Associations et Collectivités - Actualités

C'est la rentrée !
Depuis l’année scolaire 2017-2018, votre nombre d’élèves a peut-être augmenté, vous avez peut-être acheté du nouveau matériel, etc. Tous ces éléments, qui ne figuraient pas dans votre contrat l’année passée, doivent être signalés à votre conseiller MAIF Associations & Collectivités. Connectez-vous à votre espace personnel en cliquant ici (munissez-vous de votre numéro de sociétaire) afin de consulter votre contrat et si besoin, contactez votre conseiller :
Pour quoi est assuré mon école ?
La formule de base Ecoles élémentaires et maternelles s’applique :
  • aux activités organisées par toute association ayant réglementairement son siège au sein de l'école ; exemples : coopérative, association sportive...
  • aux activités à caractère collectif organisées par l'école et comportant une obligation d'assurance : sorties pédagogiques, voyages scolaires, appariement d'écoles et échanges de classes,
  • aux activités des classes de découverte : classes de nature, de mer, de montagne, d'initiation artistique, classes du patrimoine...
  • aux activités pratiquées dans le cadre d'un Projet d'Action Éducative (PAE),
  • au soutien scolaire organisé hors du temps d'enseignement scolaire des élèves (Programmes Personnalisés de Réussite Éducative, Accompagnement Éducatif, Stage de remise à niveau pendant les vacances scolaires, Aide personnalisée).
  • aux activités scolaires proprement dites, dès lors qu'elles se pratiquent à l'extérieur des locaux de l'école ; exemples : séance d'EPS dans les installations municipales - piscine, gymnase, patinoire, stade... - leçon de géographie en campagne, d'histoire au musée... 
  • aux fêtes scolaires organisées par l'école ou la coopérative,
  • aux activités des intervenants extérieurs, au cours ou en dehors du temps scolaire. Par intervenants extérieurs, il faut entendre les personnes sollicitées par un enseignant, soit pour illustrer un cours sur un sujet déterminé, soit pour encadrer avec l'enseignant une sortie pédagogique ou une activité extérieure particulière ; exemples : parents d'élèves, accompagnateurs, moniteurs de voile...
  • à la formation des intervenants extérieurs bénévoles (ex : parents d'élèves) pour l'encadrement des activités sportives,
  • à l'acheminement domicile/école des élèves, organisé dans le cadre d'une entraide informelle des parents (opérations Pédibus et Vélobus).
Pour toute question supplémentaire, prenez contact avec votre conseiller MAIF Associations & Collectivités.
Pour quoi est assuré mon établissement ?
La formule de base Collèges et Lycées s’applique :
  • aux activités facultatives ci-après énumérées, organisées par l'établissement :
    • les activités à caractère collectif comportant une obligation d'assurance : sorties pédagogiques, voyages scolaires, appariements et échanges de classes, classes de découverte, classes d'initiation artistique, classes du patrimoine,
    • les activités pratiquées dans le cadre d'un Projet d'Action Éducative (PAE),
    • le soutien scolaire organisé hors du temps d'enseignement scolaire des élèves (Programmes Personnalisés de Réussite Éducative, Accompagnement Éducatif, Stage de remise à niveau pendant les vacances scolaires, Aide personnalisée).
    • les activités des intervenants extérieurs, 
    • les fêtes scolaires, manifestations et expositions.
  • aux activités scolaires obligatoires se déroulant à l'extérieur de l'établissement (cours d'EPS dans les installations municipales telles que patinoire, piscine, gymnase ou stade, cours d'histoire au musée...), 
  • aux stages de sensibilisation à la vie professionnelle des élèves de troisième,
  • aux activités organisées dans le cadre de l'opération "école ouverte".
Pour toute question supplémentaire, prenez contact avec votre conseiller MAIF Associations & Collectivités.
L'occupation de locaux communaux
Vous allez occuper des locaux extérieurs pour organiser un loto afin de financer le voyage scolaire de la classe de CM2. Devrez-vous souscrire une garantie supplémentaire ?
  • S'il s'agit d'un local communal, la Commune ne doit pas vous demander pas de vous assurer pour cette occupation. En effet, ce local est couvert par le contrat d’assurance de la Commune.
  • S'il s'agit d'un local associatif ou appartenant à un particulier, pas de garantie supplémentaire à prévoir non plus, la formule de base de votre contrat suffit à couvrir ce type d'occupation : l’occupation temporaire de locaux est garantie sans déclaration préalable.
Pour en savoir plus sur la couverture de votre contrat, rendez-vous ici .
Et si votre association passait au prélèvement automatique ?
Ayez l’esprit tranquille grâce au prélèvement automatique annuel de votre cotisation : sa mise en place est facile et gratuite, il permet d’éviter les retards et les oublis de paiement (et donc les frais d’impayés !).
Contacter votre conseiller pour en savoir plus
Financements

Bien animer sa campagne de crowdfunding

Une collecte réussie implique une campagne de financement animée du début à la fin ! Inutile de disperser votre énergie tous azimuts, procédez par ordre. Dans un premier temps, contactez les personnes les plus proches du projet en personnalisant vos messages. Lorsque vous avez atteint 30 % de votre objectif de don, diffusez la campagne auprès de vos réseaux sociaux. La communication plus large auprès des inconnus n'est bien souvent pertinente qu'une fois la moitié de votre objectif atteint.

• Retrouvez tous nos conseils dans le guide des bonnes pratiques pour réussir sa campagne de crowdfunding
• Besoin d’une info ? Appelez nos conseillers spécialisés au 09.78.97.98.99 (Hors DOM. Appel non surtaxé, coût selon opérateur)
• Une fois prêts, déposez votre projet sur la page dédiée
1er assureur des associations, la MAIF se tient aux côtés du monde associatif pour l'accompagner, le guider.

Label d'excellence 2018
Pour la quatrième année de suite, le contrat d'assurance multirisque Raqvam Associations & Collectivités de la MAIF décroche le label d'excellence des Dossiers de l’Epargne. Un label reconnu, décerné par des professionnels indépendants des banques et des compagnies d’assurance, ce qui lui confère une totale transparence dans son évaluation et sa notation. Ont encore été particulièrement remarqués cette année par les experts : la qualité de l’offre et le nombre de garanties proposées, notamment les volets « Dommages aux biens » (définition étendue des événements couverts), « Dommages aux tiers » (plafonds élevés en risques locatifs et responsabilité des dirigeants) et « Assistance » (nombreuses prestations) . Le tout à des tarifs jugés très concurrentiels. Autre bon point pour les experts des Dossiers de l’Epargne : le recours-protection juridique en inclusion, avec notamment l’accompagnement juridique des contrôles fiscaux et URSAFF.