1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance habitation
  4. Garanties liées à l'assurance habitation
  5. Vol de téléphone portable : que couvre l’assurance habitation ?

Vol de téléphone portable : que couvre l’assurance habitation ?

08/2018 - Mis à jour le 10/08/2018 par Aurélie S.

De nombreux téléphones portables sont volés tous les ans en France. Saviez-vous que dans certains cas, les assurances habitation peuvent couvrir le remplacement de vos appareils mobiles ? Dans quelles situations pouvez-vous être indemnisé ? Quelle est la marche à suivre ?

Vol portable et assurance habitation

Vol de téléphone portable : que faire ?

Vous vous êtes fait voler votre smartphone ? Il faut agir vite :
  • Utiliser le service de localisation du téléphone : selon le système d’exploitation de votre smartphone, il peut être possible de localiser l’appareil depuis un ordinateur, voire de déclencher une alarme à distance, de le verrouiller ou encore d’effacer son contenu. Certaines applications peuvent également remplir ces fonctions.
  • Faire bloquer la ligne : contactez votre opérateur au plus vite pour qu’il suspende la ligne. Il peut aussi intervenir à distance pour effacer certaines données de votre téléphone (photos, vidéos, messages, coordonnées bancaires enregistrées sur l’appareil, etc.).
  • Déposer plainte : les forces de l’ordre se chargeront d'envoyer une demande de blocage de votre appareil à l'opérateur (pas seulement de la ligne, mais du téléphone lui-même), qui la mettra en œuvre dans un délai de 1 à 4 jours. L’appareil sera inscrit au registre des téléphones volés, ce qui permettra de l’identifier s’il est retrouvé.
  • Contacter votre assureur : le délai pour informer la compagnie d’assurance du sinistre est indiqué dans les conditions générales des contrats d’assurance. En général, il faut le faire dans les 5 jours ouvrés.
Un conseil : Pensez à faire régulièrement des sauvegardes des données de votre smartphone, en local ou sur un Cloud.
 
Bon à savoir : les services de police auront besoin de votre numéro IMEI à 15 chiffres. Conservez-le précieusement quelque part au cas où votre téléphone disparaît. Si vous ne connaissez pas votre numéro IMEI, regardez sous la batterie de votre appareil, sur la boîte de votre téléphone, ou composez-le *#06# sur l’appareil.

Comment l’assurance habitation couvre-t-elle le vol de votre téléphone portable ?

C’est le lieu du vol qui détermine la prise en charge ou non de l’évènement et les modalités d’indemnisation éventuelles.
L'assurance habitation couvre le logement mais aussi les biens qui s’y trouvent, objets mobiles compris (téléphones, tablettes, ordinateurs portables, etc.). Ainsi en cas de cambriolage au domicile, ils seront généralement indemnisés comme tout autre bien.  
Mais en dehors du domicile, certains contrats ne couvrent le vol de votre téléphone que si vous avez pris une extension de garantie spécifique, avec parfois des conditions liées aux circonstances du vol (avec ou sans agression/effraction…).
Si le vol a lieu dans votre véhicule, certains contrats habitation peuvent couvrir les biens volés dans votre véhicule, en cas de vol avec effraction. 
A noter : les modalités d’indemnisation peuvent différer selon les contrats (franchise, valeur d’indemnisation à neuf ou d’occasion…). De nombreux assureurs proposent des extensions pour une meilleure indemnisation, n’hésitez pas à vous renseigner si vous souhaitez une couverture renforcée de vos biens nomades multimédias. 
 

Côté MAIF*
  • Avec la MAIF, le vol de téléphone est couvert même en l’absence de violence ou de menace.
  • Dès la formule 1 du contrat habitation, la MAIF couvre le vol au domicile, y compris celui des téléphones portables.
  • L’assurance habitation MAIF garantit le remboursement de votre téléphone au prix du neuf jusqu’à deux ans après achat, à partir de la formule 2.
  • Pour être couvert en cas de vol à l’extérieur du domicile, deux solutions : soit vous souscrivez l’option "biens nomades multimédias", soit vous optez pour la formule 3 du contrat, la plus couvrante.

*Dans les limites et conditions du contrat.