Livret Épargne autrement
C'est un livret d'épargne rémunéré. L'argent que vous avez épargné est totalement disponible. Les versements (minimum 10 €) et les retraits sont possibles à tout moment. Il faut juste laisser un minimum de 10 € pour que votre livret d'épargne reste ouvert. Il est dit " autrement " parce qu'il implique un acte solidaire et efficace qui consiste au versement de 25 % des intérêts bruts aux projets solidaires en lien avec l’accès à l’éducation pour tous, sélectionnés par le Fonds Solidaire MAIF. En option : possibilité de verser 1% des versements aux projets solidaires sélectionnés.
Ce livret est utile pour soi parce qu'il permet d'épargner sans risque (taux connu*), en toute liberté (versements libres ou programmés) et ainsi de préparer le financement de projets mais aussi de pallier à des dépenses imprévues. Ce livret utile pour les autres, les intérêts cédés sont versés au Fonds Solidaire MAIF qui les redistribue aux 4 associations oeuvrant pour l'accès à l'éducation pour tous : Les Doigts Qui Rêvent, l'Association de la fondation pour la ville (AFEV), Cap'Jeunes et Handi'Chiens. Il vous permet au-delà des 25 % d’intérêts partagés, de choisir en option de céder 1% de vos versements au soutien de ces mêmes projets.
* Le taux de rémunération du livret Épargne autrement est disponible sur le site maif.fr, taux susceptible de variation.
Premier avantage fiscal : sur la partie des intérêts reversés au Fonds Solidaire MAIF le prélèvement forfaitaire libératoire est réduit de 24 à 5 %. Deuxième avantage fiscal, les dons au Fonds Solidaire MAIF ouvrent droit à une réduction d'impôt de 66 % de leurs montants (dans la limite de 20 % du revenu imposable).
Cela semble beaucoup mais en fait, avec ses avantages fiscaux, ce livret conduit à renoncer à un faible montant d'intérêt.
Le livret Épargne autrement a été conçu dans une double perspective de sécurité et de solidarité. Grâce à un mécanisme de reversement solidaire d'une partie des intérêts voire, en option d’1 % de vos versements, le livret Épargne autrement vous offre, un double rendement :
  • Un rendement financier : les intérêts que vous percevez. 
  • Un rendement sociétal : les intérêts que vous cédez au Fonds Solidaire MAIF pour soutenir les projets solidaires sélectionnés.
Le livret Epargne autrement permet de contribuer à des projets solidaires concrets et précis. Les associations sélectionnées par le Fonds Solidaire MAIF oeuvrent toutes pour l’accès à l’éducation pour tous. Elles ne sont pas choisies pour leur notoriété mais pour leur efficacité en terme d’accès à l’éducation pour tous.
Chaque année la MAIF communique sur le montant des dons reçu par le Fonds Solidaires MAIF puis reversé aux associations sélectionnées. Les résultats des associations (réalisations, actions) grâce aux dons qui leurs ont été reversés par le Fonds Solidaire MAIF sont-elles aussi disponibles sur maif.fr « Découvrez comment donner du sens à votre épargne »
Épargner sur le livret Épargne autrement permet de subventionner les projets solidaires sélectionnés par le Fonds Solidaire MAIF en direct sans financer les frais de gestion des associations.

Les deux types de dons sont compatibles : 
  • lorsque vous donnez en direct, vous soutenez des associations connues et bénéficiant d’une audience médiatique importante,
  • lorsque vous épargnez sur le livret Épargne autrement, vous soutenez des associations peu, voire pas connues du grand public, et qui n’ont pas les moyens médiatiques suffisants pour organiser des campagnes de dons d’envergure.
C'est un engagement sociétal majeur pour le groupe MAIF choisi par son conseil d'administration. En regardant de près l'histoire de la mutuelle, le champ de l'éducation, de la pédagogie est légitime car la MAIF y a fait beaucoup de choses. Y compris en matière d'intégration scolaire et sociale des enfants handicapés (Livre Blanc remis aux autorités nationales et européennes en 2003, dispositif éducatif avec l'Assistance Scolaire Personnalisée, l'espace enseignants...).
