Comment constituer un dossier de prêt immobilier pour la banque ?

12/2019 - Mis à jour le 02/12/2019 par Christine Q

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un crédit immobilier auprès de votre banque, il est nécessaire de constituer un dossier très complet, qui attestera de votre capacité de remboursement sur la durée.

constitution dossier prêt couple

Soignez votre profil d'emprunteur

Pour évaluer votre capacité d’emprunt, votre banque va se baser sur des éléments objectifs très précis tels que vos revenus, vos charges, votre situation professionnelle… Plus globalement, elle appréciera votre profil emprunteur, à savoir votre santé financière, votre manière de gérer votre argent, bref le sérieux de votre démarche. Un crédit immobilier engage sur la durée ! Avant de vous lancer dans l’achat du bien de vos rêves, nous vous conseillons de veiller à une bonne gestion de vos comptes et à montrer votre capacité à épargner. Cela aidera sans nul doute à convaincre votre banquier, à l’heure de constituer votre dossier de financement.

Le dossier complet prend forme après la signature du compromis ou de la promesse de vente. Mais il est préférable de consulter votre banquier en amont de tout projet immobilier, afin de vous assurer que votre projet est réaliste, en phase avec le budget susceptible de vous être accordé.

Pour constituer votre dossier, vous devrez rassembler un certain nombre de pièces justificatives. Toutes sont indispensables. Soyez parfaitement transparents pour ne pas retarder ou compromettre le traitement de votre demande.

Les pièces nécessaires pour votre dossier de prêt

  • Documents personnels : pièce d’identité, justificatif de situation familiale, justificatif de domicile, contrat de travail pour les salariés
  • Documents relatifs à vos ressources et charges : trois derniers bulletins de salaire, trois derniers bilans comptables pour les artisans, commerçants, agriculteurs et professions libérales ou trois derniers titres de retraite ou de pension, tableaux d’amortissement des crédits en cours, attestations d’allocations, justificatifs de revenus fonciers, financiers, épargne logement, revenus complémentaires…
  • Documents relatifs à votre demande de prêt : compromis ou promesse de vente signée, contrat de réservation pour une acquisition d’un bien en état futur d’achèvement, contrat de construction, devis de travaux pour l’acquisition d’un logement ancien à rénover, diagnostics techniques dans l’ancien, attestation de performance énergétique délivrée par le constructeur dans le neuf, justificatif de demande de prêt conventionné, éléments relatifs au bien vendu en cas de crédit-relais...

Si le prêt est souscrit en couple, le co-emprunteur doit fournir les mêmes pièces justificatives. Les pièces originales sont demandées et restituées après consultation.

Vers un plan de financement

La banque va étudier l’ensemble de votre dossier et mesurer en particulier votre taux d’endettement. Il ne doit pas dépasser 33%, même si des taux plus élevés peuvent dans certains cas être acceptés. En effet, la banque évalue votre reste à vivre, qui peut rester confortable au-delà de ce taux si vos revenus sont élevés. Si l’étude est positive, elle va chiffrer le montant qui peut vous être accordé, et vous proposer un plan de financement. Il tient compte de votre apport personnel, qui correspond à la somme que vous pouvez investir dans votre projet immobilier. Un apport égal à 10% du montant total emprunté est généralement demandé, mais des prêts peuvent être accordés sans apport personnel.

En cas de refus des banques sollicitées (il est recommandé d'en interroger au moins deux), vous êtes libéré de votre engagement d’achat par la condition suspensive d’obtention du prêt figurant dans le compromis de vente ou le contrat de construction. Dans ce cas, vous devrez tout de même justifier de ce refus auprès du vendeur ou du constructeur dans le délai qui vous est imparti. Un courtier en financement immobilier, intermédiaire entre vous et les organismes de crédit, pourra vous prodiguer des conseils personnalisés et vous aider à faire aboutir votre projet.

Côté MAIF

En 2019, plus d'un tiers des acquéreurs d'un bien immobilier ont fait appel à un courtier en crédit.

Notre filiale, Crédit Immobilier Direct vous aide à optimiser votre temps et le coût de votre crédit.

Crédit Immobilier Direct a déjà accompagné plus de 4000 clients.