MAIF, Assureur Militant

MAIF pour une société collaborative
-

Partenariats et Mécénats

François-Noé Fabre, lauréat de la 9ème édition du Prix MAIF pour la Scupture

Le 9ème Prix MAIF pour la Sculpture a été remis à l’artiste François-Noé Fabre, pour son projet Agava lors d’une cérémonie organisée à l’Atelier Richelieu (Paris), en présence du jury et des artistes finalistes.

Agava




Le 9ème Prix MAIF pour la Sculpture a été remis à l’artiste François-Noé Fabre pour son projet Agava lors d’une cérémonie organisée à l’Atelier Richelieu (Paris), en présence du jury et des artistes finalistes.

Son projet sera réalisé en bronze, en deux exemplaires, au cours des prochains mois, une expérience enrichissante pour l’artiste qui souhaitait se confronter pour la première fois à la pratique de ce matériau séculaire.

Pour rappel, cinq projets avaient été sélectionnées au mois de juin dernier par le jury :  ceux de Guillaume Aubry, Laurence De Leersnyder, François-Noé Fabre, Raphaël Faon et Andres Salgado, et Pascal Jounier Trémelo. Autant d’artistes qui s’étaient appropriés le bronze afin d’en proposer une relecture actuelle et des réalisations personnelles contemporaines.

Vous avez été nombreux à faire un choix parmi les cinq projets sélectionnés . Si Raphaël Faon et Andres Salgado arrivent en tête du vote des salariés (François-Noé Fabre en deuxième position), les votes des sociétaires ont fait pencher le résultat en faveur d' Agava.


François-Noé Fabre
Né en 1988, vit et travaille à Paris
Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux- Arts de Paris, François-Noé Fabre a participé cette année à l’exposition de fermeture du Confort Moderne (Poitiers) et à un projet collaboratif avec le DOC-Paris lors d’Art Brussels en Belgique. En 2017, il participera au Salon Jeune Création à la Galerie Thaddeus Ropac (Pantin) et son projet réalisé avec le collectif A21 à Marseille à la Friche de la Belle de Mai (Marseille) sera exporté à New York. Son travail s’articule entre une pratique d’atelier, des œuvres in-situ et des projets collaboratifs.



agava

Agava
Dimensions de l'œuvre : 120 x 80 x 80 cm 6 coussins en acier souple

© François-Noé Fabre


Ces " coussins " en acier ont été trouvés par François-Noé Fabre dans une carrière de marbre à Estours. Il s’agit d’outils utilisés pour déplacer les blocs de marbre découpés dans la montagne. Gonflés à l’air ou à l’eau, ils exercent une pression de plusieurs tonnes. À usage unique, ils sont ensuite percés et enterrés. Ils servent à des déplacements violents de masses alors que leur forme d’oreiller évoque confort et légèreté. Leur esthétique les éloigne ainsi de leur fonction première. Leur charge plastique renvoie à la sculpture alors que leur forme résulte d’un usage. L’artiste a aussi rapproché ces objets de l’agave américaine, plante qui ne vit et fleurit qu’une seule fois, elle se fige puis se vide de son eau. Il souhaite continuer à transformer cet objet avec le bronze afin de le figer tout en lui offrant la possibilité de s’extraire de sa condition de rebut. Conçues comme des "Éready-made augmentésÉ", ces formes véhiculent des résidus d’une histoire ou d’un contexte auxquels elles ne sont pas préparées.