que contrairement à la concurrence, notre contrat ne prévoit pas de clause d’inhabitabilité, même en cas d’absence de longue durée.

    Toutefois, la protection des patrimoines les plus importants a été rendue indispensable par des mesures préconisées par la société. La liste des moyens de protection, leurs modalités de mise en œuvre, ainsi que les informations techniques peuvent vous être remis sur simple demande. À défaut de prendre les mesures indiquées, la franchise appliquée est fixée à 1 500 € si le mobilier contenu dans le lieu du cambriolage est d'une valeur au moins égale au seuil inférieur de la tranche H (163 901 €).

    Concernant par ailleurs la sécurisation des piscines, la loi du 3 janvier 2003 vous impose l'installation d'un des 4 dispositifs normalisés par l'AFNOR (NFP90-306, NFP90-307, NFP90-308 ou NFP90-309), afin de prévenir, en permanence, le risque de noyade. Ces mesures sont d’autant plus importantes du fait de votre absence et doivent impérativement rester en état de bon fonctionnement. En effet, qu'elle ait été ou non autorisée à s'y baigner, si une personne se noie dans votre piscine alors même qu’un système d'alarme n'était pas en état de fonctionner, c'est votre responsabilité qui serait engagée.
    À toute fins utiles, nous vous informons que dans une telle situation vous seriez passible d'une amende de 45 000 euros et que vous pourriez être poursuivi pénalement.

  • Mon fils étudiant reste en France, pourra-t-il continuer à bénéficier des garanties de mon contrat ?

    Toute personne restant en France Métropolitaine ayant la qualité d’assuré au titre de votre contrat conserve le bénéfice des garanties de l’ensemble des contrats souscrits.
    Ainsi, votre fils (en tant qu’enfant à charge jusqu'à 28 ans s’il ne dispose pas de revenus) continuant à faire des études sur le territoire national peut continuer à être garanti pour sa responsabilité civile scolaire notamment. Nous pourrons vous adresser sur simple demande une attestation pour son inscription de début d’année.
    Il peut aussi bénéficier de vos garanties pour assurer son logement et ses biens personnels, à condition toutefois qu’ils soient déclarés en tant que tels à votre contrat. Nous attirons donc votre attention sur la nécessité de mettre à jour votre contrat tant au moment de la souscription de la location qu’à la fin de ce contrat.

  • Comment régler mes cotisations depuis l’étranger ?

    Vous pouvez continuer à utiliser les mêmes moyens de paiement que jusqu’à aujourd’hui (règlement par chèque, par prélèvement, ou par virement) dès lors que vous conservez un compte en France.
    Toutefois, votre éloignement et les retards d'acheminement susceptibles d'en découler apportent un intérêt supplémentaire au paiement de vos cotisations par prélèvement automatique en une fois, deux fois ou dix fois sur un compte bancaire, postal ou de Caisse d'Épargne.
    Nous nous permettons de vous rappeler que tout règlement tardif des cotisations expose le sociétaire à des frais supplémentaires de gestion (frais d'impayés), voire à l'application des sanctions légales découlant de la mise en demeure.

  • Mon enfant part étudier à l’étranger, où puis-je me renseigner ?

    Pour des informations générales : www.diplomatie.gouv.fr (espaces étudiants ; étudier à l’étranger ; préparer son départ)

  • Quelles démarches dois-je faire auprès des organismes sociaux avant un départ à l’étranger ?

    La prise en charge par la Sécurité Sociale et la Mutuelle Complémentaire varie selon la destination, la durée du séjour et la situation professionnelle.
    Pour tous renseignements, connectez-vous sur www.ameli.fr

  • Je sais que la protection des piétons accidentés en France est très forte, est-ce la même chose à l’étranger ?

    Non, l’indemnisation d’une victime est déterminée selon la loi du lieu de survenance de l’accident et la protection de la personne (piéton ou même passager d’un véhicule) n’est pas identique selon les pays. Ainsi, dans certains pays, c’est au piéton d’apporter la preuve de la faute de l’automobiliste qui l’a renversé. Dans d’autres pays, les indemnités pour les préjudices corporels sont très minimes.

