1. maif.fr
  2. Habitation
  3. Conseils sur l'assurance habitation
  4. Biens à assurer
  5. Mon vélo est-il couvert par mon assurance habitation ?

Mon vélo est-il couvert par mon assurance habitation ?

09/2020 - Mis à jour le 07/09/2020 par Myriam L.

Comme alternative à la voiture ou pour éviter les transports en commun, beaucoup de citadins ont redécouvert les vertus du vélo. Mais l’arrivée en masse des cyclistes en ville entraîne aussi une hausse du nombre d’accidents et de vols. Face à ces risques, faut-il souscrire une assurance spécifique ? Dans quel cas est-ce obligatoire ? Et quelles sont les conséquences en cas d’accident ?

assurance-velo-habitation

Vélos classiques ou vélos à assistance électrique : la responsabilité civile suffit

Assimilé à un vélo classique, le vélo à assistance électrique ne nécessite aucune assurance spécifique, dès lors qu’il répond aux critères suivants :  

- C'est le fait de pédaler qui déclenche l'assistance. Il n’y a pas de poignée d’accélérateur.  

- L’assistance électrique doit se couper lorsque le deux-roues atteint 25 km/h.

- La puissance du moteur ne dépasse pas 250 Watts(1) pour respecter la règlementation en vigueur. 

Bien que non obligatoire, il est fortement recommandé d’avoir une responsabilité civile vie privée lorsque vous circulez à vélo. Elle est intégrée dans la majorité des contrats d’assurance habitation. Concrètement, si vous provoquez un accident, les dommages causés à des tiers (matériels ou corporels) seront ainsi pris en charge par votre assureur. 

 

(1) Ne confondez pas la puissance du moteur (limitée à 250 W) avec la capacité de la batterie. Or, c’est ce second indicateur qui est le plus souvent mis en avant sur les sites marchands car il donne une indication de l’autonomie des batteries. Rien n’interdit d’avoir une capacité de batterie de 300 ou 400 Wh, voire davantage.

Speed bikes : faut-il les assurer ?

À la différence d’un vélo à assistance électrique, les speed bikes sont dotés d’un moteur plus puissant et peuvent atteindre une vitesse de 45km/h. Ils sont alors classés par le code de la route dans la catégorie des cyclomoteurs. 

Par conséquent, ils sont soumis à l’obligation d’assurance en responsabilité civile d’un véhicule terrestre à moteur. Une plaque d’immatriculation est nécessaire et le conducteur d’un speed-bike doit se munir d’un casque homologué. 

MAIF les assure comme n’importe quel véhicule terrestre à moteur, via le contrat Auto MAIF (VAM) en tous risques ou au tiers. Pour obtenir un devis et plus de détails sur nos garanties, n’hésitez pas à solliciter votre conseiller MAIF.

En cas de vol, quelle assurance choisir ?

Près de 500 000 vélos(2) sont volés chaque année : que vous ayez un vélo de ville ou un vélo électrique, il est important de le protéger.   

- Vol au domicile : la plupart des contrats d’assurance habitation garantissent le vol à l’intérieur du logement, mais des conditions peuvent être imposées. Généralement, le vélo doit être stationné dans un endroit fermé et sécurisé (cave ou garage privatif) ou protégé par un antivol et attaché à un point fixe.  

- Vol à l’extérieur : pour protéger votre vélo à l’extérieur de chez vous, vous pouvez souscrire une couverture spécifique via votre contrat habitation. MAIF conseille d’ajouter l’option Biens Nomades Sports et Loisirs, accessible avec la formule 2 de l'assurance Habitation MAIF (incluse en formule 3). En cas de vol ou de casse, vous pourrez être indemnisé jusqu’à 5 000 €(3) (avant déduction de la vétusté et de la franchise).  

A noter : si vous détenez un contrat d'assurance Raqvam (commercialisé jusqu’en 2018), votre vélo est assuré en tous lieux contre le vol (sauf formule Primordiale), et dans la limite de 1 750 € (et sans plafond pour un vol au domicile). 

 

(2) Source :  préfecture de police.
(3) Prise en charge du vol à l’extérieur et du bris limitée à 2 événements par année civile (sauf si agression) et plafonnée à 2 000 € par événement pour un vol de vélo dans un véhicule.

Renforcer sa couverture corporelle en cas de chute

Votre garantie responsabilité civile intervient en cas de dommages corporels causés à un tiers, mais elle ne couvre pas vos propres blessures. En tant que cycliste, mieux vaut souscrire une assurance corporelle complémentaire. Vous bénéficiez ainsi de solides garanties financières (frais de soins restés à charges, compensation de perte de salaire…) et de services d’assistance pour couvrir les conséquences d’un accident. 

Avec un vélo classique ou un vélo à assistance électrique, nous vous conseillons le contrat Praxis Solutions qui vous protège en cas d’accident sans tiers responsable (une chute, par exemple). Cette assurance couvre les accidents de la circulation en tant que piéton ou cycliste ainsi que les accidents de la vie privée (sport, loisirs, jardinage, accidents domestiques…). 

Et si vous détenez un speed bike, nous vous recommandons le contrat PACS qui garantit une protection étendue du conducteur. Un seul contrat suffit pour tous vos véhicules assurés MAIF (auto/moto/speed bike...). 

Côté MAIF
Les vélos classiques ou à assistance électrique (speed bikes exclus) sont couverts par l’Assurance Habitation MAIF :
  • Si vous provoquez un accident en tant que cycliste, les dommages causés à des tiers sont pris en charge par votre assurance.
  • Quelle que soit la formule de votre Assurance Habitation MAIF, vous êtes indemnisé en cas de vol au domicile. Mais pour protéger votre vélo en dehors de chez vous, la garantie Biens Nomades Sports et Loisirs est indispensable : incluse en formule 3, elle est en option dans la formule 2.
  • La garantie responsabilité civile de votre contrat d’assurance habitation ne couvre pas vos propres blessures. Mieux vaut souscrire une assurance corporelle complémentaire. Avec un vélo classique ou à assistance électrique, nous conseillons Praxis Solutions.