1. maif.fr
  2. Épargne-financements
  3. Conseils sur l'assurance vie
  4. Fiscalité de l'assurance vie
  5. Comment fonctionnent les abattements d’une assurance vie ?

Comment fonctionnent les abattements d’une assurance vie ?

02/2019 - Mis à jour le 18/02/2019 par Nicolas.F

L’assurance vie est un placement réputé pour les différents abattements fiscaux qu’elle permet d’obtenir. Que signifie ce terme d’abattement ? Et comment calculer les montants des réductions d’impôts à percevoir ? Le point sur les abattements de l’assurance vie.

abattement assurance vie

Qu’est-ce qu’un « abattement » sur son assurance vie ?

Un abattement est une déduction fiscale accordée pour diminuer l’assiette qui sert à calculer le montant de l’impôt. En matière d’assurance vie, l’administration fiscale accorde sous conditions des abattements forfaitaires. Dans d’autres domaines, l’abattement peut être un pourcentage, comme l’abattement de 10 % pour frais professionnels dans le cadre de l’impôt sur le revenu.

Quels sont les abattements applicables à l’assurance vie ?

De son vivant, un épargnant peut profiter d’un abattement au moment du rachat partiel ou total de son contrat, à condition de respecter une certaine durée de détention. Un deuxième abattement est appliqué lors de la transmission d’un contrat d’assurance vie. Il permet de réduire de manière forfaitaire les droits de succession.

Comment est-il calculé sur les rachats de contrat ?

Lorsqu’il souhaite racheter tout ou partie de son assurance vie, l’assuré bénéficie d’un abattement de 4 600 € pour une personne seule, tous contrats confondus. Cet abattement est porté à 9 200 € pour un couple marié ou pacsé. Cet abattement a été maintenu après la réforme de 2018. Il est possible d’en bénéficier chaque année. L’abattement de 4 600 € (ou 9 200 € pour un couple) permet de réduire les gains du contrat sur lesquels vient s’appliquer l’imposition sur le revenu. Quant au capital du contrat, il n’est bien entendu pas imposable à l’impôt sur le revenu.
Attention : pour profiter de cet abattement sur les rachats d’assurance vie, il est impératif de détenir son contrat depuis plus de 8 ans.

Comment est-il calculé sur les droits de succession ?

Lors d’une succession, chaque bénéficiaire d’un contrat d’assurance vie bénéficie d’un abattement de 152 500 €. L’assuré peut donc désigner autant de bénéficiaires qu’il le souhaite, qui bénéficieront chacun de cette déduction fiscale lors du calcul des droits successoraux. Cet abattement ne s’applique qu’aux seules cotisations versées avant les 70 ans de l’assuré. Les versements effectués après cet âge font l’objet d’un autre abattement fiscal. Dans ce cas, il s’agit d’un abattement unique de 30 500 €, que se partage l’ensemble des bénéficiaires du contrat.

Côté MAIF
  • Un compartiment en euros garanti solidaire
  • Un soutien apporté à une cause solidaire
  • Une contribution à l'économie responsable et solidaire