    Le choix d’une garantie individuelle de qualité est par conséquent très important (Pacs pour les conducteurs ou les passagers d’un véhicule à moteur, et Praxis / Praxis Solutions pour les accidents de la vie courante et en tant que piéton ou cycliste). Vérifiez auprès de votre délégation départementale l’adéquation des garanties d’assurance souscrites. En effet, les conditions d’assurance dépendent du pays visité et de la durée du séjour.

  • Si je suis victime d’un accident pendant mon séjour à l’étranger, est-ce que la MAIF mettra à ma disposition un avocat dans le cadre d’une action en justice ?

    Seules des démarches amiables sont prévues par nos contrats : recours d’assureur à assureur...

  • Je pars à l’étranger avec ma voiture, quel contrat est le plus adapté à ma situation ?

    Lorsque les garanties de votre contrat Vam peuvent vous être accordées, conditions que nous vous conseillons de vérifier auprès de votre délégation départementale, nous vous conseillons les formules dites " tous risques " Plénitude ou Différence. Dès lors que l’accident implique un tiers étranger, il est préférable de bénéficier d’un contrat d’assurance comportant une garantie " dommages au véhicule " pour éviter les mauvaises surprises.
    Lorsqu’une formule " tous risques " est souscrite, la MAIF vous indemnise à titre contractuel, sous déduction de la franchise prévue par votre contrat et présente ensuite le recours. À défaut d’une telle garantie, la MAIF ne peut pas faire l’avance sur le recours attendu, vous devez donc attendre l’indemnisation par l’assureur du tiers responsable, ce qui est fréquemment très long et bien souvent le remboursement n’est pas total.

  • Je vends ma voiture et il parait que je dois retirer le certificat d’assurance apposé sur le pare-brise. Pour quelles raisons ?

    Si vous vendez votre voiture (même en France), pensez à récupérer la carte verte et le certificat d’assurance apposé sur le pare-brise. En effet, la validité de ces documents s'étend généralement jusqu'au 15 janvier de l'année suivante. S'ils restent en possession du nouvel acquéreur, ils entraînent présomption d'assurance pour la MAIF et peuvent encourager le nouveau propriétaire à ne pas assurer le véhicule.

  • Quels sont les sites à consulter avant de partir à l’étranger ?

    Avant tout voyage à l’étranger, vous pouvez consulter le site www.service-public.fr (particuliers ; Etranger-Europe ; français à l’étranger ; Santé à l’étranger (ou) Questions Réponses ; comment s’assurer lors d’un voyage à l’étranger), www.diplomatie.gouv.fr pour les aspects études notamment, www.ameli.fr pour les aspects protection sociale.

  • Je pars avec mon épouse pour une semaine de plongée sous-marine en Égypte. Je sais que mon contrat Raqvam nous protège mais un collègue me conseille de souscrire Praxis Solutions. Est-ce bien utile ?

    Dans 80 % des accidents corporels de la vie quotidienne, les victimes sont seules en cause, sans tiers responsable... Disposer d'une assurance individuelle accident pour réparer les dommages corporels subis est donc bien utile. Si vous avez souscrit Raqvam Primordiale sans le contrat Praxis Solutions, sachez que vous n’êtes pas couvert. Avec Raqvam Arbitrage, Raqvam Équilibre ou Raqvam Sérénité, vous bénéficiez de la garantie indemnisation des dommages corporels, qui offre un premier de niveau de protection contre les accidents corporels. Cette couverture peut être renforcée par la souscription du contrat Praxis Solutions pour couvrir notamment, les accidents dont vous êtes victime (ainsi que votre conjoint et vos enfants à charge), et survenant lors des loisirs et activités sportives. Non seulement vous êtes indemnisé des séquelles significatives, mais encore, ce contrat vous apporte des solutions pour gérer le quotidien (garde des enfants, des animaux domestiques, assistante ménagère...), fournir un soutien (assistance psychologique, service de veille à distance, financement d'un congé de disponibilité d'un proche), réparer les conséquences liées à l'interruption de scolarité (enseignement à domicile, indemnité en cas de redoublement), etc... Ces prestations sont incluses dans votre contrat Praxis Solutions sans supplément de cotisation.

