Avantages et inconvénients d’investir en locatif étudiant ou en résidence étudiante

07/2020 - Mis à jour le 20/07/2020 par Aurélie S.

L’investissement immobilier en résidence étudiante ou dans un logement destiné à la location pour des étudiants est un moyen de diversifier son patrimoine tout en percevant des loyers. Les conseils à suivre pour investir en locatif étudiant.

hommes regardant un plan

Définition de la location étudiante

La location étudiante consiste à louer un bien immobilier spécifiquement destiné à loger un étudiant pendant l’année universitaire. Elle peut s’effectuer en louant soit un appartement neuf dans le cadre de la loi Pinel ou dans l’ancien, soit une chambre en résidence étudiante. Il peut aussi s’agir d’une colocation d’un grand appartement ou d’une maison. Le logement étudiant peut être une location meublée ou non.

Investir dans un pôle dynamique

Il faut privilégier les pôles universitaires les plus dynamiques ou les centres-villes des grandes métropoles régionales. Cela permet de trouver un locataire sans difficulté, la demande y étant supérieure à l’offre de logements étudiants disponibles.

Comment bien choisir l’emplacement de son investissement locatif étudiant ?

Bien choisir l’emplacement de son investissement locatif étudiant est essentiel. Un bon choix de localisation permet de louer plus facilement ou de bénéficier de loyers plus élevés. L’emplacement du logement doit se situer à proximité immédiate des universités et des écoles ou, à défaut, être bien desservi par les transports en commun pour s’y rendre. La proximité des espaces verts, des commerces et des installations sportives est un plus appréciable.

Les avantages d’investir en location étudiante

L’acquisition d’un bien en vue d’une location étudiante permet de bénéficier d’un marché locatif récurrent, renouvelé par environ 700 000 bacheliers chaque année. C’est aussi un moyen d’anticiper l’acquisition du futur logement pour ses enfants lorsqu’ils seront eux-mêmes étudiants, tout en percevant des loyers tant qu’ils sont encore mineurs. L’investissement dans une chambre d’étudiant en résidence services permet, par ailleurs, de bénéficier d’avantages fiscaux.

Les inconvénients de l’investissement en location étudiante

Louer auprès d’étudiants présente certains inconvénients. Un étudiant dispose souvent de faibles revenus, sauf s’il travaille à côté de ses études. Pour qu’il soit solvable, il vaut mieux s’assurer qu’il dispose de garants - généralement ses parents - ou d’un cautionnement. Dans le cas contraire, le propriétaire s’exposer à des impayés s’il n’a pas souscrit une garantie loyers impayés (GLI).
Par ailleurs, certains étudiants ne sont pas très rigoureux pour entretenir leur logement, ce qui peut occasionner des dégradations et nécessiter des travaux de remise en état au terme du bail.

Zoom sur les résidences étudiantes privées

L’acquisition d’une chambre dans une résidence étudiante privée avec services permet d’éviter les soucis de la gestion locative au quotidien : un bail commercial est conclu avec un exploitant, chargé de trouver des résidents et de gérer la résidence dans son ensemble. C’est un moyen de diversifier son patrimoine immobilier dans des biens, dont le prix d’achat est inférieur à un appartement classique, tout en bénéficiant des avantages fiscaux du loueur meublé non professionnel (LMNP).
Toutefois, ce type d’investissement immobilier présente un défaut : le bien est monovalent, c’est-à-dire uniquement destiné à la location à un étudiant. Il n’est donc pas possible de le louer sur le marché immobilier classique.

Nos conseils pour investir en location étudiante

Pour investir en location étudiante, il faut privilégier les emplacements voisins des pôles universitaires. En cas d’acquisition sur le marché des résidences étudiantes privées, il faut privilégier les exploitants solides et le régime fiscal du loueur meublé non professionnel (LMNP). L’avantage fiscal de la loi Censi-Bouvard est rarement intéressant. En cas d’investissement immobilier locatif classique, il est préférable de souscrire une assurance loyers impayés pour éviter les pertes dues à un locataire défaillant.

Côté MAIF
  • Les propriétaires expriment très souvent de nombreuses craintes à louer : dégradations immobilières, loyers impayés, départ prématuré... Avec l’Assurance Loyers Impayés, vous sécurisez vos revenus et louez en toute confiance.