1. maif.fr
  2. Campagne
  3. Articles
  4. Un accident domestique toutes les 3 minutes

Un accident domestique toutes les 3 minutes

03/2020 - Mis à jour le 16/03/2020 par MAIF

On déplore plus de 11 millions d’accidents de la vie courante par an, soit un accident toutes les 3 minutes. A eux seuls, ces accidents sont responsables de 4,50 millions de recours aux urgences, 500 000 hospitalisations et 20 000 décès par an. Les accidents de la vie courante représentent la troisième cause de mortalité en France. Ils touchent tous les milieux sociaux et toutes les tranches d’âge, mais sont plus nombreux chez les jeunes de moins de 15 ans et les personnes de plus de 65 ans.

deux adultes courant en extérieur

Comment définir un accident de la vie courante ?

Un accident de la vie courante (AcVC) est un traumatisme non intentionnel subi par une personne : ce n’est pas un accident de la route. Sont considérés comme des AcVC : les accidents domestiques comme, par exemple, le bricolage et le jardinage, mais également les accidents scolaires, les accidents de sports et de loisirs.

6 risques principaux

A travers les études réalisées sur les accidents de la vie courante, six catégories d’accidents sont particulièrement mises en avant :

  • les accident de sports et de loisirs ;
  • les incendies domestiques ;
  • les chutes ;
  • les suffocation et étouffements qui concernent plus particulièrement les jeunes enfants ;
  • et les noyades.

Les lieux de tous les dangers

Plus de la moitié des AcVC ont lieu au domicile, 17 % dans les aires de jeux et de sport, 12% dans les établissements d’enseignement, les lieux publics et 12% dans les zones de transports. 25% se déroulent dans la cour ou le jardin du domicile. La plupart sont causés par le barbecue, la piscine, les équipements de jardinage ou de bricolage.

Côté MAIF

En cas d’accident de la vie courante, MAIF propose l’assurance corporelle Praxis Solutions. Elle protège toutes les personnes du foyer quelle que soit l’activité des uns et des autres : domestique, sociale, scolaire, de loisirs, et bien entendu pour toute pratique sportive (récurrente ou ponctuelle, en club ou en dehors du club). L’assurance corporelle MAIF prévoit des solutions pratiques et / ou financières adaptées aux conséquences d’un accident même bénin.