MAIF, Assureur Militant

MAIF pour une société collaborative
-

Partage de la connaissance

Trois questions à... Bernadette Céleste

Bernadette Céleste

Bernadette Céleste
Véritable portail d’information, Integrascol propose un accès en ligne, à de nombreuses fiches médicales et pédagogiques. Rédigées par des médecins, des psychologues et des enseignants, leur vocation est d’améliorer la vie scolaire des enfants " autrement capables ". La MAIF soutient activement cette initiative ainsi que les professeurs dans leur engagement d'accueil aux élèves malades et/ou handicapés. Pour mieux comprendre de quoi il en retourne, Bernadette Céleste, Docteur en psychologie, Maître de conférences et Directrice de l'INS HEA, nous présente cet outil indispensable qu’elle a piloté jusqu'en 2013.

Comment définir Intégrascol en quelques mots ?

Ce projet est né en réponse à la loi n°2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Il s’agit d’un site web destiné aux enseignants et aux professionnels de l’éducation amenés à accueillir des enfants malades et/ou handicapés. Il contient des informations délivrées à la fois par des professionnels de la santé et de l’éducation. L’objectif est double : comprendre les conséquences d’une maladie ou d’un handicap sur les apprentissages, et présenter des pistes pour améliorer la scolarisation des enfants " autrement capables ". Nous nous efforçons de donner une information médicale nécessaire, et éventuellement d’alerter ou de conseiller l’enseignant sur des points bien particuliers. Attention, il ne s’agit en aucun cas d’un livre de recettes. Nous apportons des pistes de manière à ce que chacun construise lui-même sa propre réponse.

Quel est le plus important dans l’accès à l’éducation pour tous, selon vous ?

Dépasser ses craintes est capital. La première réserve dont nous parlent les enseignants, c’est la peur de mal ou de ne pas savoir faire. J’ai moi-même enseigné. Un jour une étudiante se présente à moi et m’apprend qu’elle est malentendante. Comme elle lisait sur les lèvres, je lui propose donc de bien se placer, face à moi. De mon côté, je prends soin d’articuler convenablement. Les jours passent et je m’aperçois qu’elle ne me regarde plus et me donne l’impression de décrocher. Jusqu’au jour où l’on me fait remarquer que mes cours se déroulent de manière très interactive. Ainsi, comme cette jeune étudiante n’entendait pas les questions de ses camarades, il était inutile pour elle d’entendre mes réponses. Il fallait le savoir. Voilà le genre d’aide capitale qu’Integrascol fournit. Pour cela, nous souhaitons apporter au monde enseignant le plus de documentation de la meilleure qualité possible. Nous venons de recevoir un financement de la Haute Autorité de Santé qui devrait nous permettre d’aller plus vite.

La MAIF vous soutient depuis deux ans dans votre engagement, pouvez-vous nous dire un mot sur cette collaboration ?

Il s’agit d’un véritable partenariat. Nous avons mené une analyse ergonomique qui a révélé une grosse zone d’ombre : le manque de publicité autour d’Integrascol. Nous sommes insuffisamment connus. La MAIF nous accompagne donc quotidiennement et nous fait bénéficier de son rayonnement. Nous partageons les mêmes valeurs avec la mutuelle, dont certains membres font partie du comité de pilotage. Sensible aux problématiques du handicap et faisant corps avec le monde de l’enseignement, la MAIF nous apporte bien plus qu’une simple participation : elle est un véritable marche pied.