Guides pratiques associations
Les logiciels libres en comptabilité
Partage : 
Les logiciels libres en comptabilité

Qu'est-ce qu'un logiciel libre ? Une association a-t-elle intérêt à en utiliser ? Pour quoi faire et comment les choisir ? Suivez le guide pour découvrir qu'on en trouve de nombreux y compris pour tenir votre comptabilité !

Partage du savoir

Le logiciel libre est, par définition, un logiciel livré avec les codes sources c'est à dire avec le programme qui lui permet de fonctionner. Le contraire d'un logiciel libre est un logiciel propriétaire où l'utilisateur n’a pas accès aux codes informatiques, ne peut pas le modifier et paie une licence pour son utilisation.
De fait, les logiciels libres sont gratuits ou peu onéreux, puisque quiconque peut les utiliser et les diffuser. Le logiciel libre respecte les libertés de ses utilisateurs et repose, selon son initiateur Richard Stallman, sur quatre principes fondamentaux : utilisation, étude, modification et duplication en vue de sa diffusion (gratuite ou non). Ces libertés illustrent le partage du savoir, sans avoir à se préoccuper d'un coût de licence.

Pourquoi choisir des logiciels pour votre association ?

Le partage de la connaissance, la réduction du coût d'accès à l'informatique, la copie en toute légalité des logiciels, l'adaptation des logiciels à vos besoins en toute indépendance, la fiabilité et la sécurité (car les logiciel libres sont insensibles aux virus visant Microsoft Windows), le respect des standards, la pérennité et l'évolution des systèmes d'information, la protection de la vie privée et la facilité d’installation font partie des multiples avantages que les logiciels libres peuvent offrir à votre association.

Comment peut-on utiliser les logiciels libres ?

Que ce soit pour naviguer sur Internet, réaliser des tâches bureautiques, faire votre comptabilité, gérer vos adhérents ou effectuer des enquêtes et des sondages, vous trouverez sans doute un logiciel libre adéquat. Ils proposent aujourd’hui des applications couvrant l’essentiel des besoins de votre association.
Le guide " Libre association " sur les logiciels libres, réalisé par April, donne accès à une sélection de logiciels grand public, choisis pour leurs qualités et organisés par domaine d'application (multimédia, bureautique, éducation, internet). Pour chaque solution décrite, la difficulté d’installation ou d’apprentissage est évaluée.

Dans cet inventaire figurent les logiciels les plus connus et reconnus tels que la suite bureautique " Libre office " (traitement de textes avec Writer, tableur avec Calc, présentation avec Impress, dessin avec Draw et gestion de bases de données avec Base), le navigateur phare Mozilla Firefox, le logiciel de retouche photos GIMP, Thunderbird (messagerie électronique), Apache (serveur internet), VLC (lecteur vidéo universel) ou des éditeurs multimédias pour la création de sites Internet (Dotclear, Joomla ou Wordpress). D’autres outils, moins connus, peuvent rendre également de grands services tels Pidgin (messagerie instantanée), Inskape (dessin vectoriel), Scribus (publication assistée par ordinateur), Galette (gestion d'adhérents et de cotisations en ligne à destination des associations).
En complément de ce guide, vous pouvez parcourir le site Framasoft qui recense plus de 1580 logiciels libres pour tous les usages.

Des logiciels libres pour la comptabilité

La comptabilité est une obligation pour une grande partie des associations. Avoir un suivi régulier de la structure est souvent nécessaire et peut fournir des informations précises pour prendre des décisions.

  • Grisbi
    Si votre comptabilité est peu importante et que vous n'avez pas d'obligation vis à vis d'une comptabilité double, Grisbi vous permettra de faire une comptabilité dite " de caisse ". Respectant les règles de la comptabilité française, il est multi-comptes, multi-devises, et multi-utilisateurs. Il gère les tiers, les catégories de recettes et de dépenses, les imputations budgétaires, les exercices et autres informations suffisantes pour de petites associations sans salarié et non soumises à de fortes obligations comptables.
  • Gnucash
    GnuCash est un logiciel de comptabilité en partie double. On peut y insérer et paramétrer un plan comptable associatif. Facile à installer et à utiliser pour une personne connaissant un peu la comptabilité, le plan des comptes et les règles de comptabilisation. La fonctionnalité de rapprochement est présente, ainsi que l'import et l'export dans divers formats, générant des fichiers de données qui peuvent être traités par un tableur, comme LibreOffice Calc par exemple.
  • Noalyss
    Si vous avez besoin de permettre l'accès aux comptes de l'association à plusieurs personnes, une solution hébergée sur un serveur comme Noalyss pourra convenir. Ce progiciel de gestion intégrée (PGI) vous permet non seulement de traiter la comptabilité, mais également d’effectuer le suivi des clients, des fournisseurs, des administrations (fiscale notamment), des administrateurs, des contacts et des banques. Il se pilote grâce à un navigateur (privilégiez Firefox) et devra être installé sur un serveur, ce qui demande des compétences en administration de systèmes. Attention, appréhender l'interface demandera du temps, même à un comptable expérimenté.