MAIF, Assureur Militant

Conseils et prévention

- Sur la route

S’engager et circuler dans un carrefour giratoire

Les routes de France comptent près de 30 000 carrefours giratoires. Conçus pour faciliter la circulation, ils contribuent à la baisse du nombre et de la gravité des accidents.

S’engager dans un carrefour giratoire : à qui le tour ?

Les règles de priorité

Article R 415-10 du Code de la route : "Tout conducteur abordant un carrefour à sens giratoire est tenu, quel que soit le classement de la route qu'il s'apprête à quitter, de céder le passage aux usagers circulant sur la chaussée qui ceinture le carrefour à sens giratoire."

Pour simplifier : priorité à gauche

Pour ne pas se tromper, deux panneaux rappellent cette règle à l'abord des carrefours giratoires :

En arrivant sur un tel carrefour, il est nécessaire de ralentir suffisamment pour vérifier les conditions de circulation et être en mesure de s’arrêter si le passage n'est pas libre.

Attention aux quelques giratoires de "l'ancienne génération"

Ils subsistent encore sur nos routes et sont signalés par un panneau circulaire bleu :

Prudence ! Ces ronds-points conservent le régime de la priorité à droite. Dans ce cas, les véhicules circulant sur l'anneau doivent céder le passage aux usagers qui s'engagent dans le carrefour.

A savoir !

En l'absence de panneau, c'est le régime normal de priorité à droite qui s'applique.

Bien se positionner

  • Un bon positionnement du véhicule à l'approche d'un rond-point évitera à l’automobiliste des changements de file toujours délicats à réaliser
  • De nombreux ronds-points comportent plusieurs voies, à l'entrée comme sur l'anneau. Cette configuration n'a pas pour but d’inciter aux dépassements plus ou moins hasardeux ! Le but est de rendre la circulation plus fluide et moins dangereuse.
  • La position du véhicule dépendra donc de la trajectoire qu’il compte emprunter après s’être engagé.

  • Si l’on doit obligatoirement emprunter la voie la plus proche du centre du carrefour giratoire, on peut alors se placer à l'entrée sur la file de gauche, après avoir vérifié que l’on peut manoeuvrer sans danger. Des panneaux directionnels aident la plupart du temps à se repérer.
  • Dans le cas contraire, et si l’on n'est pas familier des lieux, mieux vaut rester à droite.

Circuler dans un carrefour giratoire : les bonnes manœuvres.

Choisir sa trajectoire…

Faut-il se diriger directement vers le centre du rond-point, ou rester, en toutes circonstances, près de son bord droit et des voies de sortie ? Aucun article du Code de la route ne l’indique, ce sont les règles générales de circulation s'appliquent.
Pour le Service de la Formation du Conducteur (ministère des Transports), le carrefour giratoire est une chaussée à sens unique enroulée sur elle-même.

… selon sa voie de sortie

  • Si l’on ne compte pas dépasser l'axe médian du carrefour, on reste sur la voie de droite
  • Pour emprunter une route située à gauche du prolongement de sa voie d'entrée, on peut se rapprocher du terre-plein central pour le contourner.
  • Si l’on ignore en s’engageant l'emplacement de sa sortie, on reste à droite.

Changer de file en toute sécurité

  • La manoeuvre de changement de file, potentiellement dangereuse pour les autres usagers, est l'une des plus réglementées du Code de la route.
  • Dans un carrefour giratoire, elle se présente en particulier lorsque, après avoir contourné le terre-plein central, on désire rejoindre le côté droit de l'intersection pour gagner sa voie de sortie. En effet, on ne peut quitter le giratoire qu'une fois placé sur la voie la plus à droite.

  • Le changement de direction doit être abordé au niveau de la sortie précédant celle que l’on compte emprunter. Avant, on doit s’assurer de pouvoir manoeuvrer sans perturber la marche normale des autres véhicules.
  • S'il n'est pas possible de changer de file, on devra refaire un tour de rond-point.
  • L'article R 412-10 du Code de la route indique que "tout conducteur qui s'apprête à apporter un changement dans la direction de son véhicule (...), doit avertir de son intention les autres usagers (...)."

On doit donc anticiper suffisamment sa manœuvre, pour ne pas surprendre ou gêner les autres conducteurs :

  • contrôle de l'état de la circulation à l'aide des rétroviseurs
  • coup d'oeil sur la droite de sa voiture
  • clignotant droit
  • priorité aux véhicules de la file extérieure du rond-point
  • dernier coup d’oeil à droite (un deux-roues s’est peut être présenté dans l’intervalle)

Attention !

Les conducteurs de deux-roues sont les victimes les plus fréquentes des accidents sur les ronds-points. Ce qui s’explique souvent par le défaut d'attention des automobilistes et le profil de la chaussée. A vélo ou en cyclo, on limite ce risque en circulant toujours sur la voie la plus à droite de l'anneau.

Les clignotants pour indiquer la voie.

Les carrefours giratoires sont à sens unique mais nécessitent l’usage des clignotants, qui informent les autres automobilistes de nos intentions.

  • Un clignotant gauche signifie que l’on reste sur l'anneau du rond-point. Les usagers qui attendent pour s'engager doivent céder la priorité.
  • Un clignotant droit indique que l’on s’apprête à sortir.

p.s : un clignotant en marche ne confère aucune priorité

L’accident dans un carrefour giratoire : dresser le bon constat…

Créé pour diminuer le nombre et la gravité des accidents, le carrefour giratoire impose en effet une vitesse réduite à l’automobiliste. Les collisions qui s'y produisent se résument donc, le plus souvent, à de la tôle froissée. La détermination des responsabilités n’en est pas moins compliquée et l'appréciation des faits découle aussi de la rédaction du constat amiable.

En cas d'accrochage dans un carrefour giratoire, il est nécessaire d’être précis :

  • Cocher la case 7 "roulait sur une place à sens giratoire"
  • Si on se fait heurter par un véhicule qui s'engageait dans le carrefour, cocher (dans la partie qui le concerne) les cases 6 et 17 "n'avait pas observé un signal de priorité"
  • Si les deux véhicules circulaient sur le giratoire, cocher la case 10 "changeait de file" pour le véhicule perturbateur
  • Profiter de la rubrique "observations" et du schéma pour indiquer les circonstances particulières du sinistre : voies d'entrée et de sortie de chaque véhicule, emplacement exact de la collision dans le carrefour, nature du giratoire, etc.

Attention !

Quand on quitte un rond-point, il ne faut surtout pas relâcher son attention : 20 mètres après la sortie se trouvent souvent des passages protégés pour les piétons.

Article suivant : Conduire sur autoroute

Ça peut aussi vous intéresser