MAIF, Assureur Militant

MAIF pour une société collaborative
-

Partage de la connaissance

Trois questions à... Lorenzo Del Franco

Lorenzo Del FrancoLorenzo Del Franco, 18 ans, Eragny-sur-Oise (Val-d’Oise). Atteint par une tumeur cérébrale, au niveau du nerf optique, Lorenzo a du se battre pour poursuivre des études. Grâce à sa volonté et au programme PHARES* (Par delà
le Handicap, Avancer et Réussir des Etudes Supérieures), il a pu obtenir son bac. Actuellement, Lorenzo prépare un BTS comptabilité.

Pourquoi avoir choisi de participer au projet PHARES ?

C’est un professeur-référent pour le handicap, dans le Val-d’Oise, qui m’a proposé de faire partie de ce programme. J’ai assisté à une séance et ça m’a plu. J’ai apprécié d’être encadré par des étudiants et de rencontrer d’autres jeunes de mon âge. Avant, j’étais plutôt casanier et au lycée, j’avais besoin d’un auxiliaire de vie scolaire à temps plein, à cause de mes problèmes de vue.

En quoi consiste ce projet ?

Ce n’est pas du soutien scolaire mais plus une recherche d’autonomie, à travers des séances de tutorat. Des discussions et des débats sont organisés pour faire jouer notre créativité. Nous jouons en répondant à des quiz sur l’actualité. Des sorties culturelles ont également été organisées, ainsi que des ateliers d’expression avec un metteur en scène. Nous avons pu réaliser un spectacle de théâtre devant nos familles. Enfin, nous avons participé à des sorties que je n’aurais pas pu imaginer : un week-end au Futuroscope ou encore une séance de voile ave l’Essec au Havre.

Quels ont été les bénéfices pour vous ?

Ça m’a ouvert l’esprit. J’en ai tiré plus de confiance et d’autonomie. Avant de participer au projet PHARES, je ne pensais pas avoir mon bac et encore moins qu’il serait possible pour moi de continuer des études supérieures. J’ai aussi reçu une aide pour mon orientation. Ce projet permet d’avoir un autre regard sur le handicap et de voir que certaines personnes s’intéressent à nous.

 

* Engagée en faveur de l’accès à l’éducation pour tous, la MAIF apporte son soutien au projet PHARES depuis sa création en 2008. Elle accompagne les écoles supérieures partenaires de
ce projet.