1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance habitation
  4. Gestion de sinistre liée à l'habitation
  5. Comment déclarer un sinistre à son assurance habitation ?

Comment déclarer un sinistre à son assurance habitation ?

09/2018 - Mis à jour le 03/10/2018 par Aurélie S.

Vol, dégât des eaux, incendie... Vous êtes victime d’un sinistre ? Pour pouvoir bénéficier d’une indemnisation, vous devez le déclarer à votre assureur habitation en respectant les délais impartis et en fournissant des justificatifs demandés.

assurance habitation sinistre

Quels sont les moyens à votre disposition pour déclarer un sinistre ?

Vous pouvez faire votre déclaration par téléphone, par e-mail ou par courrier. Certains assureurs commencent à proposer la déclaration directe en ligne depuis l’espace personnel de l’assuré sur leur site ou leur application.

Quels sont les délais pour déclarer un sinistre à son assureur ?

Les délais de déclaration dépendent de la nature du sinistre. La déclaration doit être réalisée sous : 
  • 2 jours pour un vol.
  • 10 jours ou plus si le sinistre est la conséquence d’une catastrophe naturelle. Celle-ci fera l’objet d’un arrêté publié au Journal Officiel. C’est à ce moment-là que vous pourrez saisir votre assurance.
  • 5 jours pour tous les autres sinistres.
A savoir : si vous êtes victime d’un cambriolage ou d’un vol, rendez-vous au plus vite au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche pour déposer plainte.

Quelles sont les informations à donner lors de la déclaration du sinistre ?

Lors de votre déclaration, vous devez indiquer :
  • la date, l’heure (même approximative) et le lieu du sinistre ;
  • les circonstances de l’accident ;
  • s’il y a des biens endommagés ou volés ;
  • l’existence d’éventuels dommages à des tiers (exemple : les voisins). Dans ce cas, il faut indiquer les coordonnées des personnes concernées.

Quelles sont les pièces justificatives à fournir à votre assureur ?

En cas de sinistre, il faut fournir différents éléments de preuve de l’existence et de la valeur des biens mobiliers endommagés ou volés :
  • factures, bons de garanties ;
  • photos ;
  • témoignages de tiers vous ayant fait des cadeaux (ils peuvent avoir conservé la trace de leur achat) ;
  • etc.
A noter : dans le cas d’un vol, vous devez également transmettre le récépissé du dépôt de plainte à votre assureur.

Que se passe-t-il pour des biens immobiliers endommagés ?

La réalisation d’un devis de réparations est nécessaire : votre assureur pourra vous proposer des solutions, notamment s’il a un réseau d’entreprises partenaires. Dans tous les cas, ne jetez pas les objets et appareils endommagés, même s’ils ont été brûlés dans un incendie, tant qu’ils n’ont pas été inclus dans l’évaluation du montant des dégâts.

La lettre type d’une déclaration de sinistre

Vous pouvez vous inspirer d’une lettre type pour déclarer votre sinistre par courrier :
Madame, Monsieur,
Par la présente, je vous informe avoir été victime de [nature du sinistre] le [date] à [horaire].
Les faits se sont déroulés de la manière suivante : [description des circonstances]. J’estime à ce stade que la cause est [hypothèse de la cause]. Ce sinistre a eu pour conséquence [conséquences du sinistre].
Je vous joins l’ensemble des documents en ma possession afin d’attester la nature du sinistre et la valeur des objets volés, endommagés ou détruits. Je reste à votre disposition pour toute information complémentaire afin d’étudier ma requête.
Au titre de mon contrat d’assurance habitation n° [n° contrat], je vous prie de bien vouloir procéder à l’indemnisation de ce sinistre conformément aux garanties souscrites.
Dans l’attente de votre réponse, je vous prie, Madame, Monsieur, d’agréer mes meilleures salutations.

 

Côté MAIF
  • Le + confiance : assurance de matériels échangés, prêtés ou confiés, sans déclaration préalable.
  • Le + communauté : colocation, échange de logements couverts.
  • Le + budget : une assurance scolaire en inclusion, dès la première formule.