Comment vérifier le kilométrage réel d’une voiture d’occasion ?

04/2020 - Mis à jour le 17/04/2020 par Etienne T.

Comment vérifier l’exactitude du kilométrage affiché au compteur d’une voiture pour payer le prix juste et éviter les arnaques ? Quels sont les risques encourus ? Comment se prémunir ? Qui peut vous aider ? Voici les réponses à vos questions.

garagiste

Compteur kilométrique trafiqué : une pratique répandue

Selon les chiffres de la Fédération internationale automobile, la FIA, un véhicule d’occasion vendu sur dix le serait avec un compteur kilométrique trafiqué. Ce qui représenterait, rien qu’en France, près de 600 000 véhicules chaque année !

Une pratique courante qui concernerait d’avantage les véhicules haut de gamme, notamment les berlines allemandes (BMW, Mercedes, Audi…). Et cela vaut tout aussi bien pour les compteurs électroniques que pour les anciens compteurs analogiques présents sur les voitures jusqu’aux années 2000.

En toute illégalité

Cette pratique douteuse et illégale est punie par la loi. Elle est à la portée de tous. On trouve facilement sur Internet des boîtiers électroniques permettant de diminuer le kilométrage d’un véhicule ou de modifier les données liées à son entretien. Ces paramètres ont une incidence directe sur le prix d’achat d’un véhicule.

Les risques encourus pour l'acheteur

Méfiez-vous de la super bonne affaire. Un prix largement inférieur à celui du marché peut dissimuler des anomalies concernant l’état réel du véhicule, son âge, son kilométrage, son entretien, etc. Vos futurs frais d’entretien seront impactés mais aussi votre sécurité, car des révisions sont nécessaires à certains kilométrages pour limiter le risque d’accident. Par ailleurs, en cas de réparation ou de destruction du véhicule, l’expert se basera sur son âge réel pour calculer l’indemnisation.

Remonter l’historique de la voiture et du carnet d’entretien

Pour obtenir des informations plus fiables que celles affichées par le compteur, demandez le carnet d’entretien avec, à l’appui, toutes les factures des révisions et des réparations effectuées. Véritable fiche d’identité d’un véhicule, le carnet d’entretien consigne son historique, ses réparations, les contrôles techniques effectués. Bref, il est essentiel de le consulter avant d’acheter un véhicule d’occasion.

Pour chaque entretien, le kilométrage doit être renseigné par le professionnel en charge de l’examen. Assurez-vous alors de la logique des dates de visites et de la progression du kilométrage… Une voiture qui faisait pendant 5 ans 20 000 km par an et qui n’en parcourt soudainement plus que la moitié doit attirer votre attention. Même s’il peut y avoir une explication logique, comme le départ en retraite de son propriétaire. Sinon, comptez en moyenne pour un véhicule essence 9 000 km par an et 16 000 km par an pour un diesel. L’usure réelle du véhicule est aussi un bon indicateur (volant lisse, sellerie très usée…). En cas de doute, n’hésitez pas aussi à contacter le professionnel qui a effectué les contrôles techniques.

Faire appel à un expert automobile pour l'examen du véhicule

Enfin, pour plus de sérénité, vous pouvez aussi faire appel à un expert automobile. C’est lui qui effectuera l’examen du véhicule à votre place. Ce service est proposé partout en France par notre partenaire Experveo. Contactez le 0810 209 126 pour bénéficier d’une réduction.

Idéal aussi pour se prémunir en cas de litige et éviter les arnaques. Certaines formules proposées vous garantissent même contre les pannes mécaniques, pendant une durée de trois mois après l’achat du véhicule en occasion.

Côté MAIF
  • Le contrat de Protection Juridique MAIF vous couvre pour les litiges liés à l’achat ou à la vente de votre véhicule.