Conduite accompagnée

La conduite accompagnée est un bon moyen pour former les jeunes
à une conduite sûre et responsable.
Cette filière d'apprentissage recouvre 3 formules ; l'apprentissage anticipé de la conduite, la conduite supervisée et la conduite encadrée.

Des avantages Maif pour la conduite accompagnée

  • Extension des garanties nécessaires sans réserve* et sans cotisation supplémentaire, jusqu’à la réussite du permis.
  • Aucune franchise spécifique.

* Une seule exception : l’élève ne peut pas conduire un véhicule inapproprié à un conducteur inexpérimenté, notamment du fait de sa puissance. En cas de doute, contactez votre délégation.

L'apprentissage anticipé de la conduite dès 15 ans

  • L’élève doit avoir au moins 15 ans (sans limite d’âge) et être candidat à l’obtention du permis B.
  • L’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans et sans interruption.
  • L’élève suit une formation initiale en auto-école (code et 20 heures de conduite minimum).
  • Il acquiert de l’expérience en conduite accompagnée, en parcourant 3 000 km pendant au moins 1 an.

Pourquoi opter pour l’AAC ?

  • Une expérience qui achemine l’élève vers une autonomie privilégiant les comportements et la conduite responsables.
  • Une confrontation progressive à des situations de conduite variées et complexes qui améliore les capacités d'adaptation et d'anticipation après l’obtention du permis.
  • Une conscience accrue du risque et du danger.
  • Un meilleur apprentissage du partage de la route et de l’application des règles.
  • Un passage à l'épreuve du permis de conduire à 17 ans et demi (pour conduire dès le 1er jour de la majorité).
  • De plus grandes chances de réussite à l'examen du permis de conduire.
  • Une durée du permis probatoire réduite à deux ans au lieu de trois.

Deux autres formules de conduite accompagnée

La "conduite supervisée" : 

Les élèves majeurs, inscrits dans un établissement d'enseignement de la conduite, ont la possibilité de compléter leur formation intitiale par une acquisition d'expérience sur un véhicule de la catégorie B sous la supervision d'un accompagnateur, avant l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire ou après échec à cette épreuve.

La "conduite encadrée" : 

Les personnes suivant une formation professionnelle en vue de l'obtention d'un diplôme de l'éducation nationale permettant la délivrance du permis de conduire, peuvent acquérir une expérience de conduite avec un accompagnateur titulaire lorsqu’elles ont validé les épreuves du permis de conduire (à partir de 16 ans), dans l'attente de la délivrance de leur diplôme professionnel et de l'âge de 18 ans.