Cette association, par ailleurs sociétaire personne morale, a été choisie par la MAIF sur la base d'un cahier des charges très rigoureux en terme de compétences, d'image et de taille (petite structure). Sa vocation est de réinsérer des exclus du monde du travail au service d'enfants exclus du monde de la culture. Créée en 1994 par un groupe de parents et d'enseignants, elle conçoit et produit des albums tactiles illustrés... Aussi riches, aussi colorés, aussi variés que ceux offerts aux enfants voyants, ces livres donnent ainsi le goût, aux enfants déficients visuels (malvoyants et aveugles), du livre malgré leur handicap, favorisant leur intégration sociale et culturelle. Son atelier de production est un chantier d'insertion qui accueille des personnes en grandes difficultés, exclues du monde du travail. Les livres produits sont diffusés auprès des établissements scolaires, des bibliothèques, des instituts spécialisés et auprès de familles qui en font la demande.
L’Afev, premier réseau d’étudiants solidaires intervenant dans les quartiers populaires, est une association nationale née en 1991 sur la base d’un constat, celui des inégalités dans les quartiers populaires, et d’une conviction, celle que la jeunesse a envie de s’engager. L’Afev mène, depuis sa création, une action d’accompagnement individuel de jeunes dans les quartiers populaires. Cet accompagnement repose sur un principe simple, deux heures par semaine, tout au long de l’année scolaire, un étudiant bénévole intervient auprès d’un enfant ou d’un jeune (de 5 à 18 ans) rencontrant des difficultés dans son parcours. De l’accompagnement vers la lecture (autour de lecture de livre et de visite à bibliothèque) à l’accompagnement vers l’orientation, (autour de la connaissance des filières professionnelles et des possibilités de poursuite d’étude), chaque accompagnant s’adapte à la réalité de l’enfant. Cette action, grâce au lien humain et solidaire qu’il crée, contribue à aider, redonner confiance et offrir une ouverture culturelle à des milliers d’enfants et des jeunes. L’Afev est aujourd’hui présente dans 350 quartiers prioritaires. 7 000 étudiants bénévoles accompagnent chaque année 7 000 enfants et jeunes. L’Afev est devenue le premier réseau d’engagement solidaire dans les quartiers populaires. Depuis 1992, l’Afev a permis la réalisation de 7,2 millions d’heures de bénévolat. L’Afev a développé en 2006, au côté du bénévolat deux heures par semaine, d’autres formes d’engagement dans les quartiers : missions de volontariat (400 jeunes en service civique en 2011), " Kolocation à projets solidaires " (à chaque colocation correspond un projet solidaire dans le quartier où elle se trouve), " accompagnement de projets collectifs de collégiens "... Grâce à ces nouveaux espaces d’engagement, l’Afev peut diversifier les actions qu’elle mène dans les quartiers et intervenir sur d’autres aspects de la vie du quartier : climat scolaire dans les écoles, isolement des familles, délitement du lien social... Depuis 2008, elle complète son action de terrain par un travail de plaidoyer en menant des campagnes de sensibilisation auprès du grand public : Journée de Refus de l’Échec Scolaire, Observatoire de la Jeunesse Solidaire, Responsabilité Sociétale des Universités...
Non car, avec ce livret, la MAIF vous permet d'être efficacement solidaire avec votre épargne en utilisant à plein la réglementation fiscale, dans le domaine de l'éducation. L'épargne solidaire n'est pas un effet de mode puisqu'elle existe depuis déjà plus de 20 ans. Développant de nouvelles solutions financières, la MAIF se devait d'y intégrer la solidarité qui est l'un de ses valeurs centrales. À noter que la gamme Épargne garantie solidaire de la MAIF inclut également, un livret A autrement, un livret de développement durable autrement et une solution d'épargne solidaire à moyen long terme : le contrat Assurance vie Responsable et Solidaire.
Le fonds solidaire MAIF a été créé pour plusieurs raisons : Cette structure constituée d’un comité d’administration est tout d’abord responsable de la sélection des projets soutenus et des associations qui les portent. Percevant les dons en direct, il intervient pour répartir les dons entre les associations en veillant à maintenir leur indépendance financière. Il permet d’éviter au sociétaire de choisir l’association soutenue et ainsi de mettre en concurrence des causes solidaires qui méritent toutes d’être aidées. Il rend compte au sociétaire des actions menées par les associations, à Finansol du suivi des réalisations des associations. Il édite les reçus fiscaux permettant de bénéficier de la réduction d'impôts acquise sur les dons.