MAIF, Assureur Militant

MAIF pour une société collaborative
-

Partage de la connaissance

Climat : et la France dans tout ça ?

L’accueil de la 21ème conférence mondiale sur le climat est l’occasion pour la France de mettre en avant son exemplarité environnementale. C’est dans ce contexte qu’a été promulguée le 17 août la loi de transition énergétique pour la croissance verte.

Elle cristallise la stratégie nationale bas carbone lancée par l’État afin d’atténuer son empreinte écologique. Les nouveaux objectifs fixés impliquent notamment de réduire de 40 % nos émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2030 par rapport à 1990. La France s’est ainsi alignée sur l’objectif de l’Union européenne, qui vise la neutralité carbone en 2100 et dont la contribution pour la COP21 est considérée comme l’une des plus ambitieuses.
Avec 8 téqCO2 annuelles, le Français fait partie des bons élèves de l’Europe dont la moyenne est d’environ 10 téqCO2. A titre de comparaison, un Anglais émet autour de 10 téqCO2, un Allemand 11,5 et les Luxembourgeois tiennent le rôle de cancre avec près de 25 téqCO2. Mais attention, ce chiffre correspond à une approche territoire : il ne prend en compte que les GES émis sur le sol français. Or, il existe des émissions " clandestines " liées à la fabrication et au transport de produits importés. Elles font grimper notre bilan carbone personnel à 12 téqCO2, dont la moitié provient de notre alimentation et de nos appareils électroniques.
La consommation d’énergie est la principale source d’émissions de GES en France (71,7 % en 2012). La bonne position de la France en téqCO2 par an et par habitant s’explique par l’utilisation du nucléaire. A l’inverse des autres pays européens, ce n’est donc pas l’industrie énergétique (8,4 %) qui émet le plus de GES mais le secteur des transports (19,4 %).
Réduire ses émissions de GES à la source en favorisant les transports en commun, en mangeant local ou en régulant sa consommation d’électricité, c’est s’engager concrètement dans la transition vers une économie bas carbone.

12 téqCO2

Chaque année, un Français émet en moyenne 12 tonnes équivalent CO2 (téqCO2) en comptant les émissions importées.