  • Qu'est-ce-que la carte européenne d'assurance maladie qu'on m'a conseillé de me procurer avant de partir l'étranger ?

    La carte européenne d'assurance maladie remplace le formulaire E111 depuis juin 2004. Elle permet de bénéficier de la prise en charge des soins médicaux nécessaires au cours d'un séjour à l'étranger (pays européens seulement). Elle est gratuite et valable un an. Vous pouvez l'obtenir auprès de votre caisse d'Assurance Maladie. Pensez à en demander une pour chacune des personnes qui vous accompagnent car elle est individuelle et nominative.

  • Je pars avec ma famille en voyage organisé en Finlande.
    Devons-nous souscrire une assurance rapatriement ?

    Non. Vos enfants, votre conjoint (ou votre concubin) et vous-même bénéficiez des services d'Inter Mutuelles Assistance (IMA) en cas de maladie ou d'accident entraînant des blessures. Si l'état de santé du malade ou du blessé le nécessite, IMA prendra en charge son rapatriement à son domicile ou à l'hôpital le plus proche. Dans ce cas, les personnes valides seront également rapatriées. Les frais médicaux et d'hospitalisation engagés à l'étranger seront également assumés par IMA après intervention des organismes sociaux à concurrence de 80 000 euros. N'hésitez pas à contacter MAIF Assistance, 7j/7 et 24h/24, en téléphonant au : 0 800 875 875 depuis la France (appel gratuit depuis un poste fixe), ou + 33 5 49 77 47 78 depuis l'étranger.
    NB : En cas d'accident, si vous êtes titulaire du contrat Raqvam ou du contrat Praxis Solutions, faites une déclaration auprès de votre délégation dès votre retour.
    NB : En cas d'accident, si vous êtes titulaire du contrat Raqvam Arbitrage, Raqvam Équilibre ou Raqvam Sérénité ou du contrat Praxis Solutions, faites une déclaration auprès de votre délégation dès votre retour.

  • Je pars 3 semaines au Chili. Que se passera-t-il si je tombe malade ?

    Si vous êtes titulaire d'un contrat MAIF ou Filia-MAIF, vous bénéficiez des services d'Inter Mutuelles Assistance (IMA). Contactez MAIF Assistance en téléphonant au 0 800 875 875 depuis la France (appel gratuit depuis un poste fixe), ou + 33 5 49 77 47 78 depuis l'étranger. MAIF Assistance vous enverra les médicaments nécessités par votre état de santé introuvables sur place et prendra en charge les frais médicaux et d'hospitalisation engagés à l'étranger, après intervention des organismes sociaux, jusqu'à 80 000 euros. En accord avec le médecin traitant, et si nécessaire, MAIF Assistance vous rapatriera à votre domicile ou dans l'hôpital le plus proche. Si votre état de santé empêche un rapatriement dans les 7 jours et si vous êtes isolé de tout membre de votre famille, MAIF Assistance mettra à la disposition d'un de vos proches un titre de transport pour se rendre à votre chevet et son hébergement dans la limite de 7 jours.

  • Mon véhicule est immobilisé en mon absence : dois-je continuer à l’assurer ?

    Si, du fait de votre éloignement, un de vos véhicules reste inutilisé : par dérogation aux conditions générales du contrat Vam, nous acceptons de supprimer les garanties des véhicules de nos sociétaires résidant à l'étranger, en raison de leur absence et compte tenu de la spécificité de leur situation.
    Nous devons cependant vous préciser qu'au regard de la réglementation française, le propriétaire du véhicule demeure responsable des dommages potentiels (incendie, accident provoqué par un voleur...).
    Cette solution, qui n'est donc pas sans risque, est soumise à conditions :

    • le véhicule doit être totalement immobilisé et entreposé dans un lieu clos,
    • cette situation doit nous être confirmée par écrit,
    • la MAIF ne sera tenue à aucune indemnisation en cas de sinistre.

    Cela étant précisé, le sociétaire peut ensuite faire assurer temporairement son véhicule lors de chacun de ses séjours en France.